J’ai découvert que mon conjoint voit de la porno gay, je ne sais pas à qui en parler…


Bonjour La fille,

Merci d’avoir pris le temps d’écrire à AlterHéros. Je comprends de ta question que tu t’interroges au sujet de l’orientation sexuelle de ton conjoint à cause de pornographie homosexuelle trouvée sur l’ordinateur. Tu mentionnes que ton conjoint n’est pas des plus démonstratif ou affectueux et qu’une discussion à ce sujet ne serait qu’enflammée et tumultueuse.

Il semblerait que deux options soient présentes en ce moment. Soit tu lui parles ouvertement des traces de pornographie trouvées et tu lui demande si c’est un fantasme qu’il cultive, quitte à ce que ce soit une discussion orageuse par moment. Soit tu gardes tes doutes et tes craintes pour toi, en gardant le silence.

Il est bien certain qu’admettre avoir fouillé  l’ordinateur et découvert des traces de pornographie homosexuelle, peut être très blessant. Il est possible que pour lui, l’homosexualité soit un fantasme passager, une exploration personnelle, une réalité qu’il ne désire pas dévoiler tout de suite, ou encore un accident de navigation internet. Lors de la navigation sur la plupart des sites pornographiques, de nombreuses pages peuvent apparaître sous la forme de « pop-up » et rester dans l’historique du navigateur pendant un certain temps.

Sans en parler avec lui, il n’est pas possible d’en avoir le coeur net. Le fait  que tu trouves ton conjoint distant ou peu affectueux est très subjectif et peut être un fait réel, ou encore une simple impression. Il est important de faire la différence entre ce qui est constant et ce qui s’est développé avec le temps. A-t’il toujours été distant et peu affectueux? Est-ce tout nouveau? Comment te sens-tu par rapport à son attitude? Qu’est-ce qui est nouveau chez lui? Lui en as-tu déjà parlé? Aimerais-tu le faire?

Il est important d’avoir une certaine ouverture d’esprit afin de vivre à deux. La capacité à s’exprimer et à s’ouvrir positivement au sujet de ses émotions ou à propos des  choses qui nous affectent dans notre quotidien est primordiale, mais doit aller dans les deux sens, dans un contexte évolutif sain et ouvert. Par exemple, reprocher à une personne d’avoir vu de la pornographie sur son ordinateur risque d’être plutôt houleux et créer des tensions. Demander à la personne ce qu’elle recherche dans la pornographie  a une chance d’être perçu plus positivement.

J’espère que cela pourra t’aider. Bon courage.

Inge Rollin


About Inge Rollin

Inge détient un baccalauréat en sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi travailleuse autonome pour Venez tels quels en éducation sexuelle et en traduction. Inge a aussi été bénévole pour Suicide Action Montréal pendant plus d'un an. À AlterHéros, Inge s'implique depuis plus de 5 ans.

Je m'implique à AlterHéros car j'aime aider les gens, tout simplement. Partager mon savoir est un plaisir à chaque jour.

Leave a comment