Je suis célibataire et j’aimerais rencontrer une fille


J’ai jamais embrassé de filles, ni couché avec une fille. Je suis une fille. J’ai fais mon coming out il y a 3 ans pourtant. J’arrive pas du tout à savoir si c’est possible de sortir avec une fille. J’ai essayé pleins de fois d’aborder une fille mais hélas je suis toujours célibataire. Où et comment je peux avoir ma première expérience avec une fille qui s’assume ? J’ai l’impression que c’est irréalisable…

Bonjour à toi !

Tu es une jeune femme homosexuelle célibataire, qui aimerait rencontrer quelqu’un. Toutefois, tu as l’impression que c’est irréalisable. Tu as essayé à plusieurs reprises d’aborder une fille, sans que ces tentatives n’aient de suite. Il est normal d’être déçue, voire découragée, lorsque l’on a l’impression que nos efforts sont vains. Est-ce que tu te sens comme ça ?

Ensuite, tu te demandes si c’est réellement possible, en tant que fille, de sortir avec une fille.
Eh bien, d’emblée, je peux te rassurer: oui, c’est possible! 😉

Si tu me le permets, j’aimerais te poser quelques questions. Tu recherches une expérience avec une fille qui s’assume en tant qu’homosexuelle. Outre le fait d’être ouvertement lesbienne, que recherches-tu chez une fille ? Quels traits de personnalité, caractéristiques, te plaisent particulièrement ? Aimes-tu les filles qui ont beaucoup d’humour, qui aiment rire ? Les filles dynamiques et sportives ? Créatives, artistiques ? Plus réservées, calmes, intellectuelles ?

Et toi ? Quel genre de personne es-tu ? Quelles activités aimes-tu faire ? Si, par exemple, tu aimes beaucoup la peinture, peut-être pourrais-tu rencontrer une autre fille qui a des intérêts semblables aux tiens en t’inscrivant dans un cours ou en allant visiter une galerie d’art. Éventuellement, à partir de cette base d’intérêts communs, il y aurait la possibilité que quelque chose d’autre se développe. Qu’en penses-tu ?

Ensuite, j’aimerais apporter l’idée, peut-être simple, mais à mon avis importante, qu’il n’y a pas nécessairement de trait de comportement ou de style vestimentaire particulier associé aux lesbiennes. N’hésite pas à discuter avec les filles que tu rencontres et que tu trouves intéressantes, à créer de nouveaux liens, en ne mettant pas nécessairement l’orientation sexuelle au premier plan.  L’idée ici est de ne pas se restreindre à celles qui cadrent dans la vision stéréotypée de ce qu’est une fille lesbienne, à celles qui nous envoient des signes d’intérêt clairs et directs ; d’élargir un peu ses horizons, quoi ! Certaines personnes sont plus timides, moins portées à faire les premiers pas, plus hésitantes à s’afficher ouvertement comme faisant partie d’une minorité sexuelle. Certes, c’est plus facile à dire qu’à faire, je comprends… et peut-être que tu seras déçue si jamais tu apprends que cette fille géniale sur laquelle tu as le béguin est hétérosexuelle (ou simplement pas intéressée ; ça, ça arrive à tout le monde !). Mais… peut-être que tu auras de belles surprises, soient-elles des amitiés ! Crois-tu que ça vaut la peine d’essayer ce type d’approche ?

Aussi, si je peux me permettre, je comprends que tu aies hâte de rencontrer quelqu’un, de vivre tes premières expériences. Cependant, au risque que tu trouves ça cliché, je serais tentée de te dire que ce moment arrivera… lorsqu’il arrivera. Parfois, on ne se rend pas service en voulant trop en faire, n’est-ce pas ? Enlever un peu de ce poids, de cette pression que l’on se met sur les épaules, peut nous aider à être plus disponible, plus réceptive aux autres et aux différentes opportunités qui se présentent. Souvent, ce qui compte le plus, ce n’est pas la destination finale, mais plutôt le chemin que l’on a pris et les moyens que l’on a utilisés pour s’y rendre. Alors, en te faisant confiance, en prenant soin de toi, en faisant des choses que tu aimes… Peut-être que tu prendras plusieurs détours, peut-être que la route sera longue, mais ton chemin finira sans doute par te mener à bon port.

Allez, trêve de métaphores ! J’aimerais te parler d’une dernière chose avant de terminer. Connais-tu le MAG jeunes LGBT ? C’est une association de jeunes lesbiennes, gais, bi et trans âgé-e-s entre 15 et 26 ans. Ils ont des activités à Paris, à Strasbourg et à Nancy. Vis-tu dans, ou près de, l’une de ces villes ? Si oui, que dirais-tu d’aller leur rendre visite ? Ils accueillent tout le monde ! Tu peux visiter leur site web en cliquant ici.

Finalement, si tu sens que tu as besoin de plus d’informations que ce que ma réponse a pu t’apporter, ou si tu souhaites continuer ta réflexion et lire davantage sur le sujet, je t’invite à visiter le dossier ‘’Sexe et relations amoureuses – Comment rencontrer ?’’ , dans la section Parles-en aux Experts d’AlterHéros.

Je te remercie pour la confiance que tu nous as accordée aujourd’hui et je te souhaite la meilleure des chances pour la suite.
Jessica, pour AlterHéros


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)

Leave a comment