J’ai juste envie de vivre une sexualité épanouie et lâcher-prise avec les filles, pourquoi ce rêve et fantasme du pénis?


Question :
Je tombe sans cesse amoureux de filles/femmes, dans mes rêves, je suis assez souvent dominé (pénétré) par une apparence ou une forme avec un pénis. Cela me bloque dans mes initiatives avec les filles. Mes premières expériences sexuelles, j’étais anxieux et du coup, j’avais quelques problèmes et du coup, j’ai eu des érections un peu défaillantes, entendez par là, qui devenaient un peu molles par-moment et du coup je stressais, le cercle vicieux quoi…

Je me sens toujours attiré par des filles, mais je ne me vois pas les pénétrer (dans mon imagination) lors de la rencontre. Par contre, j’ai envie d’être nu avec elles, les caresser, les toucher, sentir leur corps. J’ai l’impression que chez les soit-disant 100% hétéro, cette envie de pénétrer la fille est déjà là, peut-être je me trompe? Du coup, je me dis, qu’il y a truc qui cloche chez moi.

Comme je suis très ouverts, je me suis dit, allez ‘ce n’est pas si grave si t’aimes aussi le sexe masculin, teste toi’. En allant voir des corps humain d’hommes nus sur internet ou en regardant des hommes dans la vraie vie (pas nus), essaye de voir ce que ça te fait. Résultat: je ne me sens pas du tout attiré par le corps masculin, seul le pénis en érection est excitant pour moi.

Je suis tombé sur le phénomène ‘femme trans’ ou ‘shemale’ qu’ils disent sur les sites pornographiques, je trouve ça terriblement excitant (l’idée d’une femme avec un sexe en érection) Mais, comme à la base, ce sont des hommes, ça bloque, je repère les formes masculines et je n’aime plus regarder d’images de trans, je cherche toujours un visuel où l’illusion serait parfaite, mais je me suis fait à l’idée que ça n’existe pas. En définitif, j’aime l’idée, mais dans les faits, je ne suis pas attiré…

J’ai eu des relations sexuelles avec une dizaine de filles (tout mon passif est hétérosexuel), j’ai toujours été tendu. Récemment, j’ai eu une aventure avec une fille dépressive. Elle, qui n’avait pas de vrais amis a essayé je pense de me ranger dans la case de super ami. Sauf que moi, j’étais attiré tout autrement par elle. on s’est donné beaucoup de tendresses, et j’ai fini par faire basculer la relation vers beaucoup de sensualité (massages, puis masturbations). Elle finira même par me faire des fellations. A ce moment-là, mes doutes disparaissaient, et je me disais, « qu’est-ce que c’est le bonheur les relations sexuelles avec les femmes que j’ai choisi et qui me plaisent », sauf dés lors qu’elle allait atteindre l’orgasme, elle arrêtait, ou dés lors que je lui faisais comprendre que je voulais la pénétrer (tout en doutant dans ma tête que mon érection ramollirait), elle refusait, soit disant que ce n’est pas le genre de relations qu’elle désire avec moi.

Elle finira par rencontrer un autre garçon et me dire qu’elle aurait aimé que notre relation évolue vers autre chose, mais sexuellement, qu’elle ne comprenait, que quand elle rencontre des mecs en soirée, elle ne se pose pas de questions, mais avec moi, elle était excité pendant nos relations (sensuelles, sexuelles appelez-les comme vous voulez), mais qu’après, elle se disait, ‘non ce mec, c’est un pote’.

Du coup, je me dis, ‘hé mon coco, si tu rêves de pénis et te sens excité à la vue ou à la pensée de pénis en érection et que la fille te fait comprendre que tu ne l’as fait pas sentir sexuellement excité, et qu’en plus, je n’ai pas de pensées de pénétration (disons primaires ou incontrolables) envers les femmes quand je les rencontre. C’est peut-être que les femmes, ce n’est génétiquement pas fait pour toi?

Or, il y a une nouvelle fille qui me plait et je n’ose pas l’inviter par peur que notre relation prenne la même route que la précédente. Ces interrogations prennent trop de place dans mon conscient, le cercle vicieux encore et toujours… PPFFFF

Je rajouterai que le sexe féminin, je le trouve VISUELLEMENT moins excitant que le pénis masculin (en érection car sinon, franchement, je trouve pas ça excitant). Mais que j’ai adoré y mettre les doigts, jouer avec…

Tellement d’interrogations ou plutôt d’incompréhensions…
J’ai juste envie de vivre une sexualité épanouie et lacher-prise avec les filles, pourquoi ce rêve et fantasme du sexe masculin en érection qui me pénétrerait? Surtout que je trouve pas ça d’un point de vue extérieur, voir un homme pénétrer un autre…

Je viens juste de me rappeler d’un truc, quand j’étais en primaire, je rêvais que mon amoureuse et ses copines m’attachait nue et me frappait chacun leur tour. Et j’aimais ça dans mes rêves, j’ai donc un penchant à me faire dominer, depuis tout jeune…

Si vous pouvez m’aider à y voir un peu plus clair, merci beaucoup ! (mais tellement)
Supertramp

 

Bonjour Supertramp,
Merci d’écrire à AlterHéros et de nous faire confiance.

Tu mentionnes avoir le désir de vivre une sexualité épanouie, mais avoir parfois des doutes ou des questionnements par rapport à ce qui te plaît sexuellement, et même peut-être ton orientation sexuelle, si je comprend bien. Certaines images rêvées restent souvent présentes à ton esprit, en particulier lorsque tu te rapproches intimement de filles qui t’intéressent. Tu n’as pas toujours envie d’en arriver à la pénétration avec ces dernières parce que le désir de le faire n’est pas toujours au-rendez-vous, en plus d’être préoccupé par l’idée de ne peut-être pas être en mesure de maintenir une érection comme tu le voudrais.

Tout d’abord, je comprend que les rêves récurrents que tu fais dans lesquels il y a pénétration avec un pénis te préoccupent et te soient dérangeants. Ils semblent t’inciter à mettre un frein à tes initiatives avec les filles. Il est certain que je peux pas te dire ce que signifie ce rêve : l’analyse des rêves est complexe et ce qu’il symbolise est propre à chaque rêveur. Ce rêve pourrait autant être lié à ta sexualité qu’à quelque chose d’autre complètement. Cependant, comme tu dis que ces rêves te causent beaucoup de soucis et qu’ils te freinent lorsque tu te rapproches sexuellement d’une fille, il est tout de même important que l’on s’y attarde. Un rêve n’est pas la réalité en tant que tel. Un rêve de nature sexuelle n’est pas la réalité. Un fantasme n’est pas non plus la réalité. À mon avis, ce qui te cause le plus de souci (bien que je comprenne tout à fait que tes rêves te perturbent et te rendent mal parfois !), ce n’est pas uniquement le rêve en tant que tel, mais aussi tous les questionnements et inquiétudes qui en découlent. Imaginons que ce rêve symbolise comme tu le crois une attirance sexuelle envers le pénis. Tu aurais tout à fait le droit de ressentir un désir envers lui, et il n’y aurait absolument rien de mal à ça. Ce n’est pas parce que tu serais attiré par certains éléments, entre autres le pénis, que cela veut dire que tu ne peux pas éprouver de désir envers une fille. De même, être attiré envers le pénis ne voudrait pas non plus obligatoirement dire que tu n’es pas hétérosexuel. C’est à toi de t’identifier comme tu le souhaites et comme tu le ressens. Bien que ce soit souvent l’idée qui est véhiculée, l’orientation sexuelle n’est pas toujours tranchée au couteau et être hétérosexuel n’exclut pas nécessairement la possibilité de certaines attirances envers l’autre sexe, par exemple.

Tu dis avoir décidé de consulter des sites pornographiques pour voir ce qui te plaît réellement, pour te « tester ». Je crois que c’est une bonne initiative de ta part, car ça semble tout de même t’avoir éclairé un peu, même si ça n’a pas apporter réponse à toutes tes questions. Donc, tu sembles en être arrivé à la conclusion que la seule chose qui t’attire chez un homme est le pénis en érection.

Ensuite, tu as regardé certaines images présentant des femmes trans : l’idée peut te plaire, mais concrètement ce n’est pas le cas. Il n’y a aucun mal à ne pas être sexuellement attiré envers les femmes trans, mais il est important que tu saches que ce sont des femmes à part entière comme n’importe quelle autre femme et que d’affirmer que ce sont toujours des hommes à la base peut être très blessant pour elles. Je suis certaine que ce n’était en aucun cas ton intention et que tu voulais simplement expliquer avec détail la situation pour être bien compris, mais il est important de comprendre et de considérer tout ceci ! J

Bref, si on résume, c’est le corps de femmes qui t’attirent et pour ce qui est des hommes, ça se limite au sexe en érection. Jusque là, dans les faits, ce n’est pas du tout un problème. Crois-moi, tu n’es pas le seul homme qui se définit comme étant hétérosexuel, qui tombe amoureux de femmes, qui est attiré par leurs corps et qui peut éprouver du désir pour le pénis. Il se peut que tu trouves visuellement plus attirant le pénis comparativement à la vulve.

J’espère être en mesure de te rassurer un peu: il n’y absolument rien d’anormal à ça. Cependant, tu dis que le problème pour toi concerne plus spécifiquement l’acte de pénétration. Tu dis ne pas ressentir de désir à priori pour le faire et avoir l’impression que les hétérosexuels ont cette envie en pensée avant les premiers rapprochements ou pendant les rapprochements. D’abord, il faut savoir que tout le monde est différent. Il n’y a pas de règles préétablies bien que l’on en ait parfois l’impression.

Je te propose de réfléchir et d’essayer de répondre à ces questions : est-ce que c’est l’idée et/ou l’acte ne te plaît pas du tout ou est-ce que c’est tes pensées intrusives (ex. : ton rêve récurrent, l’idée de ne pas être en mesure de maintenir une érection, etc.) qui t’enlèvent l’envie de le faire ? Il est certain que cela doit être inconfortable pour toi d’avoir une relation sexuelle avec pénétration avec une fille si tu as de la difficulté à maintenir ton érection et que tu penses à plein d’autres choses qui te rendent nerveux. Toutes les pensées et inquiétudes refont surface à ce moment et te rendent anxieux, ce qui rend le maintient de l’érection plus difficile et le plaisir devient plus difficile à ressentir.

Si tu conclus que l’acte de pénétration avec une fille ne t’intéresse pas, tu n’as pas à essayer de te forcer à le faire uniquement pour le faire. Il peut arriver que certaines personnes ne soient pas intéressées par la pénétration, et il y a d’autres moyens d’éprouver du plaisir ou d’en faire ressentir à son partenaire, et je crois que tu en connais déjà pas mal !

De ce que je comprends dans ton message, une partie de toi semble tout de même bel et bien avoir envie d’essayer la pénétration, tu mentionnes d’ailleurs en avoir eu envie avec ta dernière partenaire, et que ce qui te rendait moins enclin à le faire était surtout tes pensées et inquiétudes. Tu dis même que tes doutes s’étaient envolés à un certain moment et que tu ressentais que c’était le bonheur ! Tu mentionnes aussi que c’était lié au fait que te retrouvais avec une fille que tu appréciais réellement.

Peut-être que cela à un impact sur ton aisance en situation intime, qu’en penses-tu ? Si tu conclus que la pénétration avec une fille t’intéresse, mais que cela te rend anxieux pour toutes les raisons que tu expliques dans ton message et que ce serait ce qui rendrait la rendrait  moins plaisante, peut-être pourrais-tu essayer de travailler ton discours interne ? Lorsque la situation qui te rend nerveux se présente et que toutes ces pensées anxiogènes se bousculent, peut-être pourrais-tu essayer de te parler à toi-même, dans ta tête. Essaies de repousser tes mauvaises pensées pour les remplacer par un discours plus positif : tu as envie d’avoir du plaisir, si tu n’arrives pas à maintenir une érection, ce n’est pas grave, et ce n’est pas parce que tu as eu de la difficulté à d’autres moments que tu en auras nécessairement à toutes les fois, etc. Tu peux essayer de trouver ce qui pourrait te détendre davantage ou t’exciter davantage au moment de la pénétration avec l’aide de ta partenaire.

Autre chose : je suis désolée que cela ne ce soit pas passé comme tu l’aurais aimé avec la fille que tu as rencontré. Cela a dû être décevant pour toi de ne pas pouvoir tenté l’expérience quand tu semblais être prêt et aussi qu’elle rencontre par la suite quelqu’un d’autre. C’est certain que ça a dû te faire de la peine, de savoir que cette personne ne voulait pas passer à l’acte, car elle ne ressentait pas l’envie de le faire jusque là avec toi. Cependant, ce n’est pas parce que quelqu’un ne veut pas avoir une relation sexuelle avec pénétration avec toi que cela signifie que tu ne serais pas hétérosexuel ! Peut-être est-ce plutôt parce qu’elle voulait que vous soyez amis avant tout puisque vous semblez avoir développé une belle amitié ? Ce n’est pas parce que le désir n’était pas au rendez-vous de son côté que cela veut dire que tu es une personne qui n’est pas attirante ou qui ne plaît pas aux filles… et j’insiste : ça n’a pas de lien avec ton orientation sexuelle.

Donc, tu as récemment rencontré une fille qui te plaît, mais tu t’inquiètes face à la tournure des événements. Je comprend ton inquiétude, ça me semble être assez difficile à vivre pour toi. Je crois qu’il serait intéressant que tu acceptes qu’il se peut que cela ne tourne pas comme tu aimerais, mais qu’il y a aussi une possibilité que cela tourne encore mieux que tu n’aurais pu l’espérer. Rappelle-toi de cette possibilité. Toutefois, comme cela me semble lourd pour toi et que cela te rend nerveux, je te conseille d’y aller étape par étape, en prenant bien ton temps. Peut-être as-tu besoin d’être proche d’une fille pour te sentir à l’aise et ressentir plus fortement l’envie en ce qui concerne la pénétration ? Peut-être as-tu besoin d’avoir des rapprochements plus sensuels avant de passer à l’étape suivante ? Peut-être as-tu besoin d’être avec une personne en qui tu as confiance, et donc que tu connais assez bien avant d’aller plus loin ? Prend le temps de comprendre et d’identifier ce qui te rend à l’aise pour être dans un meilleur état d’esprit si la situation se représente.

Enfin, tu dis avoir un certain penchant pour la soumission depuis tout jeune, tu y fais d’ailleurs référence selon ton interprétation du rêve récurrent que tu faisais lorsque tu étais au primaire et du rêve récurrent plus récent dans lequel il y a pénétration. Est-ce que tu conclus que tu apprécies être en situation où ta partenaire pratique la domination à cause de ces rêves ou parce que tu aimerais ou aimes en faire l’expérience lors de relations intimes ? Il est important que tu retiennes que l’analyse des rêves est complexe et que le symbolisme dépend du rêveur, comme mentionné plus haut. Peut-être que ton interprétation est correcte, peut-être que non. Toutefois, si tu aimes la domination/soumission lors de tes activités sexuelles, peut-être que cela pourrait être une bonne piste pour toi en ce qui concerne l’identification d’éléments qui pourraient maintenir ton excitation lorsqu’il y a pénétration, et évidemment, tout cela dans le respect mutuel de chacun des partenaires, bien sûr !

J’espère avoir pu te rassurer et t’apporter de bonnes pistes de réflexion. N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions, il nous fera plaisir de te répondre.

Lois-Emmanuelle

 

About Lois-Emmanuelle Boucher-Labbé

En voie d'obtenir son baccalauréat en psychologie de l'Université du Québec à Montréal et détenant un certificat en anthropologie de l'Université de Montréal, Lois-Emmanuelle Boucher-Labbé aspire à poursuivre ses études aux cycles supérieurs dans le but d'exercer la profession de psychologue. Elle s'intéresse notamment à divers sujets en lien avec la sexualité et aux tabous. Elle adore les arts, le soleil et manger des tacos.

Leave a comment