Après un accident de la route et une rupture, j’ai peur de devenir homo! 2


QUESTION
Bonjour, voilà j’ai 21 ans et depuis quelques mois mon orientation sexuelle et au centre de mes pensées en effet depuis tout petit je me suis défini comme hétérosexuel mais aujourd’hui après une rupture et un accident de la route grave je me retrouve enfermer chez moi avec peu de contact avec l’extérieur; et je pense de plus en plus au fait que je pourrais devenir un homosexuel cette question me hante. J’ai donc voulu me tester en regardant du porno gay, cela ne m’a pas plu du tout je ne me sentais absolument pas excité bien au contraire un sentiment de dégout pour la relation sexuelle avec un homme est intervenue. De plus je suis de nouveau en couple avec ma copine et je me sens très bien avec elle. Mais ce questionnement nuit réellement à mon couple car j’ai du mal à faire l’amour correctement à mon copine tellement cette question me fait stresser. Mes rapports aux autres ont complètement changer, j’ai peur qu’un homme me touche de me retrouver seul avec lui. J’ai entendu parler d’un « toc homosexuelle », je me retrouve dans la manière dont les gens qui se disent atteint de se TOC décrivent leurs sensations. J’en ai beaucoup parler autour de moi notamment à mes amis et je consulte depuis peu et il ressort que tout ce questionnement n’est pas fondé car l’envie n’est pas présente lorsque je suis avec un homme. Mais je n’arrive pas à oublier cet question qui provoque parfois de grave crise d’angoisse ou je suis incapable de quoi que ce soit, je me rassure constamment en regardant du porno hétéro ou en parlant à mes amis qui n’y croient pas mais dès que je me sens mieux je me dit que peut être je refoule une attirance et qui si la question est là c’est que je suis bel et bien ou bi. J’aimerais avoir votre opinion sur le sujet.
Simon

RÉPONSE
Bonjour Simon!

Merci de faire confiance à AlterHéros.
Tu crains de devenir homosexuel et cette peur prend beaucoup de place dans ta vie.
Tu sais, un accident de la route ne fait pas changer d’orientation sexuelle. Une rupture non plus. Cependant, il y a possibilité que ces événements difficiles t’aient permis de prendre un peu de recul sur ta vie et de t’autoriser à te remettre en question. C’est tout à fait légitime!

Toutefois, un petit rappel: on ne « devient » pas homosexuel. On peut découvrir son homosexualité, l’assumer. On ne « devient » pas hétérosexuel non plus. On l’est, c’est tout. De plus, un TOC est un trouble obsessionnel compulsif. Tu as possiblement développé un trouble obsessionnel, mais tu ne parles pas de compulsion dans ton message. Ce n’est pas un diagnostic à prendre à la légère. Le « TOC homosexuel » n’existe pas. On parle plutôt d’une peur d’être homosexuel, d’homophobie (peur de l’homosexualité, entre autres) ou d’homophobie intériorisée.

Tu expliques que tu n’as pas d’envies concernant les hommes, que tu es en amour avec une femme, tu ne parles pas de relations amoureuses ou d’expériences sexuelles consentantes passées ou présentes avec des hommes, tu n’es pas intéressé par la porno mettant en scène exclusivement des hommes… Mon but n’est pas de te rassurer face à ton hétérosexualité, mais d’énumérer des faits que tu rapportes toi-même et qui pourraient te donner des indices quant à ton orientation sexuelle.

Soit dit en passant, la pornographie est généralement un piètre indicateur des préférences amoureuses et sexuelles. Elle est faite pour exciter / choquer. Peu importe ce que tu regardes, il y a de fortes chances que tu ressentes l’une de ces émotions. Cela dit, certaines personnes explorent leur orientation sexuelle en consommant de la pornographie et c’est correct, tant que c’est légal. Il faut simplement se rappeler que la pornographie représente rarement la réalité.

Dis-moi, qu’est-ce qui t’inquiète particulièrement dans la possibilité d’être gay? Est-ce que l’homosexualité en soi est une chose dangereuse à ton avis? Il est possible d’être homosexuel et heureux dans plusieurs pays du monde, tu sais.
Quelles sont les principales répercussions de cette peur sur ton quotidien? Tu parles de ta relation avec ta copine. Que dirais-tu d’en discuter avec elle? Elle pourrait possiblement te rassurer à ce sujet, et ça te permettrait d’expliquer tes difficultés lors de vos rapports sexuels.

En somme, tu pourrais te renseigner sur l’homosexualité et constater que ce n’est pas une orientation sexuelle dangereuse. Les hommes homosexuels ne sont pas plus criminels que d’autres hommes (je le souligne puisque tu exprimes ta peur de te faire toucher par un homme ou de te retrouver seul avec lui). Cela pourrait possiblement diminuer tes craintes. N’hésite pas à en parler davantage à ton ou ta thérapeute.

Au plaisir,
Marie-Édith Vigneau, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est actuellement étudiante de deuxième cycle à l'École de travail social de l'Université de Montréal. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et qui sont sur le spectre de l'autisme. Elle est fan de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de faire semblant de bien cuisiner.


Leave a comment

2 thoughts on “Après un accident de la route et une rupture, j’ai peur de devenir homo!