J’ai des pertes vaginales avec une forte odeur de poisson. Est-ce une vaginose ? Dois-je consulter un médecin ?


Bonjour
Depuis Quelque jours j’ai des pertes avec un forte odeur de poisson. Je suis du genre très stresser quand quelque chose se passe de inhabituel et j’ai tendence a aller voir sur internet les possibilité de maladie que cela puisse être. Pour l’instant de ce que j’ai pu lire sur internet il s’agirait d’une vaginose. Dans 3 jours je pars en camp scout qui durera 2 semaines et je me demandais si il faudrait que je consulte un médecin. Est ce que ca partira tout seul ? Si non, dois-je prendre rendez-vous le plus vite possible ou est ce que je peux prendre rendez-vous dans 2 semaines.

Merci d’avance

cha20

 

Bonjour Cha20 !

 

Si je comprends bien ta question, tu as des pertes vaginales qui ont une odeur de poisson depuis quelques jours. Je comprends également qu’il s’agit pour toi d’une situation angoissante !

 

J’ai quelques questions pour toi, afin d’alimenter ta réflexion et aussi t’aider à identifier les changements qu’il y a eu dans ton corps.

 

As-tu eu une relation sexuelle récemment ? Si oui, était-elle protégée ? Est-ce que tu as remarqué d’autres changements avec l’odeur de poisson (consistance, fréquence, etc.) ? Est-ce que ça pique ? Est-ce que ça brûle ? As-tu été te baigner récemment ? As-tu gardé ton maillot longtemps ?

 

La première chose à faire, c’est d’aller voir un.e médecin. La vitesse à laquelle tu y vas c’est pour toi. Si tes symptômes sont dérangeants pour toi, le plus rapidement tu iras, le plus rapidement tu te sentiras mieux ! Je ne suis pas moi-même médecin, alors je te conseille d’aller vérifier auprès d’un.e expert.e en la matière ! Il existe d’ailleurs des tests qui se font sur place pour les vaginoses, ce qui te permettra de quitter avec un traitement !

 

S’il s’agit effectivement d’une vaginose, ce n’est pas inquiétant. C’est quelque chose qui arrive ! Le vagin a un pH naturel, et lorsqu’il est débalancé on peut avoir ces symptômes ! Ce n’est rien de grave et c’est facile à guérir ! On peut même tenter de prévenir ces débalancements ! Porter des culottes en coton (qui respire), ne pas porter son maillot de bain longtemps hors de l’eau, ne pas utiliser de savons dans la région vulvaire (nettoyer la vulve avec de l’eau est suffisant) et limiter les mousses et autres produits de bains font partie des multiples possibilités de prévention ! Tu peux également te renseigner auprès d’un.e pharmacien.ne ou d’un.e médecin !

 

Si tu as d’autres question, n’hésite pas à nous réécrire !

 

Valérie, Bachelière en sexologie

Leave a comment