Article

Un corps d’enfer dont on ne peut rien faire!

Depuis longtemps déjà, les femmes s’épilent pour répondre à un critère de beauté instauré par nos sociétés. De nos jours, les hommes aussi. Mais voilà que tout récemment, une nouvelle technique a vu le jour et sa popularité croît au fil du temps. Il s’agit en effet de l’épilation laser. Pourrait-on cependant dire de cette technique qu’elle est vraiment adaptée aux besoins des clients? Petite enquête…

L’idée d’épiler à l’aide de laser fut accidentelle. Des spécialistes de la peau qui employaient le laser afin de faire disparaître des tatouages ont constaté que les poils de leurs patients ne repoussaient plus aux endroits traités. On a alors cherché à améliorer les techniques d’épilations en introduisant sur le marché un laser indolore destiné uniquement à l’épilation. Le fonctionnement de base du laser est tout simple : la lumière que produit le laser est absorbé par la mélanine des poils (plus ils sont colorés, plus il y a de la mélatonine) et cela a pour effet de brûler les bulbes des poils sans toutefois brûler la peau. Il existe plusieurs modèles de laser qui sont chacun spécialement conçus pour une couleur de peau et une couleur de poil.

On retrouve plusieurs avantages à l’épilation laser si on compare aux méthodes traditionnelles de s’arracher les poils. Tout d’abord, il s’agit d’une technique indolore. Au pire, elle procure une sensation de picotement (quoique, dans certains cas, on peut parfois parler de véritables démangeaisons). Si le cas advient, on vous appliquera de la crème et on vous emballera les parties traitées avec du papier Cellophane. Le laser a aussi pour avantage d’être durable (attention, je n’ai pas dit définitif); il réduira considérablement votre pilosité.

Mais détrompez-vous, ce n’est pas en une séance que vous allez vous débarrasser de vos problèmes. Comprenez que seul 10% de ces fichus polis seront anéantis au passage de la lumière. Il reste donc les quatre-vingt-dix autres pourcents à perdre au cours d’épisodes semblables au précédent. Chaque séance peut varier entre 3 et 6 heures et on vous les espacera de 3 à 6 mois d’intervalle (à la discrétion des docteurs). De plus, vous passerez du bon temps à la clinique sur plusieurs années, car l’espérance de vie d’un poil est de deux ans. Or, le laser ne détruit que ceux qui sont  »à maturité » (si on peut parler ainsi d’un poil). Pourquoi? Parce que les poils dits en phase anagène (les  »bébé poils ») contiennent le plus haut taux de mélanine. Comme les poils sont à différents stades de leur croissance (et ont donc un taux différent de mélanine), on se voit dans l’obligation de procéder couche par couche afin d’exterminer les indésirables, quelque soit leur stade. Donc, vous vous en doutez, le processus est long. Patience, au bout de cinq ans, vous aurez le corps dont vous avez toujours rêvé. Maintenant les petits hic : si vous utilisez des médiacaments photosensibilisants, si vous attendez un enfant ou si vous êtes blonde ou avez des cheveux blancs, oubliez l’épilation laser, ce n’est pas pour vous. Les résultats seront favorables si vos poils sont foncés, mais encore faut-il que votre peau soit claire. Si votre peau est de couleur, il y a encore de l’espoir pour vous; il existe une marque capable d’épiler les peaux noir, disponible sur le marché. Sachez également que, si vous choisissez de vous épiler au laser, c’est à vos risques et périls; vous pouvez vous ramasser avec des brûlures superficielles et des problèmes de la pigmentation. De plus je tiens à vous rappeler que vous ne pourrez plus vous bronzer suite à votre épilation. Bien qu’on vous l’annoncera sur un ton léger et désinvolte à la clinique, je tiens à souligner que si vous vous épilez pour améliorer le port de votre maillot de bain, à quoi bon si vous n’irez plus vous balader sur les plages en le portant? Et si c’est pour rehausser votre charme naturel, oubliez les promenades romantiques au bord de la mer.

En bref, le laser est peut-être la solution à long terme qui vous endolorira le moins, mais c’est aussi celle qui vous coupera le plus d’options par la suite. Après tout, si c’est pour votre coupe bikini et votre look que vous le faites, vous ne serez pas bien avancés par la suite puisque vous ne pourrez plus exposer votre corps à la lumière du soleil. Et, quand on y pense, il y a tellement d’autres options que vous pouvez employer : l’épilation électrique, l’épilation par le sucre (spécialité des femmes d’origine arabe), la crie tiède, la cire chaude, la cire froide, la crème épilatoire, le lait épilatoire, le rasage… bref, ce n’est pas le choix qui manque. Si on m’en donnait le choix, j’opterais pour la cire tiède. Après tout, il faut souffrir pour être belle!

Extrait du site Synchro Passion de Corina Mihaela P. : http://synchropassion.ifrance.com 

Laissez un commentaire

Les utilisateurs doivent être enregistrés et connectés pour commenter.
Connectez vous pour laisser un commentaire
Share to Facebook Share to Twitter Share to MySpace Stumble It Share to Reddit Share to Delicious More...