Comment chasser mes pulsions homosexuelles de ma tête? 2


Bonjour, 
Je reviens vers vous car récemment j’ai eu un épisode de « crise », en effet j’ai des pulsions « homosexuelles » quand je suis assis à côté quelqu’un je m’imagine lui faire des choses sexuelles . Mais cela ne ressemble pas à de l’envie, cela agit plus comme une angoisse, je suis complètement tétanisé à cette idée cela me fait froid dans le dos. Des que ces images apparaissent je veux me concentrer sur mon erection pour voir si mon corps réagi a ces images, généralement il ne se passe rien. 
J’aimerais savoir comment chasser ses pulsions de ma tete. Cela me met tres mal à l´aise vis à vis de mes amis et surtout en périodes de remise en doute je me dit que si j’ai des pulsions pareil alors c’est que je suis gay et par conséquent que je ne plus être avec ma copine avec qui je me sens à l’aise. 
J’aimerais aussi vous demander même si c’est sûrement juste pour me rassurer. Mais on sait que ne devient pas homosexuelle, mais certaine personne découvre leur sexualité sur le tard et j’ai très peur que ca m’arrive. Mais ces personnes l’ont elle découvert du jour au lendemain ou au contraire il existe dans leur vie un faisceau d’indice qui permet de comprendre cette orientation. 
J’ai vraiment peur que cela m’arrive mais si depuis mon enfance mon hétérosexualite me paraît évidente, je tombe très vite amoureux des femmes pendant mes années lycée je fantasmais sur beaucoup de filles, et la question de mon orientation sexuelle était une évidence ! 
J’aimerais peut être que vous me rassuriez même si je sais qu’il n’y a pas de solution miracles. 
Merci de m’accorder un peu de votre temps.

Rebonjour et merci de nous contacter à nouveau!
Ta crainte d’être homosexuel est encore présente et tu as besoin d’être rassuré.
Je ne peux pas te rassurer au sujet de ton orientation sexuelle puisqu’elle n’appartient qu’à toi, bien qu’absolument rien n’indique que tu sois attiré par les hommes.

Par contre, tu peux te (re)poser la question suivante: en quoi le fait d’être homosexuel (que ce soit ton cas ou celui d’une autre personne) est-il effrayant? Pourquoi as-tu besoin d’être rassuré au sujet de ton hétérosexualité?

Pour répondre à ta question, certaines personnes découvrent qu’elles sont attirées par une ou des personnes même sexe dans la trentaine, la quarantaine, la cinquantaine, suite à un coup de foudre, par exemple. On ne devient pas gay, mais on n’empêche pas un coeur d’aimer! Le sentiment d’être amoureux.se étant une chose fantastique, à moins d’être dans un environnement non sécuritaire ou encore de vivre de l’homophobie ou de la biphobie intériorisée, ce n’est pas un drame en soi de tomber amoureux.se d’une personne de même sexe. Si ça t’arrivait, est-ce que ce serait vraiment grave après tout?

On ne contrôle pas ses sentiments, mais on peut choisir de ne pas agir selon ceux-ci. Certaines personnes doivent s’empêcher d’agir puisqu’elles s’exposent à diverses sanctions (sociales, légale ou autres) si on découvre leurs attirances. Est-ce que ces personnes sont heureuses? On peut se poser la question.Sache qu’il est normal de remarquer l’apparence des gens autour de soi et qu’il est sain d’apprécier leurs caractéristiques physiques et leurs comportements, peu importe leur genre. Le fait de trouver une personne jolie ou intéressante n’est pas un indicateur d’orientation sexuelle. Aussi, c’est normal d’imaginer avoir des rapports sexuels avec d’autres personnes. Ce qui est génial avec les fantasmes, c’est qu’ils sont dans notre tête, que personne ne peut les voir et qu’on peut bien imaginer ce qu’on veut!

Ce serait normal aussi si tu avais des érections en ayant des fantasmes sexuels, tu sais. Plusieurs personnes hétérosexuelles ont des fantasmes homosexuels et vice-versa, et ça ne fait pas qu’elles sont profondément attirées par des personnes de même sexe ou du sexe opposé, qu’elles ont envie de passer à l’acte en réalité ou de passer leur vie avec la personne envers qui elles ont des envies de nature sexuelle!

Voilà. J’espère avoir su t’éclairer.

N’hésite pas à nous écrire à nouveau si nécessaire.
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est actuellement étudiante de deuxième cycle à l'École de travail social de l'Université de Montréal. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et qui sont sur le spectre de l'autisme. Elle est fan de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de faire semblant de bien cuisiner.


Leave a comment

2 thoughts on “Comment chasser mes pulsions homosexuelles de ma tête?