Je suis mécontent en tant qu’homme…


Bonjour Cédric,

Merci d'avoir écrit à Alterhéros! Tu dis que tu es mécontent en tant qu'homme et que tu te plairais plus en femme.

Tu ne précise pas depuis combien de temps tu te sens comme ça. T'es-tu toujours senti mal dans la peau d'un homme ou est-ce récent? Il y a certaines questions auxquelles il serait intéressant de réfléchir : est-ce que tu t'imagine de temps en temps comme femme, ou est-ce tout le temps à tous les jours? Si tu le pouvais, voudrais-tu vivre en tant que femme toute ta vie?

Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler, mais certaines personnes décident de vivre comme homme ou comme femme, même s'ils sont nés de l'autre sexe. C'est ce qu'on appelle la transsexualité. Ces gens ne sont pas malades ou fous, et ils peuvent avoir des vies très heureuses et satisfaisantes. Je te donne le lien internet d'un site français portant sur la transsexualité :

http://www.transsexualite.com/

Tu y trouveras plusieurs associations de personnes transsexuelles en France. Il serait peut-être intéressant d'en contacter une. Comme cela, tu pourras leur parler et voir si ce que tu vis ressemble à ce qu'eux vivent.

Je t'explique également ce qu'est le travestisme. Une personne dite travestie prend les attributs de l'autre sexe (vêtements, bijoux, démarche, posture…) de temps en temps. Contrairement au transsexuel, elle ne vit pas sa vie au quotidien en tant que personne de l'autre sexe. C'est à toi de voir comment tu te sens par rapport à tout cela, et n'oublie pas qu'il y a toujours des zones grises. On n'a pas à choisir entre « transsexualité » et « travestisme ». L'important c'est que tes choix te rendent heureux.

Je te suggère aussi d'aller voir des témoignages ou des questions d'autres internautes sur notre site. Tu t'y reconnaîtras peut-être, car tu n'es pas du tout le seul à ressentir ces sentiments. Pour le moment, je crois que tu as déjà beaucoup de choses auxquelles réfléchir. Si tu choisis de vivre pleinement ta vie comme femme, il y aura beaucoup d'étapes à franchir (le dire à son entourage, changer son nom, la possibilité de prendre des hormones etc…), mais pour le moment je crois qu'une certaine introspection est nécessaire.

Donc, penses à tout cela, et si tu à d'autres questions, s'il-te-plaît, réécris-nous! Ça nous fera plaisir d'y répondre.

kat


About Kathleen Kabis

Kathleen était étudiante en sexologie au baccalauréat à l'Université du Québec à Montréal et pense retourner aux études en travail social.

Savoir que j’aide des gens, souvent des jeunes, qui ne savent pas toujours à qui d’autre s’adresser. Il n’y aura jamais trop de ressources dans ce domaine. De plus, ça me donne une certaine expérience avec la communauté avec laquelle je veux travailler d’ici quelques années.

Leave a comment