Serais-je lesbienne? J’ai peur d’être différente. 1


aujourd’hui dans la quarantaine, célibataire, sans enfants, j’ai toujours eu des relations avec des hommes en ayant peur de tomber amoureuse et être ensuite abandonnée (cf histoire familiale avec parents divorcés, mère dépressive, père instable etc..), bref, aujourd’hui, depuis quelques temps, sachant que des amis m’ont un jour posé la question si je n’étais pas lesbienne, car j’avais un peu de masculin dans mes façons d’être (je me suis débrouillée seule depuis longtemps pour faire sans les hommes qui étaient déceptifs donc oui j’ai pris les 2 rôles, femme et homme)..depuis que cette question s’est « insinuée » un jour, d’autres m’ayant aussi posé la question, des lesbiennes cette fois..peut-être intéressées..en tout cas, ça me trotte dans la tête et je n’arrive pas à passer à autre chose, je dirai même que ça empêche maintenant des relations avec des hommes, tout ça me fait peur, c’est au-delà de mes repères d’éducation, je ne m’accepte pas d’être tout simplement différente..la peur !

Bonjour Madame et merci pour la confiance que vous accordez à AlterHéros.

Âgée de 46 ans, vous êtes en période de questionnement relativement à votre orientation sexuelle. Votre passé est constitué exclusivement de relations hétérosexuelles. Vous mentionnez que vos amis disent de vous que vous avez « un peu de masculin » dans votre façon d’être, ce avec quoi vous êtes d’accord. Cela vous amène à vous questionner davantage sur le fait que vous soyez peut-être lesbienne.

Commençons par différencier identité de genre ou sexuelle  et orientation sexuelle.

Lorsque l’on parle d’identité, on fait référence au fait de se sentir femme, homme, un peu des deux, ou aucun des deux! Cette identité peut correspondre, ou pas, au sexe assigné à la naissance. On peut également exprimer cette identité de différentes façons (par le comportement, l’apparence physique, le pronom utilisé pour se définir, etc.) (Identité sexuelle et expression de l’identité sexuelle)

L’identité de genre ne doit pas être confondue avec l’orientation sexuelle, qui elle, fait référence à un désir, une préférence, tant affective, sexuelle que romantique, pour les personnes du même sexe (homosexualité), du sexe opposé (hétérosexualité), ou les deux, à différents degrés (bisexualité).

Bref, que vous ayez certains comportements typiquement associés aux hommes ou pas, cet élément de votre personnalité fait plutôt référence à votre identité de genre et à votre expression de genre; cela n’a pas d’impact sur votre orientation sexuelle. Il est possible d’être lesbienne et très féminine, et inversement.

Maintenant, nonobstant les commentaires de vos amis sur votre expression de genre, le fait est que vous vous questionnez tout de même sur votre orientation sexuelle. La perspective d’être différente vous effraie. Il est normal de ressentir une certaine peur à l’idée de dévier de la « norme » qu’est l’hétérosexualité; nous vivons effectivement dans des sociétés hétéronormatives: nous grandissons dans un monde où on nous inculque, volontairement ou non, que nous devons être en couple avec une personne du sexe opposé, que c’est ce qu’il faut faire pour être heureux. Pourtant, il n’en est rien! Non seulement il est très possible d’être heureux en étant homosexuel (ou bisexuel), mais il va de soi que le bonheur est généralement plus facile lorsque l’on est à l’écoute de nos désirs et de nos préférences.

Aussi, dans un pays comme la France, bien que je n’y habite pas (AlterHéros est basé à Montréal, au Canada), il me semble que l’homosexualité est légale et relativement bien acceptée. Les personnes LGBT de votre pays sont également protégées contre la discrimination. Nul besoin d’avoir peur, donc!

Vous êtes libre d’explorer votre sexualité comme vous l’entendez. Qu’en pensez-vous? Pourriez-vous tenter de faire des rencontres, de vérifier si, effectivement, il serait possible pour vous de vous épanouir dans une relation homosexuelle? Allez-y à votre rythme. Ne vous mettez pas trop de pression à apposer une étiquette sur ces expériences.

Si vous voulez poursuivre votre réflexion et jeter un coup d’œil aux différentes ressources disponibles en France, vous pouvez regarder le site web de la Fédération LGBT. Vous pouvez aussi vous joindre au groupe AlterHéros Douce France. Finalement, les nombreuses réponses rédigées par mes collègues et moi-même, dans le dossier « Suis-je gai, lesbienne, bi ou trans? »  pourraient peut-être vous apporter davantage de pistes de réflexion.

Bon cheminement à vous et n’hésitez pas à nous recontacter si vous en ressentez le besoin.
Jessica, pour AlterHéros


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)


Leave a comment

One thought on “Serais-je lesbienne? J’ai peur d’être différente.