Est-ce qu’être bisexuelle pourrait être une phase ? 1


Bonjour,
je crois que je suis bi, mais je ne suis pas sur.
Ça me dérange pas d’être avec une fille ou un garçon.
Ça me dérange, est ce que cela pourrait être une fase. 

Catherine

 
Bonjour Catherine,
Merci de faire confiance à AlterHéros pour tes questionnements.
Tu te questionnes à savoir si tu ne serais pas bisexuelle. Tu en es pas certaine, mais tu dis que tu serais à l’aise d’être dans une relation amoureuse tant avec une fille ou un garçon. Tu te questionnes à savoir si cela ne serait pas simplement une phase. D’abord, je te félicite d’être capable d’aborder cette question ! Et tu sembles également démontrer une grande aisance sur ce sujet.
D’abord, il est très sain de se questionner sur notre orientation sexuelle. Plusieurs personnes auront ce type de questionnements, à différents moments de leur vie. Alors pas de stress à ce niveau 🙂
Ensuite, la bisexualité en soi est une orientation sexuelle complètement valide et légitime, au même titre que l’homosexualité, l’hétérosexualité, l’asexualité ou la pansexualité. L’orientation sexuelle et romantique se définit selon la capacité d’une personne à être attirée ou non envers des hommes, des femmes, les deux, ou des personnes non-binaires. Toutefois, la définition des orientations sexuelles est quelque chose de proprement personnelle. Ainsi, tu es la seule et unique personne apte à définir ton orientation et à définir tes attirances. Ainsi, même si tu nous partages le fait que tu ressens la capacité d’être attirée envers les hommes et les femmes, ce n’est que toi qui a la possibilité d’affirmer si tu es bisexuelle. 🙂
Puis, tu te demandes si cette possible bisexualité ne serait pas une phase. En fait, il est vrai que pour certaines personnes, l’orientation sexuelle est quelque chose de davantage fluide et qui peut fluctuer avec le temps. Certaines personnes peuvent se définir bisexuelles à certaines moments de leur vie avant de s’identifier autrement, mais plusieurs personnes bisexuelles vont se définir bisexuelles tout au long de leur vie ! Conséquemment, la réponse à cette question est infiniment personnelle. Tout dépend de quelle façon chaque personne est confortable de s’identifier, et si cette personne désire également s’identifier !
Bref, le plus important est de choisir des mots avec lesquels nous nous sentons confortables avec. Pour le reste, je te souhaite simplement une belle exploration de tes attirances pour autrui, dans le respect, l’écoute et l’enthousiasme réciproque !
Bonne chance pour la suite des choses, et n’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin ou si tu as d’autres questions.

Bien à toi,

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Bachelier en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Il adore déposer ses orteils dans l'eau salée et rester beaucoup trop longtemps sous ses couvertures à chaque matin.


Leave a comment

One thought on “Est-ce qu’être bisexuelle pourrait être une phase ?