J’aime bien être en lingerie, est-ce normal ?


Bonjour Alain,

Merci beaucoup de nous avoir écrit. Tu aimes porter de la lingerie et tu te demandes si tu es normal.

Si par « être normal », tu entends « être comme tout le monde », la réponse est non. Si les hommes qui aiment porter de la lingerie sont nombreux, ils ne sont pas majoritaires. Les hommes qui sont excellents en cuisine, ceux qui collectionnent les pièces de monnaie anciennes, ceux qui jouent au curling ou qui habitent Montréal sans aimer le hockey sont aussi des minorité dans leur catégorie. En ce sens, tu n’es donc pas plus arnomal qu’eux. La seule différence est que leur particularité est souvent mieux perçue que la tienne. Et cela, on peut bien se demander pourquoi, car, après tout, la lingerie, ce ne sont que des bouts de tissus! Si la dentelle, la soie ou le nylon sont davantage portés par les femmes, ce n’est qu’un effet de mode. Quelqu’un, quelque part, s’est dit un jour que la lingerie convenait aux femmes et que les caleçons en coton étaient faits pour les hommes. Les autres ont suivi son idée. L’inverse aurait pu tout aussi bien arriver. Dans la nature, est-ce que ce ne sont pas les mâles qui portent les couleurs chatoyantes, les cornes et les crinières? L’humain, lui, a décidé plutôt, qu’actuellement, c’était les femmes qui étaient mises en valeur. J’écris « actuellement », car, dans les siècles passés, les toges, le maquillage, les collants, les rubans, les perruques longues et les talons hauts ont aussi été couramment portés par des hommes.

Donc, si par « anormal » tu veux dire « je fais quelque chose de mal », la réponse est absolument non. Tu as tes goûts propres, ta créativité. Rien ne dit qu’on est obligé de suivre le moule. Si porter de la lingerie te plait, alors continue et ne culpabilise pas. Il n’y a absolument rien de malsain là-dedans.

Il ne me reste qu’à te souhaiter de bien t’amuser. Réécris-nous si tu as d’autres questions.

Pascale

J'aime bien être en lingerie, est-ce normal ?, 4.0 out of 4 based on 1 rating

About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment