Faits


Je suis un gars bi, est-ce j’aurai ma chance avec cette fille qui est devenue lesbienne?

Bonjour je suis se que on peux qualifié de sexe masculin J'ai un crush sur une fille qui est devenu lesbi et elle a dit que sa aurait pu marcher mais quelle aime les aiment les filles Peux t'elle redevenir hétéro ? Comme j'ai dit je suis sexuellement BI, J'ai un caractère masculin mélangé a du féminin Les porno Bi me plaise, mais je n'aime pas les hommes Qui suis-je ? Et est se que j’aurais ma chance avec elle ?


Mon hymen a saigné énormément lors de mon premier rapport sexuel !!!

bonsoir, Hier j’ai eu mon premier rapport sexuelle, je m’attendais à ce que je saigne lorsque mon hymen aura été percé mais pas à ce point là. J’ai énormément saigner comme si j’avais mes règles. Aujourd’hui je saigne encore mais que lorsque que je fait pipi et cela m’inquiète est-ce normal? Y’a t-il une anomalie? merci de m’éclairer. bonne soirée


Je laisse mon copain me pénétrer juste un peu pour ne pas le décevoir, mais suis-je toujours vierge?

Bonjour Je me permets de vous écrire j’ai besoins de vos lumières. Auparavant J’ai jamais eu de rapports sexuels. Je me suis fiancée il y’a un mois et au départ mon mari avait des envies mais pour pas le décevoir je ne refusais pas mais en même temps je voulais rester vierge jusqu’à à la marie. Du coup lors d’en la pénétration je ne le laisse pas faire complètement. Ce qui me dérange c’est qu’on l’avait fait aussi à la fin de ma période des règles mais de base mais règles dure que 5-6 j et la sa a durer 7j et demi et j’ai eu des pertes marrons au bout du sixième jours ce qui n’est pas normal car je je me pose là questions si c’est à ce moment là que j’ai perdu ma virginité et que mon hymen ses déchirer sans m’en rendre compte ? Si je consulte un gynécologue est ce que elle pourra au moins me dire si l’hymen a été déchiré ou pas ? Merci pour votre réponse



Je n’ai pas saigné lors de ma première fois malgré des douleurs… suis-je vierge?

J'ai couchée avec un mec pour ma première fois,et je sentais des douleurs,il n'avait pas bien pénétrer et j'avais pas signée,es ce que je suis toujours vierge Akani





Avez-vous des recommandations pour me familiariser avec les réalités des identités sexuelles minoritaires ou marginalisées?

Coucou! Récemment un/une ado près de moi a dit se poser des questions sur son identité. Je suis sa tante et j'ai vu que c'était très difficile de s'ouvrir sur ce sujet. Je veux être digne de cette confiance et offrir à cette personne du réconfort et un espace pour se sentir plus à l'aise, en sécurité (physique et émotive). Cela dit, j'ai l'impression d'être vieille et dépassée. J'ai bien entendu, que c'est plus complexe que "ma nièce en fait on s'est trompé en l'élevant comme une fille, c'est un garçon, c'est mon neveu". Mais j'ai de la difficulté à comprendre ce que ça représente, être non-binaire, agenre, fluide... Je crois que je n'arrive pas à pas à concevoir ces abstractions dans la réalité. J'utiliserais cet exemple: toute ma vie, j'ai appris à penser à partir du français et de l'anglais et tout d'un coup j'essaie de comprendre la monde à partir du pamplemousse... On dirait complètement un autre univers, une autre langue à part qui fait fi de mes catégories mentales et de mon expérience du monde. Je me dis que de ne pas comprendre, c'est mon propre problème, que je n'ai pas besoin de tout comprendre pour aimer et soutenir ma nièce/mon neveu, mais je serais quand même un meilleur appui si j'arrive à en savoir et comprendre plus. Avez-vous des recommandations pour que je puisse me familiariser avec les réalités des identités sexuelles minoritaires ou marginalisées? Des trucs pour éviter certaines maladresses communes? Merci beaucoup! Tatie Matie xxx :)



Victime d’attouchements pendant l’enfance… Serais-je lesbienne « par défaut » ?

Je suis une jeune femme de 20 ans et je me pose encore des questions sur ma sexualité. Je suis définie comme lesbienne par mes amies, parce que je ne suis attirée que par des femmes. Pourtant j'ai l'impression au fond de moi de ne pas l'être vraiment, je me sens bi. Mais ça ne colle pas avec le dégoût que m'inspirent les relations sexuelles avec les hommes, J'ai vécu des attouchements de la part de mon père à mes 6 ans, j'ai l'impression que c'est ce qui m'a dégoûté des hommes et que je suis par conséquent lesbienne "par défaut". Est-ce possible que mon orientation ait été décidée par ces événements ? Ou est-ce que j'aurais préféré les femmes de toute façon ?