Tomber en amour: est-ce volontaire ou involontaire?


Bonjour Dalae!

Merci de nous avoir écrit! Si je comprend bien, ta question se résume à ceci: tomber en amour, véritablement, est-ce volontaire ou involontaire? Ce questionnement te survient alors que tu vis ou longue période de temps où tu n’a pas ressenti ce sentiment. Tu te demandes peut-être si c’est normal et même si c’est de ta faute…

Pour te répondre, je te dirais que c’est un mélange des deux: effort volontaire et événements involontaires. On ne peut nier qu’il y a un effort à faire pour trouver l’amour. Oui, comme dans les films, il arrive parfois que deux personnes se rencontrent et pouf, comme ça, une relation amoureuse s’en suit. C’est très romantique comme vision de l’amour, mais la réalité est bien souvent moins hollywoodienne. Trouver l’amour est bien souvent un labeur qui requiert bien de la patience.

Le premier endroit où être volontaire est à mon avis nécessaire, c’est simplement désirer sincèrement tomber en amour. La société met beaucoup de pression sur les individus pour qu’ils soient en couple mais en vérité, plusieurs personnes ne sont pas prêtes ou tout simplement intéressées à l’être. Parce qu’elles ont d’autres préoccupations plus urgentes comme leurs études, parce qu’elles ont des blessures intérieures à soigner, parce qu’elle aiment la vie en solo… Il arrive que ces personnes, sous le poids de la société, se sentent coupables d’être célibataires, se lancent dans l’aventure amoureuse et en ressortent frustrées et perplexes. Il serait intéressant de te poser la question, veux tu vraiment tomber en amour à cette période de ta vie?

Le deuxième effort volontaire nécessaire pour tomber véritablement en amour est de s’intéresser aux gens et de ne pas s’arrêter aux superficialités. Les premières impressions sont souvent trompeuses. Lorsqu’on rencontre une personne, notre esprit aura toujours tendance à vouloir créer une « fiche-résumé » de celle-ci afin de la mettre en boîte. C’est pourquoi, après quelques discussions avec une personne, on se donne une idée d’elle, par exemple: «Elle est drôle et jolie», «Mignon mais arrogant!», «Sympa, mais c’est clair que je ne suis pas pour lui» et ainsi de suite. Il faut donc faire un effort pour aller au-delà des travers de l’esprit en ne jugeant pas hâtivement et en posant des gestes pour mieux connaître les gens que l’on rencontre. Parce que sinon, on peut passer à côté de personnes faite pour nous et, de même, perdre son temps avec des relations qui n’iront nulle part.

Enfin, le troisième effort nécessaire pour tomber véritablement en amour est peut-être le plus important à mon avis: apprendre à se connaître et à s’aimer soi-même. C’est le défi d’une vie, mais aussi un ingrédient essentiel d’une vie amoureuse enrichissante. Et comment on fait ça? En trouvant les domaines qui nous passionnent et les étudier, en lisant, en apprenant à s’apprécier tel qu’on est, en se découvrant des loisirs et passions stimulants. Tu peux aussi venir discuter du sujet de l’amour sur nos forums. Et en plus, toutes ces choses sont de belles opportunités de faire des rencontres intéressantes!

Mais une fois ces trois ingrédients réunis (c’est à dire désirer tomber en amour, vouloir connaître les autres authentiquement et se connaître soi-même) il n’est pas encore certain que l’on trouve la perle rare. C’est ici que le grand pan involontaire de l’amour entre en jeu: le hasard, l’aventure, les espoirs, les déceptions, l’impatience. Bref, croiser la bonne personne au bon moment. À travers ce monde étrange et inconnu, il faut garder confiance en soi. Non, ce n’est pas de ta faute si tu n’est pas tombée en amour depuis un an, et oui, c’est normal ce que tu vis. Essaie de voir le meilleur de ta situation actuelle. Être célibataire est une opportunité pour toi de développer les trois aspects « volontaires » de l’amour que j’ai nommés, et de faire de toi une future amoureuse en herbe!

N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions.

Élyse, intervenante pour AlterHéros

Tomber en amour: est-ce volontaire ou involontaire?, 2.0 out of 4 based on 1 rating

About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment