La porno sur le web ne m’excite pas


Bonjour Cindy et merci pour ta question !

Il n’existe pas vraiment de normalité en ce qui a trait à la sexualité humaine. Nous réagissons tous à des stimulis différents. D’ailleurs, certaines personnes bisexuelles sont attirés par le corps d’un sexe mais ont des sentiments pour l’autre sexe.

Vous rapportez avoir été en amour avec des femmes. Que vous inspirait leurs corps ? Il se peut que vous n’aimiez pas le regard que porte la pornographie sur le corps féminin, regard qui est souvent différent de la réalité. La pornographie nous montre presque toujours des relations sexuelles mécaniques, décalées de la réalité, avec des gens aux corps plastiques qui sont exempts des désagréments de la réalité. Il y a une grande différence entre « avoir une relation sexuelle » et « faire l’amour ». Faire l’amour implique de la tendresse, de l’affection, un attachement… que la pornographie oublie souvent.

Portez attention à ce qui vous attire lorsque vous voyez deux hommes qui font l’amour. Est-ce que vous vous voyez prendre la place d’un des hommes ?

Avez-vous vécu un décalage entre vos relations sexuelles avec des hommes réels et ce que vous avez vu dans la pornographie ? Le regard que porte la pornographie sur le corps masculin est tout aussi déformant : les relations entre hommes que l’on y voit sont souvent très mécaniques. En conclusion, les films pornographiques sont semblables aux films d’amour : ils sont agréables à regarder, divertissants, mais ancrés dans un monde de fiction.

Bonne journée!

Équipe AlterHéros


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment