Lois-Emmanuelle Boucher-Labbé


About Lois-Emmanuelle Boucher-Labbé

En voie d'obtenir son baccalauréat en psychologie de l'Université du Québec à Montréal et détenant un certificat en anthropologie de l'Université de Montréal, Lois-Emmanuelle Boucher-Labbé aspire à poursuivre ses études aux cycles supérieurs dans le but d'exercer la profession de psychologue. Elle s'intéresse notamment à divers sujets en lien avec la sexualité et aux tabous. Elle adore les arts, le soleil et manger des tacos.




J’ai juste envie de vivre une sexualité épanouie et lâcher-prise avec les filles, pourquoi ce rêve et fantasme du pénis?

Question : Je tombe sans cesse amoureux de filles/femmes, dans mes rêves, je suis assez souvent dominé (pénétré) par une apparence ou une forme avec un pénis. Cela me bloque dans mes initiatives avec les filles. Mes premières expériences sexuelles, j'étais anxieux et du coup, j'avais quelques problèmes et du coup, j'ai eu des érections un peu défaillantes, entendez par là, qui devenaient un peu molles par-moment et du coup je stressais, le cercle vicieux quoi... Je me sens toujours attiré par des filles, mais je ne me vois pas les pénétrer (dans mon imagination) lors de la rencontre. Par contre, j'ai envie d'être nu avec elles, les caresser, les toucher, sentir leur corps. J'ai l'impression que chez les soit-disant 100% hétéro, cette envie de pénétrer la fille est déjà là, peut-être je me trompe? Du coup, je me dis, qu'il y a truc qui cloche chez moi. Comme je suis très ouverts, je me suis dit, allez 'ce n'est pas si grave si t'aimes aussi le sexe masculin, teste toi'. En allant voir des corps humain d'hommes nus sur internet ou en regardant des hommes dans la vraie vie (pas nus), essaye de voir ce que ça te fait. Résultat: je ne me sens pas du tout attiré par le corps masculin, seul le pénis en érection est excitant pour moi. Je suis tombé sur le phénomène 'femme trans' ou 'shemale' qu'ils disent sur les sites pornographiques, je trouve ça terriblement excitant (l'idée d'une femme avec un sexe en érection) Mais, comme à la base, ce sont des hommes, ça bloque, je repère les formes masculines et je n'aime plus regarder d'images de trans, je cherche toujours un visuel où l'illusion serait parfaite, mais je me suis fait à l'idée que ça n'existe pas. En définitif, j'aime l'idée, mais dans les faits, je ne suis pas attiré... J'ai eu des relations sexuelles avec une dizaine de filles (tout mon passif est hétérosexuel), j'ai toujours été tendu. Récemment, j'ai eu une aventure avec une fille dépressive. Elle, qui n'avait pas de vrais amis a essayé je pense de me ranger dans la case de super ami. Sauf que moi, j'étais attiré tout autrement par elle. on s'est donné beaucoup de tendresses, et j'ai fini par faire basculer la relation vers beaucoup de sensualité (massages, puis masturbations). Elle finira même par me faire des fellations. A ce moment-là, mes doutes disparaissaient, et je me disais, "qu'est-ce que c'est le bonheur les relations sexuelles avec les femmes que j'ai choisi et qui me plaisent", sauf dés lors qu'elle allait atteindre l'orgasme, elle arrêtait, ou dés lors que je lui faisais comprendre que je voulais la pénétrer (tout en doutant dans ma tête que mon érection ramollirait), elle refusait, soit disant que ce n'est pas le genre de relations qu'elle désire avec moi. Elle finira par rencontrer un autre garçon et me dire qu'elle aurait aimé que notre relation évolue vers autre chose, mais sexuellement, qu'elle ne comprenait, que quand elle rencontre des mecs en soirée, elle ne se pose pas de questions, mais avec moi, elle était excité pendant nos relations (sensuelles, sexuelles appelez-les comme vous voulez), mais qu'après, elle se disait, 'non ce mec, c'est un pote'. Du coup, je me dis, 'hé mon coco, si tu rêves de pénis et te sens excité à la vue ou à la pensée de pénis en érection et que la fille te fait comprendre que tu ne l'as fait pas sentir sexuellement excité, et qu'en plus, je n'ai pas de pensées de pénétration (disons primaires ou incontrolables) envers les femmes quand je les rencontre. C'est peut-être que les femmes, ce n'est génétiquement pas fait pour toi? Or, il y a une nouvelle fille qui me plait et je n'ose pas l'inviter par peur que notre relation prenne la même route que la précédente. Ces interrogations prennent trop de place dans mon conscient, le cercle vicieux encore et toujours... PPFFFF Je rajouterai que le sexe féminin, je le trouve VISUELLEMENT moins excitant que le pénis masculin (en érection car sinon, franchement, je trouve pas ça excitant). Mais que j'ai adoré y mettre les doigts, jouer avec... Tellement d'interrogations ou plutôt d'incompréhensions... J'ai juste envie de vivre une sexualité épanouie et lacher-prise avec les filles, pourquoi ce rêve et fantasme du sexe masculin en érection qui me pénétrerait? Surtout que je trouve pas ça d'un point de vue extérieur, voir un homme pénétrer un autre... Je viens juste de me rappeler d'un truc, quand j'étais en primaire, je rêvais que mon amoureuse et ses copines m'attachait nue et me frappait chacun leur tour. Et j'aimais ça dans mes rêves, j'ai donc un penchant à me faire dominer, depuis tout jeune... Si vous pouvez m'aider à y voir un peu plus clair, merci beaucoup ! (mais tellement)



Je ne sais pas quoi faire pour m’intégrer au lycée, je me sens très seul.e…

Bonjour, Je vous écris après plusieurs mois de réflexion : dois-je attendre ou en parler ? Finalement j’ai […]