J’ai besoin d’être rassuré au sujet de mon hétérosexualité!


Merci de m’avoir répondu. 
Comme je vous l’ai dit ce questionnement à commencer après ma rupture mais avant cela a aucun moment je n’ai douter de ma sexualité. Je viens d’une famille très ouverte sur le sujet et je connais de nombreux homosexuelles dans ma sphère d’amis, je ne pense pas que je vois l’homosexualité comme un danger, je suis conscient que le but de la vie est d’etre heureux que ce soit avec un homme ou une femme. Mais je ne saurais dire pourquoi je ne m’imagine tout bonnement pas avec un homme une relation me paraît impossible que bon nombre d’hétérosexuels me direz-vous mais malgré ça la peur d’être un homo refoulé persiste. Je passe mon temps à me tester en regardant des hommes dans la rue; je me sens à la fois rassurer quand je vois une femme qui me plait mais dès que mon regard se pose sur un homme je me demande pourquoi je le regarde et a ce moment là je ne n’arrete pas de ruminer je me dit que si je me pose la question c’est que je suis gay,… 
J’en ai beaucoup parler autour de moi pour me rassurer je pense à mon pere avec qui je suis proche ma proche, ma copine aussi même si c’est compliqué pour elle ca elle imagine le pire et se dit qu’elle ne pourrait pas encaisser une rupture si je me découvre homosexuel. Mes amis ont été très étonné par ce questionnement la plus part me connaissent depuis mon enfance et ils ne comprennent pas mes questions qu’ils trouvent non fondé car en effet aucun indice dans mon adolescense ou dans ma vie amoureuse font penser à une éventuelle homosexualité. 
Je suis à un stade où j’ai constamment peur qu’un homme puisse me plaire et lorsque je me retrouve face à un couple gay l’angoise me prend je me sens tétanisé. Auparavant je n’avais aucun soucis avec les homosexuels. Aujourd’hui je ne me vois même plus dormir avec un ami par peur d’avoir envie de lui, alors que je connais mes amis depuis longtemps je pense que j’aurais remarqué une quelconque attirance. Parfois j’ai des images homoerotiques qui apparaissent dans ma tête et cela me fait peur mais ces images n’étaient jamais présente avant cette peur d’être refoulé.  J’ai l’impression que je suis rentrer dans un cercle vicieux ou mon cerveau réagis à cette peur. Quand je suis dans un état détendu je ne me pose plus ces questions. 
Je ne sais pas si je me dit ca pour me rassurer mais je pense être réellement hétérosexuel et que c’est cette peur qui c’est développé qui me fait douter. J’aimerais savoir s’il est courant de ressentir ces choses, j’ai besoin de trouver une réponse sur mon orientation car si je me découvre homosexuel j’aimerais le savoir vite je ne veux pas faire souffrir ma copine mais je ne veux pas non plus me séparer d’elle pour une simple peur qui n’est sûrement pas fondée. 
Dans l’attente de vous lire. 

Simon 

Bonjour Simon,
merci de nous avoir réécrit.
Contente de savoir que ta famille est ouverte à la discussion avec toi et que tu as déjà abordé le sujet avec ta copine.
Tu sembles également bien entouré côté amitié. Il me semble que tu as déjà ta réponse en ce qui concerne ton orientation sexuelle. Je t’invite encore à questionner les motifs de cette peur de te découvrir homosexuel et pourquoi tu persistes à « tester » ton orientation sexuelle.

 Sur le site web de Tel-Jeunes, on explique que « L’orientation sexuelle d’un individu est déterminée en fonction du sexe des personnes envers lesquelles il éprouve de l’attirance amoureuse et sexuelle. » Tu ne sembles pas vivre d’attirance amoureuse ou sexuelle envers des hommes, au contraire. Si un homme te plaisait, est-ce que ce serait vraiment grave? Est-ce que le fait de reconnaître qu’une personne de même sexe est charmante est un indice au sujet de l’orientation sexuelle? Non. C’est le fait d’être attiré profondément par plusieurs personnes qui s’identifient comme femme ou homme (ou autres) qui détermine notre orientation sexuelle.

Tu demandes si ta situation est chose courante. Disons que tu n’es pas le premier à nous écrire à ce sujet!
Je t’invite à lire les réponses suivantes, qui traitent également des fantasmes:
Je suis hétérosexuel mais j’ai des fantasmes homosexuels
Mes fantasmes homosexuels continuent de me hanter, j’en ai souvent mal au ventre
Je suis en couple depuis deux ans avec une fille que j’aime mais j’ai des fantasmes homosexuels
Suis-je un « gay refoulé »? Puis-je lutter contre mes fantasmes?
Je suis très anxieuse et j’ai des fantasmes homosexuels malgré ma relation amoureuse avec un homme

Tu dis être heureux en relation avec ta copine. Même si certaines questions te tourmentent, ton amour pour elle ne semble pas changer. Il n’y a donc pas de raison pour laquelle votre relation serait en danger à cause de ton orientation sexuelle. Même si (si !!!) tu en venais à te découvrir une attirance pour les hommes, cela ne t’empêcherait pas d’être amoureux d’elle et d’être en relation avec elle; l’un n’empêche pas l’autre et tout n’est pas noir ou blanc. Tu as sans doute déjà été attiré par d’autres filles durant votre relation et cela n’a certainement pas été la seule cause de votre rupture. À moins que votre entente de couple stipule le contraire (ce serait bien triste), il ne s’agit pas d’infidélité. S’il s’agissait d’un homme, ce serait la même chose.

Il serait aussi dommage que tu te coupes de bons moments avec tes amis à cause de tes angoisses. Même si on est homosexuel, on n’est pas automatiquement attiré par ses amis. C’est la même chose que lorsqu’on est hétérosexuel. Tu peux discuter avec ta thérapeute pour un traitement contre l’anxiété. Cependant, il reste important de comprendre pourquoi tu vis cette peur et qu’est-ce qui t’effraie autant (et soudainement) concernant ton orientation sexuelle. Tu as déjà fait un grand pas en nommant cette peur, un autre grand pas en déterminant que tes angoisses ne sont pas fondées (tu le répètes à de nombreuses reprises et sous plusieurs formes dans tes messages), il te reste maintenant à apprendre à vivre avec cette peur ou, encore mieux, de la déchiffrer pour qu’elle te laisse tranquille 😉

En terminant, tu ne peux pas précipiter la découverte de ton orientation sexuelle… puisque tu la connais déjà, semble-t-il. Rappel: c’est courant et correct d’avoir des fantasmes mettant en scène des personnes de même sexe que nous lorsqu’on est hétéro (et l’inverse!) et cela ne modifie pas notre orientation sexuelle. Je t’invite à poursuivre ton cheminement avec ta thérapeute, qui te fera sûrement un grand bien.

En souhaitant que tu te sentes un peu mieux, continue à prendre soin de toi!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme, Marie-Édith est passionnée de musique, de voyages, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine en toute saison et de faire semblant de bien cuisiner.

Leave a comment