Je ne tombe amoureuse que de filles hétéro et mes parents sont homophobes!


Bonjour/Bonsoir

Je suis une jeune fille féminine de 18 ans. Je tombe que amoureuse de filles hétéro depuis 4 ans et j’en ai vraiment mais vraiment marre.
J’ai l’impression d’être un monstre. Je me sens tellement à part. J’ai pratiquement que des amis garçons avec qui je peux parler librement de mon homosexualité mais là je commence à le vivre vraiment mal. Je suis jamais sortie avec une fille et ça me pèse. Je viens de tombé amoureuse d’une fille hétéro super tactile avec moi. Elle me fait attendre. Je sais pas quoi faire pour me sentir accepté et aimé par une fille en retour. J’assume emplement le fait d’être lesbienne mais en ce moment ça me fait souffrir. Mes parents sont homophobes et j’ai beau leurs parler de ça calmement depuis mes 15 ans, rien y fait.
Je me sens horriblement seule à être homosexuelle et j’ai l’impression de ne pas avoir de futur…

Que dois-je faire ?

Merci beaucoup.

Bonjour!
Merci pour la confiance que tu portes à AlterHéros.

Depuis 4 ans, tu tombes amoureuse de filles hétérosexuelles seulement. Tu te sens très seule et tu demandes quoi faire pour être aimée en retour par une femme. Tu expliques aussi que tes parents sont homophobes.

Je suis contente que tu aies quelques amis à qui tu peux parler de ton homosexualité. Je comprends que tu préfèrerais qu’il s’agisse de filles, mais c’est déjà très bien: ce sont tes principaux alliés. Tu n’es pas près de faire à dévoiler ton homosexualité à tes parents, si je comprends bien, mais si jamais ces derniers en venaient à être au courant de ton orientation sexuelle et que les choses tournaient mal, tu aurais ces amis sur qui tu pourrais compter.

D’abord, je te rassure. Il est très commun pour les femmes qui aiment les femmes de tomber amoureuses de filles hétérosexuelles! Cela peut s’expliquer simplement par le fait qu’on ne choisit pas de qui on tombe amoureuses et il y a plus de femmes hétérosexuelles que de femmes homosexuelles. Il y a donc plus de probabilités que l’on se découvre des sentiments amoureux pour une femme hétéro (à moins d’être entourée exclusivement de femmes homosexuelles et bisexuelles!). Aussi, en devenant proche de certaines personnes, il est davantage possible que des sentiments amoureux se développent… mais il serait délicat de choisir nos amies seulement par rapport à leur orientation sexuelle, n’est-ce pas? C’est comme ça et on n’y peut rien, malheureusement. Je ne t’apprendrai rien en t’écrivant que l’orientation sexuelle n’est pas un choix et n’est pas contagieuse!

Bonne nouvelle: tu es loin d’être seule à être homosexuelle. Pour être aimée en retour, la première solution serait évidemment de connaître plus de femmes homosexuelles avec qui tu pourrais développer une relation. Tu peux d’abord jeter un coup d’oeil à notre groupe de discussion pour filles et, si tu en as envie, débuter une discussion. Connais-tu un groupe ou une association LGBT près de chez toi? Que dirais-tu d’aller jeter un coup d’oeil au site web de la Fédération LGBT, où tu peux retrouver une liste d’associations membres? Ces regroupements permettent souvent aux personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles et trans de socialiser entre elles. Dans ces milieux, tu aurais évidemment plus de chances de rencontrer des filles homosexuelles. Tu pourrais aussi t’informer auprès de ces associations pour savoir s’il y a d’autres espaces de socialisation qui favoriseraient des rencontres entre filles (des bars ou cafés ouvertement LGBT-friendly, par exemple). En attendant de faire le grand saut, tu peux essayer de déterminer ce qui te plaît chez ces femmes hétérosexuelles dont tu tombes amoureuse. Cela pourrait t’aider à mieux te connaître et à être davantage outillée pour faire des rencontres, ou pour débuter une relation. Voilà une autre suggestion: t’inscrire à des cours ou à des activités qui te plaisent pour te permettre d’échanger avec d’autres filles. Les femmes homosexuelles et bisexuelles sont partout, tu sais. Seulement, elles sont peu visibles, parfois. 😉

Concernant ta relation avec cette fille hétérosexuelle dont tu es actuellement amoureuse, crois-tu que c’est une bonne idée de poursuivre votre relation? Qu’est-ce que cette personne t’apporte, au-delà du désir, des sentiments amoureux et des moments plus tactiles? Est-ce que tu lui as parlé de ce que tu ressens envers elle? Si ce n’est pas chose faite, c’est à toi de décider si tu le feras ou non. Je t’invite à poser le pour et le contre avant de le faire si c’est l’option que tu choisis, puisque les gens peuvent avoir toutes sortes de réactions lorsqu’on leur annonce notre amour. Raison de plus pour célébrer tes amis proches à qui tu peux parler de tes sentiments! Je t’invite à consulter cette réponse de notre stagiaire en sexologie de l’an dernier, Alessia, concernant une question qui s’apparente à la tienne.

Souviens-toi: tu n’es pas seule au monde! Nous sommes des milliers de filles homosexuelles et bisexuelles, plus ou moins visibles, prêtes à avoir des relations d’amitié ou d’amour avec d’autres filles.

Garde espoir et prend soin de toi. Surtout, n’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est actuellement étudiante de deuxième cycle à l'École de travail social de l'Université de Montréal. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et qui sont sur le spectre de l'autisme. Elle est fan de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de faire semblant de bien cuisiner.

Leave a comment