Je doute de mon orientation sexuelle à cause de deux éléments déclencheurs


Bonjour
J’ai 17 ans et je suis hétérosexuelle. Seulement depuis quelques mois je doute et cela va en accroissant accompagner de fortes angoisses. Il y a eu 2 éléments déclencheur a cela. Le premier est que j’étais amoureuse d’un garçon mais lui non. Ça a été très douloureux. Le second fut quelques jours Après, c’était un exhibitionniste. Suite à ces 2 événements, un profond doute c’est installer en moi. Aujourd’hui je suis de nouveau amoureuse d’un garçon. Mais est ce vraiment de l’amour ? Est ce pas juste pour me rassurer ?
Quand je m’imagine lesbienne angoisse fortement et je me dis que ce n’est pas possible.
J’ai toujours eu beaucoup d’angoisses. Je suis totalement perdu, je ne sais pas si je peux faire confiance à mes sentiments. Je n’ai jamais été attiré par une fille. Je me sens très mal dans ma peau. Parfois cette peur part mais elle revient sans raison et j’ai l’impression de perdre totalement le control.
Merci d’avance pour votre réponse

Bonjour Coline!
Merci d’adresser ta question à AlterHéros!

Tu doute de ton hétérosexualité à cause de deux événements difficiles que tu as vécus.
Pourtant, tu te présentes comme étant une personnes hétérosexuelle, tu parles de sentiments amoureux envers un garçon par le passé, tu es présentement amoureuse d’un garçon et tu n’as jamais été attirée par une fille.

Il est vrai que les peines d’amour sont particulièrement blessantes… et lorsqu’on vit une agression sexuelle, quelle que soit sa forme (dans ton cas, d’une personne exhibitionniste), le traumatisme peut être profond. C’est normal que tu vives de la souffrance et que tu remettes plusieurs choses en question. Tu as le droit d’explorer, d’avoir peur et de prendre les moyens pour te sentir mieux. Merci de nous faire confiance en nous racontant ton histoire. C’est un des moyens que tu utilises pour te rétablir.

En ce moment, se peut-il que tu aies besoin de prendre soin de toi, de prendre un peu de recul et de voir quelles sont les traces de ces événements dans ta vie actuellement ? Tu sais, on ne devient pas hétérosexuel.le / bisexuel.le / homosexuel.le suite à un événement. C’est quelque chose qu’on découvre à propos de nous, qu’on apprend à connaître. Tu ne parle à aucun endroit dans ton message de la possibilité d’être homosexuelle. Au contraire, c’est quelque chose que tu qualifies de « pas possible ».

Est-ce qu’une personne homosexuelle deviendrait hétérosexuelle suite à une relation entre deux personnes de même sexe qui se serait mal déroulée ou suite à une peine d’amour? C’est quelque chose que l’on n’entend pas souvent, n’est-ce pas? Eh bien, c’est la même chose pour une personne hétérosexuelle. 😉

Est-ce que tu as d’autres angoisses, d’autres peurs récurrentes, d’autres éléments qui te cause de l’anxiété et des questionnements envahissants? Si c’est le cas – et même si ta crainte d’être lesbienne est la seule peur qui t’envahit – il serait pertinent de consulter un.e professionnel.le de la santé, comme un.e sexologue, travailleur.se social.e ou psychologue. Le fait que tu parles de perte de contrôle m’interpelle particulièrement; il semble que c’est une situation qui te cause une détresse significative et qui mérite d’être prise en charge.

Également, il serait intéressant de te pencher sur ce qui t’effraie particulièrement avec l’homosexualité. Quelle est ta vision des femmes lesbiennes? Ta vision de l’homosexualité en général? Y a-t-il des mythes que tu pourrais dénouer? Des stéréotypes que tu pourrais combattre en t’informant davantage au sujet de l’homosexualité? Parfois, lorsqu’on apprend à mieux connaître quelque chose, cet élément nous fait moins peur.

Je te laisse quelques liens vers des questions similaires que nous avons reçues récemment.
J’ai cette phobie d’être homosexuelle sans raison!
Je fais des crises de panique parce que je pense être peut-être homosexuel!
Je vis avec le ‘toc homosexuel’, j’ai une peur bleue de devenir gay !

J’espère que ma réponse a su t’apporter des pistes de réflexion et d’action intéressantes.
N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu en ressens le besoin, d’accord? Nous sommes là pour toi!
Au plaisir,
Marie-Édith Vigneau, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme, Marie-Édith est passionnée de musique, de voyages, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine en toute saison et de faire semblant de bien cuisiner.

Leave a comment