J’aimerais enfin me permettre d’avoir une poitrine. Existe-il des implants mammaires que je pourrais gonfler avec de l’eau?


Bonsoir
je suis un homme de 50 ans,et j’ai depuis mon adolescence aime porter des sous vêtements féminins.
Mais la pression sociale et familiale m’a contraint de respecter le fonctionnement :avoir une femme et des enfants ce que j’ai réalisé en me perdant.
Maintenant j’aimerai avoir ma féminité se développer en ayant une poitrine féminine des petits seins qui puisse se » cacher » car je ne peux pas et veux pas que me enfants sache ma particularité.
je n’ai pas envie de changer de sexe;
existe t’il des implant mammaire que l’on puisse » gonfler « avec de l’eau physiologique

Bernard

 

Bonjour Bernard,

Merci de nous montrer votre confiance en nous écrivant. Depuis plusieurs années, vous réfrénez votre côté féminin à cause de la pression sociale. Maintenant que vous avez atteint un certain âge et un certain statut dans votre vie, vous aimeriez être davantage vous-même et vous permettre d’avoir une poitrine. Vous aimeriez par contre que vos enfants ne l’apprennent pas. Vous vous demandez s’il existe des implants mammaires qu’on puisse gonfler avec de l’eau.

Si ce que vous voulez, c’est une sorte de poche sous-cutanée que vous pourriez gonfler ou dégonfler vous-même selon vos besoins, malheureusement, ça n’existe pas. Les risques d’infections liés à un pareil dispositif seraient trop grands. Les implants mammaires sont des poches de liquide non toxique qu’on implante sous la peau et qui ne peuvent être mises et enlevées que par un chirurgien.

D’autres options sont possibles, comme l’augmentation mammaire à l’aide d’injection de graisse ou de liquide sous la peau. Ces procédés permettent un augmentation mammaire temporaire ou permanente selon le procédé utilisé et doivent être effectués par un chirurgien. La prise d’hormones féminines associées à la prise de bloqueurs de testostérone peuvent aussi amener une augmentation de la taille des seins d’un à trois bonnets. Ces hormones sont prescrites par un médecin et demande un suivi.

Voici mes deux suggestions:

1) Consulter un.e psychologue spécialiste de la question de l’identité sexuelle. Cette personne vous présentera les différentes options qui s’offrent à vous et vous parlera des démarches à suivre en France pour pouvoir contacter un chirurgien esthétique ou un médecin (pour les hormones). Elle pourra aussi vous aider à gérer les impacts que votre décision aura sur votre vie.

2) Si vous ne voulez pas que vos enfants le sachent, vous n’êtes pas obligé de leur dire. Toutefois, suivant l’optique d’être davantage vous-même, vous pouvez réfléchir à l’idée d’être vous-même au grand jour, y compris devant vos enfants. À vous de voir ce qui est le mieux pour vous, s’il serait plus simple de vivre ouvertement ces changements ou de les garder pour vous.

L’injection ou la prise d’hormones sont des méthodes qui ne laissent pas de cicatrices. Si vos enfants vous questionnent et que vous souhaitez camoufler la vérité, vous pourrez toujours leur dire que votre nouvelle poitrine est liée à un déséquilibre hormonal lié à votre cinquantaine… et se faire enlever une poitrine apparue « accidentellement » demande une procédure chirurgicale assez douloureuse! Vous pouvez aussi faire passer cela comme la conséquence d’une prise soudaine de poids.

Votre corps, c’est votre corps. Vous pouvez donc le rendre tel que vous le souhaitez. Je vous invite à vous renseigner au sujet des procédures à suivre en France et, surtout, à éviter les offres trompeuses de certains chirurgiens esthétiques des Antilles ou de l’Asie. Ils demandent moins cher et sont moins soucieux en ce qui concerne les procédures, mais leurs interventions peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment