Ça m’a tellement brisé le coeur que mon copain m’ait laissé que je suis devenue lesbienne…


Bonjour,

J’ai 13 ans j’ai un meilleur ami avec qui je suis sortit parce-que je l’aimer et 3 semaines après il ma quitter. Mais je l’aimer tellement que j’ai fait une tentative de suicide, j’ai finis a l’hôpital et sa nouvelle petite copine ma envoyer des messages pour me dire quil est a elle et pas a moi. Mais je le sais en plus il est toujours mon meilleur ami mais ce n’est plus pareil a cause de sa copine qui est jalouse de moi, mais je ne sais pas pourquoi. Ça ma tellement brisé le coeur qu’il m’ait quitté comme ça que je suis devenue lesbienne et je ne connais personne qui le sois aussi même si elle na pas le même age que moi je m’en fiche, parce-que le temps que je suis heureuse temps mieux et personnes de mon entourage le sais.

Lucie

 

Bonjour Lucie !

Merci de faire confiance à AlterHéros. Je comprends que tu traverses présentement une situation difficile, je ferai de mon mieux pour répondre adéquatement à tes questionnements.

Si je saisis bien ta situation, tu dis avoir rompu avec ton copain récemment. Cet événement t’a fait vivre une grande période de tristesse, ce qui t’a poussée à faire une tentative de suicide. La nouvelle copine de son ex-copain t’a même envoyé certains messages arrogants. Tu dis finalement que cette rupture est responsable du fait que tu sois devenue lesbienne, pour reprendre tes mots. Finalement, personne dans ton entourage est au courant de tes réflexions entourant ton orientation sexuelle.

D’abord et avant tout, il est normal de ressentir de la douleur au moment d’une rupture. Dans ce genre de situation, nous devons parfois faire un deuil sur plusieurs éléments qui nous attachaient à cette personne. Néanmoins, tu dis que cette personne est demeurée ton ami. Peut-être est-il possible que vous puissiez travailler ensemble à reconstruire une nouvelle forme d’amitié, encore plus forte que ce vous avez pu vivre ensemble ? À vous de voir. Toutefois, il n’y a pas de recette miracle pour se remettre d’une peine d’amour. Il existe néanmoins quelques trucs. Par exemple, le fait de cultiver son bonheur… c’est-à-dire de faire des choses que tu aimes, des activités qui t’emmènent du plaisir, comme sortir avec tes ami.e.s, faire du sport, faire de l’art… Ces activités permettent de se changer les idées et nous aider à se sentir mieux lorsque notre moral est bas. Il est également important de bien s’entourer, que ce soit via notre cercle d’ami.e.s, de notre famille ou de certain.e.s intervenant.e.s, comme l’équipe d’AlterHéros, envers qui tu peux te sentir en confiance et avec qui tu peux traverser cette épreuve difficile. Finalement, il est important de faire confiance au temps. En fait, la douleur finit toujours pas diminuer avec le temps. Un peu de patience, et le tout ira mieux, j’en suis convaincu ! Tu peux également écouter ce vidéo de l’organisation Tel-Jeunes, au Québec, qui offre certaines astuces pour se remettre d’une peine d’amour. 🙂

Tu dis avoir fait une tentative de suicide à la suite de cette rupture. Tu sais, ton bien-être, c’est ce qu’il y a de plus important ! Il y a tant de personnes à rencontrer au courant d’une vie, tant de personnes avec qui partager notre amour. Je sais que cette période est difficile, mais si jamais ces idées noires reviennent dans ton esprit, est-ce que tu as quelqu’un.e de confiance avec qui en discuter ? Connais-tu l’association à Fil Santé Jeunes ? Il s’agit d’une association offrant du support pour les jeunes de 12 à 25 ans. Il est possible de communiquer avec les personnes intervenantes de cette association en composant le +0 800 235 236. Ainsi, si ces idées reviennent dans ta tête, ou si tu as simplement besoin de parler de ta situation de vive voix, et de façon anonyme, avec des personnes extérieures à ta situation, n’hésite surtout pas à leur téléphoner. 🙂

Puis, tu affirmes être devenue lesbienne à la suite de cette rupture. Je tiens à préciser que l’on devient pas homosexuel.le, bisexuel.le ou hétérosexuel.le… On découvre son orientation sexuelle, simplement ! En ce sens, il est certainement possible que tu aies des attirances physiques et émotionnelles envers certaines femmes. Seule toi connait cette réponse ! Toutefois, il est également possible que tu aies des attirances physiques et émotionnelles pour certains garçons également, considérant cet grand amour que tu as ressenti pour ce jeune homme. Il est également très possible que, à la suite de cette rupture, tu ressens moins d’envie de rencontrer d’autres garçons. Et c’est très correct ! À chaque personne son rythme, il faut écouter ses envies ! Si ton corps et ton coeur t’enlignent davantage envers les filles ces jours-ci, c’est très bien également. Tout ce grand paragraphe uniquement pour te partager le fait que l’on ne devient pas lesbienne… On ne fait que découvrir certaines formes d’attirances envers lesquelles nous étions moins à l’écoute auparavant !

Finalement, tu dis que personne dans ton entourage est au courant de tes réflexions au sujet de ton orientation sexuelle. L’orientation sexuelle est quelque chose de très personnelle, en ce sens, on peut très bien choisir de garder cette information pour soi-même, tout comme il peut être très approprié d’en discuter avec certaines personnes de confiance. C’est ton choix! et c’est très bien ainsi. Tu as la possibilité de choisir à qui, et quand, tu souhaites communiquer ces réflexions. Par ailleurs, connais-tu l’association C’est Comme Ça ? Il s’agit d’une association pour les jeunes LGBT+ ou en questionnement, située en France. Si tu ressens le besoin de parler de tes réflexions concernant ton orientation sexuelle, ou si tu souhaites êtes tenue au courant des différentes activités pour les jeunes te permettant de rencontrer des personnes vivant une situation similaire à la tienne, tu peux contacter l’association en visitant leur site internet ou en les téléphonant au +01 48 06 42 41.

J’espère avoir su répondre adéquatement à tes questionnements. N’hésite surtout pas à nous contacter de nouveau si tu en ressens le besoin.

Et surtout, bonne chance pour la suite des choses. Et n’oublie pas de prendre soin de toi ! C’est le plus important.

 

Passe une belle journée,

 

Guillaume, développement social pour AlterHéros

 

 


About Guillaume Perrier

Bachelier en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Il adore déposer ses orteils dans l'eau salée et rester beaucoup trop longtemps sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment