Le succès des Gay Prides à l’étranger


Depuis la fin du mois de juin, d’importantes parades gaies ont eu lieu aux quatre coins du globe. Des succès attendus dans les métropoles& mais aussi, des succès militants qui méritent d’être salués dans des pays où la situation est plus délicate, comme en Croatie&

Voici quelques chiffres concernant la participation aux divers Gay Prides à travers le monde :

  • 1 million de personnes à New York
  • 800.000 à Sao Paulo
  • 600.000 à Berlin
  • 400.000 à Chicago
  • 300.000 à Atlanta
  • 200.000 à Vienne
  • plusieurs dizaines de milliers à Madrid
  • 50.000 à Milan
  • 5.000 à Zurich
  • 2.000 à Jérusalem
  • 500 à Lisbonne
  • 100 à Calcutta
  • &

Les parades de Paris et de Zagreb, capitale de la Croatie, ont eu lieu le même jour, le 28 juin. Mais alors que Paris a accueilli plus de 700000 personnes, seulement 200 personnes ont défilé dans les rues de Zagreb. En 2002, la première Gay Pride de Croatie avait été encadrée par 500 policiers ! Le scénario s’est reproduit cette année, le cortège ayant été cerné par un double cordon de protection : policiers équipés de casques et de boucliers, et membres d’un service privé de protection. Chaque année, dans ce pays, comme dans tant d’autres, le Gay Pride suscite des violences, verbales et physiques, de la part d’extrémistes, notamment des groupes de skinhead, etc& Malgré l’encadrement des manifestants, des insultes ont quand même été lancées cette année. Le Gay Pride de Zagreb avait des allures de marche funèbre ; le défilé s’est passé sans musique, sans char, ni déguisement, des banderoles et autres pancartes réclamant l’égalité des droits.

La situation des homosexuels en Croatie s’avère donc difficile. Il n’existe par exemple que trois organisations pour homosexuels, dont deux pour femmes, et quelques bars, concentrés à Zagreb et quelques autres grandes villes. La Croatie est un pays à confession majoritairement catholique et l’église y exerce une influence fortement conservatrice. Et c’est sans compter le traumatisme laissé par les guerres de Yougoslavie, favorisant les rancoeurs, les haines et l’intolérance. 

Malgré ces difficultés, la parade gay de Zagreb a su obtenir un succès d’estime et les militants comptent sur le gouvernement social-démocrate pour faire voter une loi anti-discrimination, dans un pays où l’instauration de la démocratie est l’enjeu primordial de ces dernières années et un pré- requis pour son adhésion prochaine à l’Union Européenne. 


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment