Je me questionne beaucoup sur mon orientation romantique et sexuelle… En fait, quelle est la différence ? 2


Bonjour !

En ce moment, je me questionne beaucoup sur mon orientation sexuelle / romantique. Au fait, quelle est la différence ? Je ne vois pas très bien, désolé…

Sinon, je me demande beaucoup, en ce moment, quelle est mon orientation sexuelle et / ou romantique. Suis-je lesbienne ? Bisexuelle ? Hétérosexuelle ? Je suis vraiment mélangée et je ne sais plus trop. Je suis perdue, bref.

Avant, je me considérais comme étant hétérosexuelle. Mais je ne sais plus si c’est encore le cas. De plus en plus souvent, je me pose la question…

Aussi, je ne suis jamais tombée amoureuse d’une fille, et pas vraiment d’un garçon non plus. C’est donc super embrouillée dans mon cerveau…

Pouvez-vous m’aider, s’il vous plaît ?? Je sais qu’au final, ce sera moi qui le découvrira, mais pouvez-vous m’aider à y voir plus clair ? En tout cas, merci d’avance !

Salut!
C’est super normal, à ton âge, que tout semble embrouillé et que tu te poses ce genre de questions. Je suis contente que tu sois venue vers nous pour y voir un peu plus clair! 😊
Tout d’abord, je vais répondre à ta première question pour démêler « orientation sexuelle » et « orientation romantique ». Dans les deux cas, on parle d’une attirance. Dans le cas de l’attirance sexuelle, il s’agit d’une attirance plutôt physique, déterminée par le genre (ou les genres) des personnes avec qui tu as envie d’avoir des comportements érotiques comme embrasser ou avoir des relations sexuelles. Dans le second cas, il s’agit plutôt d’une attirance émotionnelle, déterminée par le genre (ou les genres) des personnes avec qui tu as envie d’avoir une relation intime/amoureuse et des comportements romantiques comme regarder un film collé.es. Pour la plupart des gens, l’orientation sexuelle et l’orientation romantique vont dans le même sens (par exemple, une fille qui a des sentiments pour les filles et qui est attirée physiquement par les filles), même si ça peut parfois différer. À vrai dire, les personnes qui vont spécifier leur orientation romantique, parfois, sont les personnes asexuelles, ce qui veut dire en gros qu’elles n’ont pas ou peu de désir sexuel. Malgré tout, ces personnes peuvent avoir envie d’être en couple. Elles se diront alors asexuelles et hétéroromantiques, par exemple. D’autres personnes peuvent également ressentir une attirance sexuelle à la fois pour les garçons et les filles, mais ne ressentir de l’attirance romantique que pour les filles, par exemple.
Maintenant, comme je t’ai dit au début de mon message, c’est super normal de s’interroger à ce propos. Tu dis que tu te croyais hétérosexuelles par le passé et c’est le cas de la plupart des gens, peu importe leur orientation sexuelle d’aujourd’hui! Notre société nous apprend que l’hétérosexualité est l’orientation par défaut, alors que c’est évidemment faux. Ainsi, aujourd’hui, tu as l’ouverture d’esprit de remettre tout ça en question. Bravo! Mais qu’est-ce qui te pousse à t’interroger? Un.e ami.e t’a déclaré son amour et ça t’a plu ou, au contraire, t’a mise mal à l’aise? Tu connais quelqu’un qui t’a dévoilé son homosexualité et tu as remis en question ce que tu prenais pour acquis jusqu’à maintenant? Peut-être que la réponse se trouve dans ces indices. En même temps, tu dis n’être jamais vraiment tombée amoureuse. Évidemment, ces sentiments peuvent t’aider à y voir plus clair. Cependant, sans tomber amoureuse par-dessus la tête, tu peux t’interroger sur tes désirs, sur les personnes qui te font sentir bien, sur les expériences que tu aimerais vivre, etc.
La sexualité, c’est quelque chose de fluide, c’est-à-dire que ça peut se modifier au cours de la vie. On peut en apprendre plus sur nous-même en faisant des expériences, en se posant des questions et en parlant à d’autres personnes. Il est possible de se sentir hétéro pendant des années puis, soudainement, de rencontrer une personnes ou vivre une expérience qui nous pousse à nous remettre en question. N’aie pas peur de ça, c’est simplement toi qui te découvres et c’est magnifique! D’ailleurs, si c’est quelque chose qui peut t’intéresser, il y a un espace pour les jeunes LGBTQIA+ de 14 à 25 ans à Montréal, près du métro Berri-UQAM. Ça s’appelle L’Astérisk et il y a des groupes pour les jeunes qui permettent de rencontrer d’autres personnes qui se questionnent, de faire des activités et de parler à des intervenant.es, comme les groupes Jeunesse Lambda et Projet 10 ! C’est un peu comme une maison de jeunes, si on veut, mais spécialement pour les jeunes de la communauté! En tout cas, je te laisse le lien ici si tu veux en savoir un peu plus : https://www.lasterisk.com.
J’espère qu’à défaut de t’avoir donné une réponse, j’ai pu t’aider à orienter un peu ta recherche identitaire! 😊
Marion, bénévole pour AlterHéros

About Marion Brodeur-Laperrière

Diplômée du baccalauréat en sexologie de l'UQÀM, Marion s'intéresse particulièrement aux enjeux LGBTQ+ et souhaite apporter son aide à cette communauté qu'est la sienne. Musicienne chevronnée et poète à ses heures, elle est un peu trop accro à Harry Potter.