Italie: Les député.e.s votent une motion pour l’union civile


 

PHOTO : ARCIGAY (VIA FACEBOOK)

PHOTO : ARCIGAY (VIA FACEBOOK)

Après l’ouverture par l’Irlande du mariage aux couples de même sexe, l’Italie est bien consciente qu’à l’instar de la Grèce ou de l’Allemagne, elle fait partie des prochains sur la liste. «Les unions civiles ne peuvent plus être remises à plus tard», déclarait ainsi le Premier ministre Matteo Renzi au lendemain du référendum irlandais (lire L’Allemagne et l’Italie, prêtes à emboîter le pas à l’Irlande?)

À quelques jours de la Pride de Rome, l’Italie vient de faire un premier pas sur la voie de l’union civile. Alors qu’un projet de loi sur l’union civile est examinée actuellement par la commission Justice du Sénat, la Chambre des députés a en effet adopté hier, mercredi 10 juin, une motion présentée par le Parti démocrate (PD) sur le sujet, rapporte l’agence de presse italienne Ansa. C’est la première fois qu’une telle motion, qui est loin d’être la première à être soumise, est approuvée. Elle engage le gouvernement «à promouvoir l’adoption d’une loi sur les unions civiles, en particulier en ce qui concerne la situation des couples de même sexe» et à «garantir un même traitement [de ces unions civiles] à travers le pays».

Un vote qui vaut au Parti démocrate d’être qualifié de «schizophrène» par le site Gay.it, puisque les député.e.s ont dans le même temps rejeté une autre motion, qui visait à l’annulation de la circulaire Alfano qui impose aux préfets doivent supprimer la transcription des mariages de couples de même sexe contractés à l’étranger (lire Mariés en France, ils ne sont pas reconnus en Italie: témoignages de couples franco-italiens). Gay.it souligne également que cette suppression par les préfets a à plusieurs reprises été jugée illégale par la Justice, sans que le gouvernement n’en tienne compte.

Leave a comment