Comment aider mon ex-femme ?


Je suis avec ma femme depuis 8 ans elle a 33 ans nous avons eu 3 enfants ensemble et elle en a un dune relation antérieur. Elle a un lourd passé abu sexuelle et physique par son pere et beau pere aussi. Abandon de sa mere qui a préféré rester avec labuseur. Depuis les 2 dernieres année elle est en proces contre son beau pere pour abus sexuelle.Elle a toujours eu de la difficulté a se laisser aller sexuellementi. De plus ell sest mise a douter de son orientation sexuelle depuis quelques mois. Et depuis ses sentiments pour moi ce sont arretté on dirait elle dit meme qu elle croit ne jmais mavoir aimé. Pourtant c est elle qui ma demandé en mariage, elle dit meme qu elle ne coucher plus jamais avec un homme Mais se dit incapabke detre ennrelation amoureuse avec une femme. Nous sommes séparé depuis 2 mois. Elle me dit que je suis la personne la plus importante mais pas intimité. Est possible de penser etre aux femmes et pas letre. Quel est mon role? Je l aime de tout mon coeur
Jbourque

Bonjour Jbourque et merci d’avoir envoyé ta question à AlterHéros.

Si je comprends bien ta situation, tu as été en relation avec une femme pendant huit ans. Elle a un passé très difficile et aujourd’hui, elle doute de ne jamais t’avoir aimé et vous êtes séparés depuis deux mois. Elle doute de son orientation sexuelle, mais n’est pas certaine d’être capable d’être en relation avec les femmes non plus. Tu l’aimes et te demandes quel est ton rôle. Vous êtes encore proches, mais ne partagez pas d’intimité.

Tout d’abord, je suis désolée que ce soit la fin de ta relation avec elle, ce ne doit pas être facile de se faire laisser après huit ans de relation. Je sens que cette personne est importante pour toi et que tu t’inquiètes pour elle.

L’orientation sexuelle, c’est un concept plus complexe que la simple attirance vers un ou plusieurs genres. Il y a plusieurs aspects à prendre en compte, notamment l’attirance sexuelle, l’attirance romantique (les personnes avec qui je veux avoir une relation affective, pas nécessairement sexuelle), les fantasmes, les comportements sexuels et l’identification à une orientation sexuelle. Il peut arriver que ces aspects ne concordent pas tous les uns avec les autres et ils peuvent changer tout au long de la vie et des diverses expériences. Par exemple, une femme hétérosexuelle pourrait avoir, de temps en temps, des fantasmes lesbiens sans pour autant que ça affecte son orientation sexuelle. Tout comme un homme hétérosexuel pourrait avoir des comportements homosexuels sans s’identifier à l’homosexualité. Certaines personnes vont se dire asexuelles, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas nécessairement envie d’avoir des rapports sexuels avec leurs partenaires. Ainsi, elles vont se dire asexuelles et hétéroromantique, homoromantiques, bi ou panromantiques. Il est aussi possible d’être aromantique, c’est-à-dire de ne pas vouloir avoir d’attachement émotif.

Si ta femme se pose des questions sur son orientation sexuelle, il est très possible qu’elle soit un peu confuse. Il est très possible pour elle d’être attirée par les femmes et de ne pas vouloir être en relation avec elle. Faire ce test pourrait l’aider à réfléchir là-dessus. Si tu veux être là pour elle, il faut l’accompagner, l’écouter sans la juger et surtout, respecter ses limites. Aussi, tu dois respecter tes propres limites à toi. Tu ne pourras pas la sauver, c’est très important que tu gardes cela en tête. Elle doit s’aider elle-même avant toute chose et il est important que tu ne t’oublies pas toi-même dans cette relation.

Je vais te poser quelques questions pour que tu puisses réfléchir à ta relation actuelle avec cette femme : Comment te sens-tu lorsque tu es avec elle ?  Quelles sont tes motivations à rester en contact avec elle ? Qu’est-ce qui fait que tu veux l’aider ? Qu’est-ce que la relation t’apporte ? Est-ce que tu espères qu’elle revienne avec toi ? As-tu pris le temps de vivre les émotions que te faisait vivre la rupture ?

Je te souhaite bonne chance pour la suite. Si jamais tu veux en parler, tu peux téléphoner Tel-Aide, une ligne d’écoute qui s’adresse aux personnes en détresse : 514 935-1101. Dans tous les cas, si tu as d’autres questions, tu peux toujours réécrire à Parles-en aux experts !

Sarah G. pour AlterHéros.

Leave a comment