Bill Gates subventionne des recherches audacieuses


La fondation Bill & Melinda Gates a annoncé hier qu’elle accorderait 104 subventions de 100 000$ chacune, afin de soutenir l’exploration de méthodes audacieuses et en grande partie non éprouvées pour améliorer la santé mondiale.

Ces subventions marquent la première vague de financement de 100 millions de $ sur 5 ans visant à éliminer les barrières qui s’opposent à l’examen d’idées novatrices dans le domaine de la santé mondiale.

Elles permettront d’amener de nouvelles idées à la recherche pour prévenir ou traiter les maladies infectieuses telles que le VIH/sida et la tuberculose, et pour limiter l’émergence de la résistance aux médicaments. Les candidats sélectionnés ont réussi à démontrer en à peine deux pages que leurs projets ne correspondaient pas aux modèles scientifiques actuels et que la réussite de ceux-ci pouvait engendrer des progrès considérables.

Afin de s’assurer qu’ils se concentraient sur l’aspect novateur de l’idée, et non sur les références et la localisation géographique du scientifique, ou sur la réputation de l’organisation, les juges qui ont choisis les projets subventionnés parmi les 4000 propositions recueillies ne disposaient d’aucun renseignement personnel sur les candidats.

«Par ce programme, nous avons tenté d’éliminer les inégalités et de permettre à toute personne ayant eu une idée pouvant transformer le domaine d’examiner plus rapidement son potentiel en matière d’amélioration de la santé mondiale», a déclaré le Dr Tachi Yamada, président de la division de la santé mondiale de la fondation Gates

Des scientifiques de tous les niveaux sont représentés, y compris de jeunes chercheurs qui n’avaient encore jamais reçu de subventions de recherche, et des chercheurs appliquant des connaissances relatives à d’autres domaines tels que le génie biologique. Des subventions ont été remises à des universités ainsi qu’à d’autres organisations à but non lucratif, à des agences gouvernementales et à six sociétés privées.

Les projets couvrent un large éventail d’innovations, y compris une "lampe de poche moustique" visant à prévenir la transmission du paludisme en perturbant les longueurs d’onde et les cellules tuberculeuses autodestructives, ainsi que l’étude des propriétés anti-infectieuses de l’œil afin de contribuer à la prévention du VIH/sida et d’autres maladies infectieuses. La liste complète des projets financés est disponible au www.gcgh.org/explorations.

Bill Gates subventionne des recherches audacieuses, 1.0 out of 4 based on 1 rating

About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment