Article

Image+Nation, cuvée 2009 prometteuse!

Le festival Image+Nation est de retour pour sa 22ième édition et cette année, on a l’embarras du choix. Comme toujours, on nous offre une panoplie de films de haute qualité. D’un côté, les comédies telles que Eating Out 3, And Then Came Lola, et Fuera de Carta, et de l’autre les drames – An Englishman in New York, Ghosted, parmis d’autres. En plus, étant donné que le festival se déroule autour de l’Halloween, plusieurs films d’horreur complètent la liste. Des films à voir avec ses amis, sa mère, son copain, quoi. En tout, plus de 50 films et courts métrages, plusieurs d’entre eux ayant déja gagné le respect de la scène internationale.

Fuera de Carta Source: cinencuentro.com

Comment en choisir juste un? Comme fanatique de cinéma espagnol, je fus attirée par Fuera de Carta (Chef’s Special). Version homosexuelle du film allemand Chère Martha, Fuera de Carta s’est dévoilée comme une comédie hilarante.

Un chef de cuisine tendu et pointilleux, Maxi, est fixé sur l’idée d’une première étoile Michelin. Plusieurs obstacles se présentent, sous forme d’une maître d’ nymphomane, un sous-chef irresponsable, un nouveau voisin charmant et deux enfants d’un mariage raté, quasi-oubliés. Un désastre assuré, certainement. Ajoutez un fils homophobe, un ménage à trois embarrassant et un copain dans le placard et vous avez la recette pour une histoire à faire mourir de rire.

Un coming-out télévisé à part, le film reste loin de l’absurde. Fuera de Carta est une farce émouvante et le trajet de Maxi – d’homme égoïste en père affectueux – est surtout réaliste. Même si le film ne nous offre rien de nouveau en terme de scénario, c’est sa capacité de trouver l’humour dans des situations familières qui nous charme. Le seul faux-pas du film : l’emploi excessif de mots péjoratifs/ homophobes, utilisés en mesure égale par les personnages hétérosexuels et homosexuels. Mais même cette erreur nous donne l’occasion de rire de nous-même, de prendre ces mots qui blessent et les convertir en fou rire.

Malgré tout, Fuera de Carta réussit à nous livrer une conclusion heureuse sans avoir recours au cliché. C’est un film divertissant dans lequel on peut facilement s’évader. Je vous le conseille vivement.

Le rôle d’un festival LGBT

Les festivals de films LGBT fonctionnent non seulement comme moyen de promotion pour des films indépendants, soit le but de tout festival de film. Ils sont aussi un forum où l’on peut voir nos histoires interprétées sur le grand écran et où l’on peut évaluer et comparer nos expériences – des activités plutôt rares dans le cinéma populaire. C’est cela qu’Image+Nation nous offre de plus précieux : l’opportunité de se voir représenté sans préjugés, dans des films réalisés par des membres de notre communauté.

Vous avez encore quelques jours pour profiter de l’opportunité qu’Image+Nation vous offre. Le festival se termine le 1er novembre, avec les deux films de clôture le soir précédent – la délicieuse comédie romantique Mr. Right et la comédie dramatique Drool.

www.image-nation.org
 

Laissez un commentaire

Les utilisateurs doivent être enregistrés et connectés pour commenter.
Connectez vous pour laisser un commentaire
Share to Facebook Share to Twitter Share to MySpace Stumble It Share to Reddit Share to Delicious More...