Je vis une rupture amoureuse et je n’arrive pas à remplacer mon ex-copain…


Bonsoir, je m’appelle Hugo, j’ai 17 ans, je suis gay, et je sort d’une relation de presque un an mais le problème c’est que je ne trouve personne pouvant remplacer mon ex petit copain, on sais quitter a cause des 500km qui nous séparer, il manque et je l’aime toujours, mais ils ne peux pas d’une nouvelle relations a distante qui est trop dure pour lui.
Que faire?
Hugo

Bonjour Hugo !

Je te remercie d’avoir contacté AlterHéros. Tu t’es récemment séparé d’un copain avec qui tu as été en relation pendant presqu’un an. Tu l’aimes encore et il te manque. Toutefois, l’importante distance qui vous sépare rend la relation difficile, d’où votre séparation. Tu es donc à la recherche de solutions.

D’abord, tu dis avoir de la difficulté à remplacer ce garçon. Serait-il possible, en fréquentant une personne différente, de remplacer ton ex-copain ? Les nouvelles rencontres, les débuts, aller à la découverte de l’inconnu… Ce sont des moments remplis d’excitation qui peuvent aider à faire diminuer la douleur, à se garder l’esprit occupé. Ces moments nouveaux peuvent-ils toutefois faire office de remplacement d’une relation que l’on a bâti avec un.e partenaire ? Je te laisse y réfléchir.

Pour guider ta réflexion, je crois qu’il serait intéressant de parler en premier lieu de cette souffrance qui accompagne la fin d’une relation sous l’angle du deuil. Le processus du deuil d’une relation amoureuse comporte plusieurs étapes1:

  1. Le choc – Se sentir abattu ou confus
  2. La dénégation et le retrait – Ne pas se sentir prêt à affronter la réalité, nier la fin de la relation, être en colère, s’isoler
  3. La reconnaissance et la douleur – Prendre conscience de la perte du partenaire, être triste
  4. L’adaptation et le renouvellement – Passage du « pourquoi » (pourquoi il m’a laissé ?) au « comment » (comment puis-je tirer profit de cette épreuve ?)

L’engagement dans une nouvelle relation amoureuse est généralement souhaitable lorsque l’on a atteint le le 4e stade, que l’on a commencé à cicatriser nos blessures, que l’on est sorti du deuil de la relation précédente. On s’est accordé le droit de vivre les émotions que la séparation suscite, on a accepté sa fin et on a réfléchi à ce qu’elle nous a apporté et à ce que sont nos attentes pour le futur. Il est risqué (même si bien tentant) de se distraire en vivant de nouvelles relations rapidement, en sautant des étapes pour éviter la souffrance. Certes, chaque personne vivra chaque étape différemment et à un rythme différent… Mais toi, à quelle étape crois-tu te situer ? Où en es-tu dans ton processus ?

Tout dépendamment d’où tu en es, je t’inviterais à prendre le temps… Je crois comprendre que tu vis en ce moment de la tristesse : ton ex te manque et tu l’aimes encore. Il est alors important de prendre soin de toi : t’entourer d’amis ou de membres de ta famille si tu en ressens le besoin, parler de ce que tu vis (déjà, nous avoir écrit, c’est très bien !), faire une activité qui te plaît et qui te fait du bien, si tu en as l’énergie.

Si certains points entourant la séparation demeurent flous, tu peux tenter d’en discuter avec ton ex pour clarifier la situation. Les sentiments que tu éprouves pour lui sont-ils toujours réciproques ? Y a-t-il d’autres éléments que la distance qui entrent en jeu dans cette décision ? Si la distance est l’unique raison, est-il possible de penser à une solution permettant de rester ensemble (voyages, déménagement de l’un ou l’autre des partenaires, relation ouverte pour une période déterminée, rencontres ponctuelles sur Skype par exemple) ou il est nécessaire de faire le deuil du couple ? Sois tout de même prudent dans cette démarche et tente de demeurer en tout temps à l’écoute de tes réactions et de tes besoins : si le fait de lui parler te fait plus de mal que de bien, c’est peut-être un signe que tu dois t’éloigner et garder une certaine distance pour te permettre de te reconstruire.

Si finalement tu te sens prêt à rencontrer de nouvelles personnes et à vivre quelque chose de nouveau, plusieurs options s’offrent à toi ! J’ignore dans quelle ville tu habites mais, il existe peut-être un organisme LGBTQ+ que tu pourrais fréquenter ? Tu pourrais y rencontrer d’autres jeunes avec qui nouer des liens. Tu pourrais aussi t’inscrire à des activités de groupe, selon tes intérêts : arts, sports, apprentissage d’une langue ? Tu y rencontrerais alors des personnes avec qui discuter de cet intérêt que vous avez en commun. Tu peux visiter la section « Comment rencontrer » d’AlterHéros pour lire d’autres articles en lien avec le sujet.

Merci encore de la confiance que tu nous as accordée aujourd’hui et bon courage Hugo.

Jessica,

Étudiante au doctorat en psychologie, pour AlterHéros

1 Bernier, M., Simard, M-H. (s.d.). Comment surmonter une rupture amoureuse? Repéré à : https://www.aide.ulaval.ca/psychologie/textes-et-outils/difficultes-frequentes/comment-surmonter-une-rupture-amoureuse/


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)

Leave a comment