Est-ce que je suis simplement homosexuel ou bisexuel? un garçon à l’attitude féminine? Au fond serai-je plus heureux si je pouvais être une fille?


Bonjour, je suis un garçon de 19 ans assailli par une multitude de questions. Depuis la fin du collège j’ai du mal à savoir qui je suis, je me cache constamment derrière une personnalité qui n’ait pas la mienne. En apparence j’ai une vie plutôt normale avec des amis, des amours, j’étais délégué de classe, je vais à des fêtes, je joue à des jeux vidéos, je fais un peu de sport… Pourtant j’ai toujours l’impression de ne pas être à ma place ou de mentir sur qui je suis.
J’ai eu, comme beaucoup d’adolescents, des mauvaises passes durant lesquelles j’ai pensé au suicide et j’ai voulu me faire du mal. Mais, aujourd’hui, ces douleurs, ces angoisses et ces idées noires persiste sans que j’en trouve la raison. Mes séances chez la psychologue ne m’ont pas aidé et je suis finalement plus perdu qu’avant.

Depuis, je continu mes recherches sur internet pour comprendre ce qui ne va pas chez moi. Avant de tomber sur des sites parlant de l’identité de genre il y a maintenant 2 ans, je n’avais jamais pensé que ma sexualité ou mon identité pouvaient être à l’origine de ma souffrance.
Sur ce plan, je n’arrive toujours pas à m’identifier aux témoignages que je découvre sur le net. Je me suis toujours considéré comme un garçon parce que c’est comme ça que les autres me voyaient, bien que je sois loin du stéréotype de l’homme viril. Je suis un garçon de 55Kg pour 1m78 avec, parfois, des manières assez féminines. Au lycée j’ai eu ma première expérience avec un autre garçon, et à partir de là je me suis considéré comme bisexuel. Mais au fur et à mesure, je me suis rendu compte que ce que j’aimais quand j’étais avec un garçon, c’était le fait de me sentir un peu plus libre d’être moi même. Bien que l’on me catégorise souvent comme gay, je ne me sens pas du tout comme tel, je vis mon attirance pour les garçons presque comme un passage obligatoire pour pouvoir affirmer ma personnalité quelque peu féminine.

Si je me décide enfin à en parler, c’est parce que bientôt je vais quitté le nid familial pour aller faire mes études. Loin des personnes que je connais, je vois enfin l’opportunité d’être qui je souhaite. Mais voilà mon plus gros problème… je ne sais toujours pas qui je suis ou qui je veux être. Est-ce que je suis simplement homosexuel ou bisexuel ? un garçon à l’attitude féminine ? Au fond serai-je plus heureux si je pouvais être une fille ? Je n’en sais rien… si par magie je pouvais devenir une fille pour une journée je le ferai sans hésiter, mais un changement définitif, je ne sais pas.

Je n’en ai jamais parlé à qui que ce soit, je n’ai pas une relation très complice avec ma famille et même mes meilleures amies en savent peu sur moi. Je ne sais pas vers qui me tourner. Suis-je simplement dans une phase ou une sorte d’effet de mode ? Comment savoir si je suis vraiment moi, où si je subis simplement l’étiquette que la société m’a collée ?

Je suis perdu.

Raven

 

Salut Raven,

Je te remercie de faire confiance à Alterhéros concernant tes questionnements. Si je comprends bien, tu te questionnes sur ton orientation sexuelle et ton identité de genre et tu te demandes si la souffrance que tu ressens n’y serait pas liée.  

Tu dis avoir eu des expériences avec les garçons dans le passé et que tu t’identifiais comme bisexuel. Est-ce toujours une identité qui te convient? Il est normal de se questionner sur son orientation sexuelle et de se sentir “perdu”. Beaucoup de gens passent par là et cela peut être un processus difficile. Tu dis te sentir plus libre d’être toi-même lorsque tu es avec les garçons. Te sens-tu également émotionnellement attiré vers eux? Ressens-tu du désir lorsque tu as des relations sexuelles avec eux? Celles-ci pourraient être de bonnes pistes de réflexion pour toi. Il y a une multitude d’identités sexuelles aussi belles les unes que les autres parmi lesquelles tu peux opter. L’important c’est d’être à l’aise avec la façon dont tu te définis, si tu décides de te définir!

Par rapport à ton questionnement sur ton identité de genre, tu te demandes si tu ne serais pas plus heureux si tu pouvais être une fille. Est-ce parce que ça te permettrait de vivre pleinement ta féminité? Ou est-ce que parce que tu te sens fille à l’intérieur malgré l’étiquette de garçon qu’on t’a apposée? Néanmoins, le genre offre une multitude d’options à explorer. Il y a des gens qui s’identifient comme femme, d’autres comme homme, et il y a celleux qui s’identifient hors de cette binarité ou d’autres qui sont plus fluides. Il y a tellement de diversité, et c’est cela qui fait la beauté du genre! Tu affirmes avoir une personnalité et des manières féminines pour un garçon. La façon dont tu exprimes ton genre ne correspond pas nécessairement à ton identité de genre. Il y a des femmes plus masculines et des hommes plus féminins: chaque personne exprime son genre à sa façon. N’oublie pas que peu importe quel est ton genre et la façon dont tu l’exprimes, tu mérites d’être heureux :-). Je te laisse ce schéma qui peut t’aider à y voir plus clair en ce qui concerne la multiciplicité des possibilités en lien avec l’orientation sexuelle, l’orientation romantique, l’identité de genre et l’expression de genre : 

Tu as dit ne pas en avoir parlé à qui que ce soit et ne pas savoir où te tourner. Est-ce que tes meilleur.e.s ami.e.s seraient des personnes de confiance à qui tu aurais envie de t’ouvrir? Ton déménagement dans une autre ville pourrait t’offrir des opportunités de tisser des liens avec de nouvelles personnes. Pourquoi ne pas fréquenter le centre communautaire LGBT+ de ta nouvelle ville? Ce serait une bonne façon pour toi d’en parler dans un endroit bienveillant. Tu peux par exemple contacter l’association C’est Comme Ça. Il s’agit d’une association qui soutient les jeunes LGBT+ ou en questionnement. Les personnes impliquées dans cette association pourraient t’indiquer quels groupes sont présents dans ta nouvelle ville, et ainsi de permettre de rencontre d’autres personnes vivant des questionnements similaires aux tiens.

Tu dis avoir déjà consulté une psychologue et que ça ne t’a pas aidé. As-tu pensé à consulter un.e professionnel.le expérimenté.e dans les questions du genre et de l’orientation sexuelle comme un.e sexologue?

N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions!

Passe une belle journée 🙂

Sandie, pour AlterHéros


About sandie

Sandie est étudiante au baccalauréat en sexologie à l’UQÀM. Elle trippe sur le vintage, les couleurs pastel, les paillettes et les fleurs.

Leave a comment