Je me perçois comme une femme avec un corps d’homme… Suis-je trans ?


Bonjour, je suis né garcon mais des l age de 8 ans je me considérais comme une fille.J aimais jouer a madame avec ma sœur et quand je faisais des commissions avec ma mere et qu’un inconu me disais tu es une belle petite fille j étais content.A l école j avais pas beaucoup d amis, quand j allais avec les garcons ils me disais on veut pas jouer avec une fille. va t en avec les filles.A l adolescence j aimais mettre le linge de ma sœur, je le faisais en cachette bien sur.Je désirais changer de sexe mais j ai jamais osé en parler a qui que se soit.Encore rendu a mon age je me persoit comme une femme avec un corps d homme. je suis marié a une femme que j aime,et si je changais de sexe je voudrais rester en couple avec.Donc je serais lesbienne.Meme que je vais sur des site de forum pour discuter et je me suis fait une profile de femme et j aime.Je parle comme une fille je pense en fille etc…Quoi faire je pense a ca tout les jours, je me vois comme une femme, meme dans mes pensées je m identifie avec un prénom féminin.Mais tout ca ce passe dans ma tete, je parle pas de ca a personne j ai trop honte de ce que le monde va dire et mes parents prendrais mal ca et ma femme. je suis prisoniere de mon corps d homme.Quand je vois une belle femme je suis jaloux je me dit je serais belle moi aussi..

Anonyme

 

Bonjour !

D’abord, j’aimerais te remercier pour deux choses. Premièrement, merci pour ta patience, il nous est parfois difficile de répondre rapidement à l’ensemble des questions qui nous sont adressées. Deuxièmement, merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. J’espère de tout coeur que cette réponse saura te guider un peu dans tes réflexions.

Si je comprends bien ta situation, tu sembles avoir toujours été convaincue d’être une femme. Que ce soit tant pendant ton enfance qu’aujourd’hui même, à la façon dont tu te perçois, tant physiquement que psychologiquement, à la façon dont tu souhaites t’identifier à l’aide d’un prénom et de pronoms féminins, etc. Tu dis également craindre d’en parler à ton entourage, particulièrement à ta famille ainsi que ton épouse. Tu te sens un peu seule dans ces démarches et n’a pas osé aborder ce sujet avec personne par honte de ce que les gens puissent penser. En ce sens, je tiens à souligner ta grande force de prendre aujourd’hui contact avec l’équipe d’AlterHéros. Il n’est pas évident d’aborder ce sujet très personnel, mais nous contacter est une belle première étape pour nous partager un peu le poids que tu peux porter présentement sur tes épaules. Sache que nous demeurons disponibles pour toi à tout moment, et que tu t’adresses à une équipe très compréhensive de ta situation. Tu es loin d’être la seule qui vit ce type de questionnements, au Québec comme ailleurs. 🙂

Si tu me le permets, je vais utiliser les pronoms et les accords féminins lorsque je m’adresse à toi. Tu pourras juger si cette façon de m’adresser à toi te rend davantage confortable.

Pour citer ce glossaire rédigé par Dominic Dubuc, «L’identité de genre désigne le genre auquel une personne s’identifie, sans égard à ce que la ou le médecin a coché sur son acte de naissance (sexe assigné à la naissance); c’est un sentiment profond et intime. Pour cette raison, seule la personne peut affirmer son identité (auto-identification) et s’engager, s’il y a lieu, dans un parcours de transition qui lui convient.

Le genre est un continuum d’auto-identification généralement entendu comme ayant deux pôles, l’un masculin et l’autre féminin, mais toutes les nuances entre ces deux pôles ou à l’extérieur de ces deux pôles sont aussi possibles, personnelles et légitimes.»

Conséquemment, tu es la seule apte à définir ton identité de genre, la manière dont tu ressens ton genre et la façon dont tu préfères te présenter aux autres. Il est possible que tu vives présentement un inconfort lié à ton genre si tu ressens une discordance entre la façon dont tu t’identifies, entre l’image de ta corporalité et la façon dont les personnes s’adressent à toi. Explorer son genre peut être un long mais magnifique parcours, il n’y a pas de presse. Il est possible d’explorer différentes façons de se vêtir ou différentes façons de parler de soi-même (avec les accords féminins, par exemple). Il est également possible de s’entourer de personnes compréhensives sur ce sujet afin de te supporter dans cette exploration. Et surtout, il existe des groupes de soutien pour des personnes vivant une situation similaire à la tienne, où il est possible d’échanger sur nos récits de vie et nos questionnements dans un environnement sécuritaire et compréhensif. Par exemple, pour la région du Centre-du-Québec, l’organisme Trans-Mauricie/Centre-du-Québec fait un travail formidable pour accueillir, soutenir et référer les personnes trans, en questionnement ainsi que leurs proches. Prendre contact avec cet organisme communautaire pourrait t’offrir un joli coup de main afin de pouvoir mettre des mots sur tes réflexions et, si le désir se fait ressentir, d’avoir le soutien nécessaire à entamer une transition vers le genre qui te correspond réellement. Cet organisme sera également en mesure d’offrir le soutien nécessaire lorsque tu sentiras que le moment est approprié pour parler de tes réflexions à ta conjointe ou ta famille.

Entamer un processus de transition peut, dans certains cas, être une occasion de redéfinir sa propre orientation sexuelle. Tu fais référence au fait que si tu entames une transition, tu serais lesbienne. Il est vrai que d’un point de vue extérieur, il sera possible de définir ta relation de couple actuelle à une relation homosexuelle. Mais libre à ta copine et toi de choisir les mots qui vous conviennent pour décrire votre relation, qui demeure unique ! Tu demeures donc libre de définir ton orientation sexuelle comme tu le souhaites. Après tout, tu demeures attirée envers les femmes, et ce, peu importe ton identité de genre. Conséquemment, tu auras la possibilité de définir comme tu le souhaites cette forme d’attirance romantique et sexuelle selon les mots qui te rendent confortable.

Je te laisse également ce lien de notre site internet, il contient toutes les dernières réponses composées par notre équipe au sujet de questionnement lié à la transidentité. Tu remarqueras que plusieurs témoignages sont similaires à ta situation. Peut-être trouveras-tu certaines pistes de réflexion parmi ces autres réponses.

Avant de conclure, est-ce que tu connais Sophie Labelle? Elle fait des bandes dessinées fantastiques au sujet de la transidentité. Je te laisse l’adresse de son site web pour que tu puisses lire un peu de ce qu’elle fait.

Je te souhaite bonne chance pour la suite des choses. N’hésite pas à nous écrire pour d’autres questions ou si tu en ressens le besoin. On a à coeur ton bien-être !

Bonne journée.

Guillaume, développement social pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Bachelier en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Il adore déposer ses orteils dans l'eau salée et rester beaucoup trop longtemps sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment