Article

L’histoire des papas pingouins gais mise à l’index aux USA

Ce conte pour enfants n’aurait rien de captivant s’il n’apportait son lot d’enseignement et de révision de la société. C’est donc l’histoire d’une famille homosexuelle, dont les deux papas sont des pingouins (et non des phoques comme on l’a vu sur un blog amateur de calembours pitoyables).

Publié en 2005 et coécrit par Justin Richardson et Peter Parnell, And Tango Makes Three a, pour la seconde année consécutive intégré la liste des livres les plus contestés dans les écoles publiques, mais également dans les bibliothèques, selon l’American Library Association.

« Les plaintes portent que le fait que les jeunes enfants croient que l’homosexualité est un mode de vie qui est acceptable. Le public s’en plaint, bien évidemment, et n’est pas d’accord avec ça », explique Judith Krug, directrice de l’ALA. Et l’histoire des pingouins homosexuels a bel et bien fait l’objet d’une demande de retrait des étals, de la part de bibliothèques et d’écoles, en raison de son contenu.

Les livres au bûcher !
Or, nos pingouins sont loin d’être un cas isolé. On citera en effet le livre de Mark Twain, accusé de racisme, Les aventures de Huckleberry Finn, ou encore celui de Philip Pullman, La croisée des mondes, irrévérencieux et son auteur hérétique. Ce dernier avait d’ailleurs bénéficié d’un regain d’intérêt et d’une plus grande publicité du fait du film, qui en avait été inspiré.

Selon l’Association américaine, au moins 65 livres ont cependant connu la voie du retrait l’an dernier, sur 420 livres pointés du doigt. En 2006, on en recensait 546, quand dans les années 90, c’était près de 750 livres qui étaient incriminés.
 

Laissez un commentaire

Les utilisateurs doivent être enregistrés et connectés pour commenter.
Connectez vous pour laisser un commentaire
Share to Facebook Share to Twitter Share to MySpace Stumble It Share to Reddit Share to Delicious More...