Faire le point sur soi-même: vers le coming out 1


Journal personnel :

***Si tu continues à me lire, c’est que tu es vachement curieux ou curieuse! Bonne idée!!!

30 août 2008 (un nouveau monde)

Qui aurait cru qu’à l’âge de 18 ans je serais déguisé en « sexy » Mini-Mouse en train de me pavaner sur un campus de 40 000 étudiants? Pas moi! C’est à cette date que j’ai débuté mon programme universitaire qui bouleversa ma vie. Je ne comprenais pas l’ampleur de ma décision ni les risques qu’elle impliquait ni le bonheur que j’allais y trouver. Je souhaitais alors devenir enseignant au primaire (Un gai dans ce programme-là, ce n’est pas surprenant! Attention aux préjugés je vous répondrais…)

15 octobre 2009 (le bonheur)

Je commençais, à l’âge de 20 ans, un long travail sur moi-même. Une de ces rencontres (15 minutes) qui change une vision des choses. J’étais en réflexion sur ma vie professionnelle et amoureuse. C’est alors que j’ai croisé un père de famille qui a senti chez moi une certaine tristesse. J’ai alors compris, en discutant avec lui, que je devais absolument travailler pour trouver mon bonheur, rechercher le meilleur et le positif de ce qui m’arrive. Depuis, je ressens réellement un changement dans ma façon d’être et de voir les choses. Merci à lui de m’avoir expliqué et à moi de m’être donné la chance! Ce travail, m’a beaucoup aidé à envisager de parler de ma différence que je gardais terrée dans un coffre-fort, sous clé, à 1000 mètres de profondeur et encore-là, c’est peu dire!

Janvier 2010 (Imaginez la scène)

C’était lors d’une soirée étoilée d’hiver… Dans un bois où la neige valsait doucement avec le vent… Raquettes aux pieds et foulards aux cous… Mes lèvres sur ses lèvres…

Ha! Ha ! Je vous ai bien eus! Seulement une balade en raquette avec une amie et tout ce contexte bien sûr! Une belle soirée mémorable. Surtout que pour la 1ère fois, j’ai osé enlever mon masque. Merci à elle d’avoir compris! Merci à moi de m’être donné la chance!

Été 2010 (Un nouveau départ)

Quel été merveilleux et amusant au camp de vacances, je me suis confirmé une fois de plus que j’étais maître de mon bonheur qu’il en tenait qu’à moi d’œuvrer à la réalisation des projets qui me tiennent à cœur. Ce sont ces projets qui me gardent en vie et allumé alors je les ai multipliés… Je ne veux pas perdre mon temps et savourer davantage les bons moments. Merci la vie!

Octobre 2010 (Ces derniers jours…)

Il y a des jours moins souriants que d’autres. Je suis forcé de constater que mon réseau social est limité malgré mon envie de connaitre d’autres personnes. Je ne sais pas vers quelles ressources me tourner pour être à la fois prudent et sentir que je reste moi-même. Je n’ai pas envie de dire à tout le monde que je suis gai et de me voir affublé d’une image qui ne me définit pas. Surtout que je travaille dans un milieu où il serait facile de m’attribuer les préjugés suivants, pour n’en nommer que quelques-uns :

Que j’abuse des enfants (la pédophilie n’a rien a voir avec l’homosexualité).

Que j’essaie de convertir les garçons (l’orientation sexuelle ne se transmet pas).

Que je ferai une éducation à la sexualité déviante qui n’est pas saine pour les enfants et qui ne leur permettrait pas de s’épanouir, de devenir responsables, autonomes…

De plus, je ne me reconnais pas dans l’image véhiculée par les médias. C’est parfois irritant de penser qu’on est soi-même une minorité dans une minorité. Je dois me donner la chance d’élargir mon réseau social en acceptant de partager mon secret. Je me sens prêt à le dire de plus en plus et à me faire confiance, je pense être sur le chemin de mon coming out. Je me répète souvent que je dois rester vrai et privilégier l’amour sincère. Celui de ma famille et de mes amis que j’aime. Je le vois comme une marque de confiance et d’affection plutôt que de la trahison envers eux.

Merci à vous de m’avoir lu et je vous souhaite de vous donner la chance à votre tour, car la vie est courte.

Faire le point sur soi-même: vers le coming out, 4.0 out of 4 based on 1 rating

Leave a comment

One thought on “Faire le point sur soi-même: vers le coming out

  • Marion Téjédor

    Réaction à ton témoignage, 1 an après! ^^
    J’aime ta manière de mettre l’accent sur le « merci à moi de m’être donné la chance! », parce que malheureusement, dans ce monde, personne ne va partir à la quête du bonheur à notre place… Et si on ne le fait pas soi même, il se peut qu’on ne le connaisse jamais. Et on a qu’une vie!!!!
    Alors félicitations à toi, pour t’être donné cette chance!! 🙂
    Et merci pour ce témoignage inspirant!!

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)