Depuis quelques temps ma tête crois que je suis gay mais j’adore les femmes et leurs formes!


Bonjour! J’ai 16 et je suis un homme,alors si je vous contacter c’est parce que je suis mêler dans mon orientation sexuelle. Depuis 2-3 mois sa ne va pas! Ma tête crois que je suis gay. L’élément déclencheur est démarré dans mon cour d’anglais quand j’écoutais un documentaire en classe! J’ai trouver le gars dans le documentaire beau! Depuis ce temps ma tête crois que je suis gay mais j’adore les femmes et leurs formes! Quand je me masturbe j’écoute rarement de la porno hétérosexuel justement parce que je n’aime pas voir les pénis des autres gars! J’écoute toujours de la lesbienne ou bien des milf (des mères cochonne comme ont dit)! Je sais clairement que je ne suis pas homosexuel mais je suis un peu hypocondriaque dans la vie donc c’est comme si mon cerveau crois que parce que j’ai trouver un gars beau que je suis nécessairement gay! Sa m’arrive de trouver des hommes beaux mais c’est que je suis jaloux parce que j’aimerais vraiment leurs ressembler! J’ai souvent eu des amoureuses mais pour l’instant j’attire pas trop les femmes alors je suis célibataire malheureusement, mais dès qu’une fille est près de moi et me touche la cuisse, directement j’ai une dure érection! Je joue au hockey et je prend ma douche seulement a la maison parce que sa me dégoûte de me laver avec des gars! Je suis un homme virile qui adore les femmes je fais que penser à une fille sexy qui  « twerk » sur mon pénis et direct je bande! Une fille du Cégep m’a texter aujourd’hui, ont s’entendait bien et direct j’ai penser au moment qu’ont passerais ensemble au lit et dans la vie de tout les jours et j’ai eu des pappillons dans le ventre pendant 15 minutes! Je sais que je ne suis pas gay et comme cet phrase le dit « ont ne deviens pas gay, ont naît gay »! S’il-vous-plaît aidez moi je veux que cette pensée disparaisse! Si je trouve des mecs beaux, est-ce que cela veut directement dire que je suis gay? Et donner moi des trucs pour faire partir cette pensée je vous en prie.

Zach

Bonjour Zach,

Tout d’abord, merci de faire confiance à AlterHéros !

Si je comprends bien, tu nous écris parce que tu vis une grande confusion par rapport à ton orientation sexuelle depuis que tu as visionné un documentaire en classe. D’un côté, tu es attiré sexuellement par des femmes et tu donnes plusieurs exemples à l’appui. D’un autre côté, tu trouves certains hommes beaux et tu vis de l’anxiété parce que tu te demandes à répétition si tu pourrais être gay. Tu aimerais avoir des trucs pour faire disparaître cette pensée.

 

Mes collègues ont déjà abordé plusieurs éléments de réponse ici et ici en lien avec ce sujet. Je répondrai donc de façon complémentaire dans le but d’introduire de nouvelles pistes de réflexion.

 

Premièrement, tu désires que ces pensées envahissantes sur ton orientation sexuelle cessent de tourner en boucle dans ta tête. Souvent, notre premier réflexe pour éviter de penser à quelque chose, c’est de nous dire qu’il ne faut absolument pas penser à cette chose. Si quelqu’un me dit de ne pas penser à un éléphant rose, je vais tout de suite penser à un éléphant rose (c’est une théorie du chercheur Daniel Wegner). C’est aussi valable pour une personne qui a un tic comme cligner des yeux : plus elle pensera à ne pas cligner des yeux, plus elle sera anxieuse et plus elle aura tendance à cligner des yeux. Donc, le meilleur truc pour ne pas penser à quelque chose, c’est de cesser de vouloir arrêter d’y penser. Et oui, c’est paradoxal ! Il faudrait plutôt accepter que cette pensée revienne de temps en temps et se donner le droit de ne pas avoir de certitudes à 100 % sur son orientation sexuelle.

