J’aime passer pour un garçon lorsque je discute avec des filles sur internet…


Bonjour,

Je m’appelle Laetitia j’ai 37 ans et je suis de Belgique.
Cela vas faire un an que je me pose des questions sur mon identité, je vous explique ce qui se passe pour moi.

Depuis plusieurs années maintenant je discute avec des filles sur internet et je me fait passé pour un garçon et a chaque fois je tombe amoureux mais vraiment mais a un moment l’autre personne veux me voir et la cela coince et souvent la personne me laisse et je tombe dans la déprime .

j’ai vécu l’année passée un moment très douloureux comme ça j’était vraiment très amoureux de cette fille .
Dans la vrai vie je vis tjr chez mes parents j’ai tjr eu bcp d’angoisses et pourtant je suis percue comme le clown tant en famille que au travail, la fille sympa et un peut garçon manqué …

Je me sent toujours attirée par les vêtements masculins, je suis un peut casse cou, et je me sent particulièrement attirée par les filles mais je ne me vois pas comme une fille qui aime les filles… alors je me pose beaucoup de questions ( est ce que je suis dans le mauvais corps? ) pourtant quand je me regarde dans une glace je ne suis pas dérangée par mes seins même si depuis quelque temps je cherche a les cachés …

mes parents sont ouvert mais sans plus je sais que j’en ai un peut parler a ma maman quand j’était vraiment pas bien mais depuis elle ne cherche pas a savoir ou j’en suis .
je passe beaucoup de temps a regarder des ftm leurs changement tout ça. j’ai télécharger une petite application sur mon téléphone et je peut faire des photos de moi et me mettre une barbe et je me trouve super bien avec une barbe ..

je suis paumée, des fois je me dit que je suis folle de faire ces choses là.
je me sent affreusement seul et je me demande si toutes mes angoisses pendant toutes ses années et si elle était dues a ce mal être ?
j’ai été voir un psy spécialisé dans les problèmes de genre, il me dit que c’est pas ca que j’ai juste du mal avec ma féminité … mais moi perso je me trouve pas féminine et j’ai pas envie de l’être spécialement non plus.

voila un peut ou j’en suis .

Pouvez vous me donner un avis ?

Merci de m’avoir lu .

Laetitia

 

Bonjour Laetitia !

Pardonne-moi pour le délai. L’équipe d’AlterHéros a pris un petit retard dans les réponses avec la période des Fêtes qui termine à l’instant.

Je tiens à te remercier pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Je comprends que tu traverses présentement une période difficile avec ces différents questionnements que tu te poses. Je vais tenter du mieux que je peux de t’éclairer un peu à ce sujet.

Si je comprends bien ta situation, tu dis te questionner au sujet de ton identité de genre. Tu utilises fréquemment internet pour rentrer en contact avec d’autres filles en te présentant comme un garçon. Tu affirmes développer régulièrement des sentiments pour ces filles rencontrées sur internet. Tu dis également te sentir attiré.e envers les filles, sans toutefois t’identifier comme une fille qui peut aimer les filles. Tu te demandes si tu ne serais pas un garçon, mais tu ne ressens pas nécessairement d’inconfort par rapport à ton propre corps.

D’abord, ce que tu décris comme tes propres intérêts envers les vêtements socialement considérés comme masculins ne sont pas nécessairement liés à l’identité de genre, mais bien à l’expression de genre. L’expression de genre, c’est la façon que nous aimons nous montrer aux autres via nos vêtements, notre maquillage, notre coiffure, notre gestuel, etc. Certaines personnes préfèrent s’exprimer selon des attributs socialement considérés comme masculins, féminins ou ni l’un ni l’autre. Le choix de s’exprimer d’une certaine façon est indépendant de notre identité de genre.

Maintenant, abordons plus précisément la question de l’identité de genre. L’identité de genre, c’est un sentiment intime, profond et convaincu de se sentir homme, femme ou ni l’un ni l’autre. Conséquemment, tu es la seule et unique personne apte à définir quelle est ton identité de genre. Parfois, notre genre concorde avec le genre qu’on nous a assigné à la naissance, mais parfois, cela arrive que ce n’est pas le cas. Certaines personnes trans demeurent très confortables toute leur vie avec la représentation de leur corps, d’autres vont prendre la décision de modifier certains aspects de leurs corps. Tu nommes le fait que tu te questionnes de plus en plus par rapport à ta poitrine. Connais-tu les binders ? Les binders permettent de réduire l’apparence de la poitrine afin d’avoir l’apparence d’un torse plus plat. Tu peux en commander en ligne ou consulter une association trans près de chez toi pour te renseigner s’ils n’ont pas accès à des rabais particuliers pour soutenir les personnes de notre communauté. As-tu déjà réfléchi sur les raisons pour lesquelles tu préfères t’identifier comme un garçon lorsque tu discutes avec des filles sur internet ? Est-ce que cela te procure un certain bien-être ? Internet est souvent considéré comme un endroit sécuritaire qui nous permet d’explorer différentes facettes de notre identité tout en conservant un certain anonymat. Dans la vie de tous les jours, aimerais-tu également être identifié.e comme un garçon ? Il est aussi possible pour toi d’explorer différents accords grammaticaux, pronoms et prénom pour te désigner, histoire de voir quels effets cela te procure ! Par exemple, si tu utilisais les adjectifs et pronoms masculins pour parler de toi à tous les jours, comment te sentirais-tu ?

Par rapport à ton orientation sexuelle et romantique, tu sembles être bien convaincu.e que tu es attiré.e envers les filles. À ce sujet, peu importe ton genre, ton intérêt pour les filles demeure. N’est-ce pas ? 🙂 Tu affirmes ne pas être confortable avec le fait de t’identifier comme une fille qui peut aimer les filles. Pour quelles raisons cet énoncé te rend-t-il inconfortable ? Aimerais-tu davantage être identifié.e comme un garçon qui peut aimer les filles ? As-tu une opinion particulière envers les filles qui aiment les filles ?

Je comprends que tu as eu une expérience pas nécessairement satisfaisante avec le psychologue que tu as rencontré. Tu sais, il existe plusieurs associations LGBTQ+ en Belgique qui peuvent prendre connaissance de ta situation et te mettre possiblement en contact avec d’autres personnes vivant ou ayant vécu une situation similaire. Ces mêmes associations peuvent également te référer à d’autres psychologues ou sexologues si tu ressens le besoin d’avoir le point de vue d’autres professionnel.le.s à ce sujet.

Avant de conclure, je t’invite à jeter un coup d’oeil à d’autres réponses de mes collègues concernant des situations similaires à la tienne. Peut-être y trouveras-tu des pistes de réflexion complémentaires ?

Je sais pas si ce que je veux c’est devenir un gars, mais je sais que présentement le mot heureuse je ne sais pas c’est quoi…

Je suis née fille sauf qu’à l’intérieur de moi, c’est comme si j’ai toujours été un garçon

Étant trans, j’ai de la poitrine et cela me complexe beaucoup…

Suis-je vraiment un homme trans ou cela n’est-il que temporaire?

J’ai beaucoup de questions en lien avec la transition…

Suis-je non-binaire ? Ma famille n’est pas très ouverte sur ces sujets…

Suis-je une personne transgenre ou une personne bi-genre?

 

Je te souhaite bonne chance pour la suite des choses. Surtout, n’hésite pas à nous contacter à nouveau si tu en ressens le besoin.

 

Guillaume, responsable de l’intervention pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Il adore déposer ses orteils dans l'eau salée et rester beaucoup trop longtemps sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment