Qu’est-ce qui est si illégal dans le fait d’avoir des rapports sexuel avec un animal?


Bonjour à vous, voilà, il y a quelques temps je vous ai écrit car pendant que je faisais une fellation à mon copain, son chien m’a baiser.

Vous me disiez que l’acte de bestialité est illégal au Canada, j’aimerais savoir en quoi c’est illégal et quelles gestes sont illégal.

Après coup, j’ai recommencé quelques fois à me faire baiser et même sucer le chien lorsque mon copain n’est pas là. J’ai appris à aimer ça.

Qu’est-ce qui est si illégal, le fait qu’il me baise ou que je le suce? Je serais d’accord sur l’illégalité si mon copain enculais son chien, là, je ne pense pas que le chien serait consentant.

Je ne lui fait pas de mal même que c’est lui qui me démontre qu’il aime ça. Dès qu’il me voit nue, il me veut. J’y ai pris goût et presque chaque jours que j’ai l’occasion, j’en profite.

Iza Un fille heureuse.

 

Rebonjour Iza,

Merci encore de la confiance que tu portes envers AlterHéros. Ton message fait suite à la réponse que je t’avais rédigée il y a plusieurs mois concernant une relation sexuelle avec le chien de ton copain. Dans ton présent message, tu aimerais en savoir un peu plus sur qu’est-ce qui est illégal de faire, sexuellement parlant, avec un animal. Tu affirmes également prendre goût aux relations sexuelle avec ce chien, soit en donnant une fellation au chien ou en recevant une pénétration. Tu affirmes que le chien semble enthousiaste de ce genre de comportement.

D’abord, abordons la question de la loi au Canada. Le Code criminel définit actuellement que la bestialité exige «une pénétration sexuelle impliquant un être humain et un animal». À l’heure actuelle, au Canada, il est donc illégal d’avoir une pénétration sexuelle impliquant un être humain et un animal. Une pénétration sexuelle peut être une pénétration anale, vaginale ou orale (fellation). D’ailleurs, le parlement du Canada étudie présentement un projet de loi, soit le projet de loi C-34, visant à élargir la définition de bestialité pour préciser qu’elle inclut tout contact à des fins sexuelles entre une personne et un animal. Ce projet de loi C-34 n’est pas encore adopté, mais selon la loi actuelle, si une personne est reconnue coupable de bestialité (avec pénétration), elle s’expose à une accusation criminelle de différents niveaux, pouvant aller jusqu’à un maximum de dix ans d’emprisonnement.

Selon les parlementaires et les juristes derrières ce projet de loi, les actes de nature sexuelle commis avec des animaux relèvent de l’exploitation et la cruauté animale. L’objectif derrière cette loi est donc de protéger les droits des animaux.

Tu affirmes que le chien semble enthousiaste de ces rapports sexuels. Toutefois, il est impossible de déterminer avec certitude le consentement d’un animal… conséquemment, en l’absence de certitude, il n’y a pas de consentement. Procéder à des actes sexuels sur un animal constitue donc une forme d’agression contre l’animal, même s’il semble enthousiaste à tes côtés. Par ailleurs, avoir des rapports sexuels avec un chien pour laisser des séquelles graves sur la vie de cet animal, voire même lui apprendre un comportement dangereux qu’il pourrait reproduire sur autrui.

Je comprends tes questionnements et le fait que tu prennes plaisir à ce genre de gestes avec ce chien. Ma réponse ici se veut sans jugement, mon rôle ici étant de te donner les informations (légales, éthiques et de santé) nécessaires à ta réflexion.

Finalement, je me permets de répéter une partie de ma réponse de la dernière foisFinalement, au sujet des risques pour la santé si tu as été en contact avec le pénis d’un chien, peu de documentation existe à ce sujet. Les animaux possèdent plusieurs bactéries, il est donc possible de développer certaines formes d’infections bactériennes au niveau de la vulve, comme une vaginite à levure par exemple. Pour ce type de questionnement au niveau de ta santé personnelle, il serait recommandé de prendre rendez-vous avec une personne professionnelle de la santé afin d’évaluer avec toi les différents risques pour ta santé et de procéder à différents dépistages, juste pour être certain.e que tout est correct.

Je me permets également de te laisser la référence d’un sexologue très compréhensif concernant la diversité des expériences sexuelles, si tu ressens le besoin de discuter davantage sur ta sexualité avec ce chien. Voici le lien de son site internet, Patrice Bécotte est basé à Montréal et module ses tarifs selon la situation financière de la personne.

J’espère que cela répond à tes interrogations, n’hésite pas à nous contacter de nouveau si tu en ressens le besoin.

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Il adore déposer ses orteils dans l'eau salée et rester beaucoup trop longtemps sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment