Besoin d’information sur l’art de la séduction…


Bonjour, pourraise avoir une explication accompagée d’une video sur l’art de la seduction et comment poff64

 

Bonjour !
Merci de nous écrire à nouveau et de faire confiance à AlterHéros.

Vous aimeriez avoir de l’information à propos de la séduction.

Le web regorge d’informations à propos de la séduction et de diverses techniques qui y sont liées. Malheureusement, ces informations ne sont pas toujours justes et souvent irrespectueuses des personnes que l’on souhaite séduire, particulièrement les femmes. Malgré plusieurs heures de recherche de vidéos à ce sujet, je n’en ai pas trouvé qui correspond à une séduction égalitaire et agréable pour toutes les personnes impliquées.

Toutefois, j’ai trouvé dans un zine appelé « L’Éthique du rave » un texte très intéressant concernant la façon de draguer lorsqu’on est dans une fête. Il a été créé en 2013 par Ian Good, Catherine Hilgers et Benjamin Inch. Même si le contexte, dans ce cas-ci, est une situation festive, ces règles s’appliquent au quotidien. Aussi, même si on parle ici de draguer une fille, le tout s’appliquent aux personnes de tous les genres. À des fins d’accessibilité, je vais retranscrire le contenu de l’article. Les sections entre ** sont mes propres ajouts.

COMMENT DRAGUER UNE FILLE
(Oublie Roosh V et autres pick up artists, voici la vraie façon appropriée d’approcher une personne qui t’attire dans un party.)
Sois visible!
Tu n’as pas besoin de prendre qui que ce soit par surprise. Assure-toi que la personne t’a vu.e avant de t’approcher ou de lui parler.
Demande le consentement
Je pense que la chose la plus hot qu’on m’ait jamais dite c’est « Est-ce que je peux t’embrasser? »
N’interromps pas quelqu’un qui danse
Si la personne a l’air super concentrée sur la musique *ou sur son travail, ou sa lecture, ou autres*, elle n’est pas réceptive à ce qu’un.e étranger.e brise ce moment pour lui demander où est-ce qu’elle est allée au secondaire *(au lycée)*. Les femmes ont aussi le droit de profiter de la musique live.
Donne-lui des chances d’exprimer ses limites, et respecte-les. 
Une fille peut avoir envie de te sourire, mais pas de te parler. Elle peut avoir envie de danser avec toi pour quelques minutes, mais pas toute la nuit. Elle peut avoir envie de t’embrasser, mais pas de make-out *(avoir des rapprochements sexuels)* et de rentrer avec toi. Garde ça en tête, et mets tes intentions au clair avant de faire un move de plus *(d’aller plus loin)* . Assure-toi qu’elle a compris où est-ce que tu t’enlignes *(quels sont tes objectifs)* et prends un moment pour lui laisser la chance de se retourner / s’éloigner / dire non. Et évidemment, respecte ce qu’elle t’a exprimé. Ne t’inquiète pas; si elle s’est éloignée et que tu ne lui as pas couru après ou mis de la pression pour qu’elle reste, elle reviendra peut-être vers toi si elle a envie que ça aille plus loin.
Ne fixe pas
Tu peux regarder quelqu’un. Tu peux regarder souvent. Sauf que si ça fait cinq minutes que tu fixes sans arrêt, laisse-moi te dire que cette personne-là t’a très bien vu.e et t’ignore volontairement – arrête.
Ne suis pas
Si tu t’es approché.e d’une fille qui danse et qu’elle s’éloigne, ce n’est absolument pas une invitation à insister et la suivre.
Si une fille est déchirée, prends soin d’elle, ne couche pas avec.
Si elle n’est pas capable de s’occuper d’elle-même, est confuse, ou a du mal à communiquer, elle ne peut définitivement pas donner de consentement. C’est du viol. Tu veux pas ça. Garde un oeil sur les filles bourrées si tu peux, les prédateurs sont partout.
Prends les filles au sérieux quand elles te disent que quelqu’un les rend inconfortables et assure-toi que cette personne parte
Ne les laisse pas atteindre un point où elles doivent puncher le gars dans la face par elles-mêmes – et si elles le font, supporte-les. Promoteur.trices.s: assurez-vous d’avoir une discussion avec votre bouncer et qu’ille comprenne que sa job est de sécuriser l’espace pour tou.te.s et d’éviter que ce punch-là se produise.

Voilà ! J’espère que cet outil vous apportera des trucs intéressants. Le consentement et le fait d’être visible sont très importants.
N’hésitez pas à nous écrire à nouveau au besoin !

Marie-Édith Vigneau, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est actuellement étudiante de deuxième cycle à l'École de travail social de l'Université de Montréal. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en sexologie et de l'Université de Montréal en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et qui sont sur le spectre de l'autisme. Elle est fan de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de faire semblant de bien cuisiner.

Leave a comment