 

En même temps, je comprends que ces questionnements sur ton orientation sexuelle sont aussi accompagnés d’un malaise, d’un inconfort. Tu expliques que tu évites de regarder de la pornographie qui montre des hommes et que tu évites de prendre ta douche avec d’autres hommes après avoir fait du sport parce que ces idées provoquent du dégoût chez toi.

 

Nous pouvons tenter d’explorer cet aspect ensemble. Qu’est-ce qui arriverait si tu t’exposais à une de ces situations ? Quelles pourraient-être tes réactions physiques et tes pensées ? Si tu n’éprouvais aucune attirance pour ces hommes, comment te sentirais-tu ? Et si, au contraire, tu ressentais de l’attirance, qu’est-ce que cela provoquerait chez toi ? C’est tout à fait possible d’être attiré par quelqu’un sans que cela implique d’avoir une relation amoureuse ou sexuelle avec cette personne. On parle alors de fantasmes, de désirs qu’on entretient en pensées sans nécessairement vouloir que cela se concrétise dans la vraie vie. C’est aussi possible que cet exercice te permettrait de confirmer ou d’infirmer la présence d’une attirance envers les hommes.

 

En effet, les attirances peuvent changer avec le temps. Lorsque certaines personnes disent qu’on ne devient pas gay, on naît gay, c’est surtout pour rappeler que l’homosexualité et la bisexualité ne sont pas attribuables à des maladies, à des effets de mode ou à des abus passés que la personne auraient subis. Toutes les orientations sexuelles et romantiques sont valides, elle ne sont pas des ‘’conséquences’’ de quoi que ce soit mais bien des facettes de la sexualité humaine qui sont saines et normales. En même temps, cela ne veut pas dire que les désirs, les fantasmes et les préférences sont figés dans le temps ! C’est possible de découvrir de nouvelles choses sur soi-même au fil du temps ou au fil de nouvelles rencontres.

 

De plus, est-ce que je me trompe si je soumets l’hypothèse que la source de ton anxiété pourrait être reliée à l’éventualité de découvrir des désirs homosexuels chez toi ? Et si c’était le cas, et si tu étais gay ou bisexuel, qu’est-ce que cela impliquerait ? Comment réagirais-tu ? Qu’est-ce que tu en penserais ? Est-ce ta réaction serait positive, neutre ou négative ? Pourquoi ?  Et celle de tes proches ? Si c’était le cas et que tu avais effectivement une attirance envers d’autres hommes, saches que ces désirs seraient normaux et que tu ne serais pas seul ! Il y a plusieurs organismes qui pourraient te permettre de rencontrer d’autres jeunes LGBTQ+ et d’obtenir du soutien et des conseils. De plus, rappelons que plusieurs hommes qui se définissent comme hétérosexuels sont parfois attirés par d’autres hommes ou ont des relations sexuelles ou amoureuses avec d’autres hommes. C’est toi qui décides comment tu souhaites définir ton orientation sexuelle et si tu souhaites la définir.

C’est aussi possible que tu n’aies aucune attirance envers d’autres hommes, dans ce cas, cela pourrait aussi t’aider à répondre à tes questionnements. En même temps, ce serait pertinent d’en profiter pour te demander ce que l’homosexualité représente pour toi et réfléchir à ce qui alimente ton anxiété.

 

En terminant, je te souhaite de faire confiance à qui tu es et à ce que tu ressens, peu importe les réponses que tu pourrais trouver en chemin.

 

N’hésite pas à réécrire à AlterHéros si tu as d’autres questions !

 

Rose Dorian Ramirez, technicienne en travail social.

 


About Rose Dorian Ramirez

Rose Dorian est une jeune femme autiste pansexuelle, queer et non binaire diplômée en techniques de travail social depuis 2016. Elle intervient principalement auprès des victimes d'agression sexuelle et de leurs proches, auprès des jeunes LGBTQ+ et auprès des personnes neurodiverses.

Leave a comment