Je doute de ma sexualité depuis environ 4 ans. Suis-je gay?


Bonjour! Je te remercie de faire confiance à AlterHéros.
Tu doutes de ton orientation sexuelle depuis quelques années. Les hommes t’attirent, mais pas les femmes. Je comprends que la situation est difficile pour toi, que tu en as marre.

Tu dis que tu n’as « jamais bandé pour une femme ». Le fait d’être excité sexuellement par quelqu’un n’est pas le seul signe indicateur d’une orientation sexuelle ou d’une autre. Évidemment, c’en est un, mais il faut aussi prendre en compte d’autres éléments! Tu dis que les hommes t’attirent. Est-ce que c’est une attirance de type sexuel? Es-tu déjà tombé amoureux d’un homme? D’une femme? Est-ce que tu te sens mieux avec les hommes ou les femmes? Dans le futur, est-ce que tu aimerais vivre avec un homme, d’une femme, ou peu importe? Ce sont quelques questions que tu peux te poser pour tenter d’y voir plus clair.

Ta mère est au courant de ton questionnement, mais te dit que tu te poses trop de questions et suggère que c’est parce que tu n’es jamais sorti avec une fille. Elle aimerait sans doute que tu n’aies pas à traverser cette période de questionnement que tu vis difficilement. N’oublie pas que tes questions sont valides. C’est normal que tu demandes quelle est ton orientation sexuelle. Ce n’est pas toujours agréable et rassurant, mais c’est une période que traversent beaucoup d’adolescents.

Tu dis que tu ne sais pas si tu pourrais accepter d’être gay, que tu te dis chaque année que « ça passera ». Qu’est-ce qui te dérange dans la possibilité d’être homo? Lorsqu’on se questionne, on a toutes sortes de craintes sur la manière dont les gens vont nous percevoir, sur notre futur, si on sera heureux et plus encore. Tu es loin d’être seul! Je te laisse le lien vers les témoignages de deux garçons qui sont passés par le même chemin que toi. Le premier a vécu un coming-out plus difficile, alors que les choses se sont mieux déroulées pour le deuxième. Leur point commun? Ils sont tous deux homosexuels et heureux. Se révéler sa propre homosexualité et en parler à ceux qui nous entourent peut être très difficile pour certains. Au bout du compte, pourtant, c’est un chemin qu’on fait pour essayer d’être plus heureux et épanoui, non?

Malgré cette mentalité orientale dont tu parles, es-tu certain que ce serait mal vu si tu étais homosexuel? Si oui, pour qui et pour quelles raisons? Déjà, tu expliques que tes parents sont « plus modernes » et que ta mère t’accepterait. Je comprends qu’il pourraient être tes alliés. Qu’en est-il de tes amis? Tu écris qu’ils ne regardent que les filles et que ça te gêne. Crois-tu qu’une amitié serait possible si tu étais homosexuel? Pour tâter le terrain, il y a plusieurs moyens, comme de discuter d’un artiste ou d’un athlète (ils sont plus rares, mais il y en a!) ouvertement gay, ou d’une publicité mettant en scène des couples gais ou lesbiens, ou des campagnes anti-homophobie, par exemple. Ce ne sont que des idées que je te lance, à toi de jouer maintenant!

Pour revenir sur ce que t’a dit ta mère, si tu avais la certitude d’être gay, crois-tu qu’il serait nécessaire pour toi de « valider » ton orientation sexuelle en sortant avec une fille? On entend souvent des commentaires comme « Tu es gay parce que tu n’as pas trouvé la bonne fille! » ou encore « Comment tu fais pour être sûr de ton homosexualité, tu n’as jamais couché avec une femme! ». Si on remet les choses un peu en perspective et qu’on essaie d’inverser les rôles en disant « Tu es hétéro parce que tu n’as pas trouvé la bonne personne de même sexe! » ou encore « Tu ne peux pas être certain d’être hétéro puisque tu n’as jamais fait l’amour à un autre gars! », ça semble étrange, n’est-ce pas? 😉 C’est bien de vivre des expériences pour mieux se connaître, mais jamais il ne faudrait se sentir obligé de le faire pour « valider » son orientation sexuelle, homosexuel ou non!

Je ne peux pas répondre directement à ta question « Suis-je gay? ». Ce sera à toi d’y répondre éventuellement, à travers le temps et les expériences que tu choisiras de faire. Si tu as d’autres questions, je t’invite à nous écrire à nouveau. Tu peux aussi visiter notre groupe de discussion concernant l’orientation sexuelle pour y échanger avec des gens qui vivent des questionnements similaires aux tiens!

Bonne route!
Mé, bachelière en sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est actuellement étudiante de deuxième cycle à l'École de travail social de l'Université de Montréal. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et qui sont sur le spectre de l'autisme. Elle est fan de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de faire semblant de bien cuisiner.

Leave a comment