J’ai eu des expériences hétéro, mais j’ai envie d’essayer autre chose…


Je me pose une question, ai eu des expériences hétéro mais j’ai envie d’essayer autre chose, timidement ? au début voudrais faire connaissance avec trans doux sensible, puis un peu dom.

Jacky

 

Bonjour Jacky,

Merci de faire confiance à AlterHéros.

Si je comprends bien votre situation, vous dites avoir toujours eu des expériences romantiques et sexuelles dans un cadre hétérosexuel. Vous dites être intéréssé à expérimenter une nouvelle forme de sexualité, notamment aux côtés d’une personne trans, mais que cette éventualité vous rend un peu timide. Vous êtes également intéressé à expérimenter une forme de sexualité mettant en scène des scénarios de domination/soumission.

D’abord, je tiens à vous féliciter de nous contacter. Il n’est pas toujours évident de partager ses envies lorsque ceci a trait à la sexualité. Vous dites désirer expérimenter une sexualité s’inscrivant à l’extérieur du cadre hétérosexuel : très bien ! Notez que vous êtes l’unique personne apte à déterminer vos envies et vos besoins en matière de sexualité, et surtout, à définir vos limites dans ce nouveau cadre que vous désirez explorer.

Ensuite, pour citer cette ancienne réponse que j’ai composée à une question similaire à la vôtre :  «concernant votre attirance envers les personnes trans, je vous inviterais à être prudent à l’image que les films pornographiques véhiculent par rapport aux personnes trans. Il existe une multiplicité d’expériences et de trajectoires vécues par les personnes trans. Chaque personne trans, qu’elle s’identifie comme homme, comme femme ou comme non-binaire est ainsi unique et il est extrêmement problématique de les définir uniquement par rapport à leurs caractéristiques génitales. En effet, si vous vous apprêtez à prendre contact avec des personnes trans dans l’optique de réaliser les expériences que vous recherchez, rappelez-vous ces quelques éléments (cités via cette réponse de ma collègue Marie-Édith) :

-rappelons-nous qu’il est inapproprié de poser des questions aux gens (trans ou non!) au sujet de leurs organes génitaux. Je suis persuadée que vous n’aimeriez pas que quelqu’un vous pose des questions indiscrètes à propos de ce qui se trouve dans vos sous-vêtements ! C’est la même chose pour les femmes trans. Aussi, il serait dommage et surtout réducteur d’aimer une personne plus particulièrement pour son pénis ou sa vulve aussi, n’est-ce pas?

-Je vous partage quelques lectures et éléments à visionner en terminant pour mieux saisir la problématique que cette recherche de partenaire trans en accordant une grande importance à ses organes génitaux peut poser.
« Homme cis, je fantasme sur les femmes trans mais j’ai l’impression de les objectifier et que c’est transphobe »
La fétichisation des personnes trans: différentes formes, même oppression !
Vidéo (anglais): 8 things not to say to a trans person »

Par la suite, vous dites avoir envie d’expérimenter une sexualité mettant en pratique un rapport domination/soumission. La sexualité est un immense terrain d’expérimentations et d’apprentissages quotidiens, certes, mais n’oubliez pas d’écouter vos limites et assurez-vous de les communiquer auprès de votre/vos partenaire(s). Un consentement libre, éclairé et enthousiaste est l’ingrédient idéal pour une sexualité épanouie !

Pour conclure, si vous désirez rencontrer des personnes se situant à l’extérieur du milieu hétérosexuel, il est possible de prendre contact avec l’association LGBT+ de votre région qui pourra vous informer des prochaines activités à leur agenda. Cela vous permettra possiblement de rencontrer des personnes avec des intérêts similaires aux vôtres. Il est également possible de rencontrer d’autres personnes issues de la diversité sexuelle ou de genre via certains événements particuliers, via Internet à l’aide de certains sites de rencontres, ou via certaines applications de rencontre disponibles sur la plupart des téléphones intelligents. À vous de juger ce qui vous convient dans votre situation.

J’espère avoir été en mesure de vous guider dans vos questionnements. N’hésitez pas à nous écrire de nouveau en cas de besoins.

Cordialement,
Guillaume Perrier, développement social pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Bachelier en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Il adore déposer ses orteils dans l'eau salée et rester beaucoup trop longtemps sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment