Mon copain me dit qu’il va régler ses problèmes et que tout redeviendra comme avant… 1


Bjr c’est encore moi. Les trois critères que vous m’avez donner l’honnêteté la confiance et le support. Ils sont acquis dans notre je pense que je suis dans une relation saine. Je pense que mon copain est comment sa c’est parce qu’il a de gros problèmes en ce moment on a parler et il m’a promis qu’il va tout régler au plus vite et que tout redeviendra comme avant .Il a dis aussi qu’il m’aime et qu’il tiens a moi et qu’il veut pas me perdre .Des que ces problèmes seront régler notre relation redeviendra comme avant . Je l’aime et je tiens à lui je veux que lui à mes côtés c’est mon homme je peux pas m’imaginer avec quelqu’un et pour lui c’est pareil. Qu’en pensez je dois attendre que ces problèmes soient régler? Dois je y croire.

Bonjour Sarah,
ton copain t’a promis de régler ses problèmes, en te disant que tout redeviendra rapidement comme avant. Tu te demandes si tu dois le croire et attendre qu’il ait réglé ses problèmes.

Dis, est-ce que tu as pris le temps de lire l’article que nous t’avons proposé? Au-delà de la confiance, l’honnêteté et le support, il y a d’autres éléments qui font qu’une relation amoureuse est saine. Je t’invite à lire au complet la page que nous t’avons partagée dans la dernière réponse que nous t’avons fournie et je te laisse le lien vers quelques articles qui pourront t’aider. Prend bien le temps de les lire et de te demander, avec ces informations, tu as envie de poursuivre cette relation.

D’abord, une petite réflexion concernant la violence. Même si tu ne sens pas que ton copain est violent avec toi puisqu’il ne t’insulte pas et ne te frappe pas (du moins, tu ne l’as pas mentionné dans tes messages), le fait de te tenir en haleine en attendant qu’il règle ses gros problèmes peut constituer une forme de manipulation, de violence. Dans cette situation, c’est lui qui a le contrôle sur votre relation, en quelque sorte. Je t’invite à y réfléchir et à lire cet article du Gouvernement du Québec concernant la violence au sein du couple.

Extrait: « La violence conjugale est basée sur une relation de domination. Les victimes peuvent souffrir d’isolement, de harcèlement, de dénigrement, d’humiliation, d’intimidation, de dévalorisation, de menaces, de violence physique et sexuelle, de chantage affectif ou d’injures. »  

Une autre section du site mentionne quelques mythes entretenus en lien avec la violence. Je t’invite à y jeter un coup d’oeil. En voici un extrait qui te concerne particulièrement, même si ton copain ne parle pas de thérapie à proprement parler, mais bien de « régler ses problèmes ».

(*MYTHE*) Si l’homme suit une thérapie et règle son problème de violence, tout va rentrer dans l’ordre et l’harmonie va revenir au sein du couple. (*RÉALITÉ*) La thérapie porte uniquement sur le problème de violence et ce n’est pas une cure miracle. Les conséquences et les blessures occasionnées par la violence conjugale sur la victime ne s’effacent pas par enchantement. Il est important que la victime se donne des moyens pour panser ses plaies au niveau du corps, du cœur et de l’âme.

Note: on parle de l’homme, mais le sexe de la personne importe peu. La violence peut aussi être présente au sein d’une relation entre deux hommes ou entre deux femmes.

Voici une autre ressource qui pourrait t’intéresser. Selon le site web de La Gitée, une maison d’hébergement de la région de Thetford Mines, au Québec, ne des motivations des gens à rester dans une relation plus ou moins agréable va comme suit: « Elles croient qu’il peut changer, car il l’a promis ». Est-ce que tu te reconnais là-dedans? Il semble que c’est ce que tu expliques dans ton message.

Si tu considères que ta relation n’est pas violente, tu peux te demander si elle est fonctionnelle. Voici une page créée par le Service aux étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton, au Nouveau-Brunswick, qui traite aussi des relations amoureuses et de leur fonctionnement. Une phrase en particulier attire notre attention: « Les partenaires ne s’entendent pas sur l’importance de la relation. Un des partenaires est plus attachée à celle-ci et risquent d’en devenir dépendant. » Est-ce que c’est le cas pour toi? Tu expliques que tu ne peux pas t’imaginer avec quelqu’un d’autre et que c’est la même chose pour lui. Est-ce que tu sens cet attachement de sa part, au-delà des mots? As-tu l’impression qu’il travaille aussi fort que toi pour avoir une belle relation amoureuse?

Si tu lui disais que tu as hâte qu’il prenne soin de lui, comment réagirait-il, à ton avis? As-tu déjà essayé de lui en parler? Tu sais, malgré toute notre bonne volonté, il est impossible de faire changer une personne ou de l’obliger à régler ses problèmes. Cette démarche doit venir de la personne elle-même. Si tu choisis d’attendre, il se peut que le changement se fasse rapidement, mais il y a une plus grande probabilité que tu attendes encore un bon moment, puisqu’on ne règle pas de « gros problèmes » en claquant des doigts. Il se peut aussi qu’il ne décide jamais de faire le pas pour régler ses problèmes.

Au-delà du fait de le croire ou non, est-ce que tu crois qu’entretenir une relation avec une personne qui a des problèmes importants, comme tu l’expliques, est une bonne chose pour toi, pour ta santé mentale et physique? N’oublie jamais de penser à toi d’abord, en te demandant constamment si tu as envie de poursuivre cette relation. Le fait de nous écrire démontre déjà une inquiétude; est-ce que tu pourras continuer à vivre avec cette incertitude, malgré tout l’amour que tu ressens pour lui? À toi de voir.

Merci pour la confiance que tu nous a démontré encore une fois. Ici, à AlterHéros, nous ne pouvons pas t’aider davantage, seulement te donner des pistes de réflexion. En aucun cas nous n’aurons la possibilité de te dire quoi faire et quoi ne pas faire. Il revient à toi de faire le reste du chemin. Il est important de ne pas rester isolée dans cette situation. Est-ce qu’il y a une personne adulte dans ton entourage à qui tu pourrais parler de la situation? Parent, oncle, tante, professeur.e, professionnel.le de la santé? Également, nous t’invitons à nouveau à consulter un.e psychologue, sexologue, travailleur.euse social.e de ton milieu pour avoir un suivi à la hauteur de tes besoins.

Bonne route, Sarah! Prend soin de toi.
Marie-Édith. B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est actuellement étudiante de deuxième cycle à l'École de travail social de l'Université de Montréal. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et qui sont sur le spectre de l'autisme. Elle est fan de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de faire semblant de bien cuisiner.


Leave a comment

One thought on “Mon copain me dit qu’il va régler ses problèmes et que tout redeviendra comme avant…