Préjugés


Biphobie, changements d’attitudes et configurations amoureuses… où en suis-je?

Petite remise en contexte : Je ne suis plus avec ma compagne avec laquelle j'ai été pendant trois ans et demi, nous nous aimions vraiment profondément et j'ai encore beaucoup d'amour pour elle. Seulement voilà, c'était la première fois que je me mettais en couple, la première fois pour tout et elle de son côté s'était déjà mariée et avait vécu pas mal d'année en couple. Nous avons quarante ans d'écart et déjà cette "différence" posait beaucoup de problèmes, notamment et surtout en société, notre image sociale, la manière dont on se fait regarder. D'un côté : la cougar, de l'autre : le pauvre jeune homme qui s'est fait ensorcelé ou parfois pire : le gigolo. Enfin bref, cette pression nous a beaucoup affaibli d'autant plus que je ne pouvais pas du tout en parler avec ma famille, cela nous a aussi beaucoup isolé socialement. Une autre ombre dans le tableau c'est qu'avant que nous nous mettions en couple, je lui avais dit que je pensais être bisexuel (et peut-être bi-romantique mais jusqu'à présent je pensais n'être qu'hétéro-romantique) et ça avait l'air de ne pas lui poser trop de soucis. Seulement, quand nous nous sommes mis en couple la pression sociale a fait resurgir l'insécurité et ma compagne a commencé à me le "reprocher" un peu. Elle faisait des remarques du style "ah maintenant il va falloir que je fasse attention aux hommes et aux femmes" ou "toute façon tu vas partir, il te manque surement quelque chose que je ne t'apporte pas et tu t'en iras" etc. Ces remarques me blessaient profondément alors j'ai essayé de la convaincre que je suis bien hétéro et que même si j'étais bi, ce n'est pas une raison pour partir voir ailleurs, je suis plutôt pour les relations monogames donc ce n'est pas un problème. Jusqu'à ces remarques, j'étais bien mais après ça j'ai eu l'impression de refouler une partie de moi (même si je n'étais jamais allé avec des hommes) et des fantasmes homo on commencé à surgir que j'ai refoulé, refoulé, refoulé.


1

Comment annoncer à ma famille que je suis bisexuelle ? Mon père a des préjugés…

Comment annoncer à ma famille , que je suis bisexuelle ? Alors , je voudrai annoncer à ma famille que je suis bi , le problème , c'est que je crains leurs réactions… Pouvez vous m'aidez ? PS : Ma famille n'a pas du tout de préjugés sur les sexualités . Enfin , sauf mon père… Aidez-moi , je vous prie .


C’est absurde de penser que je suis gay ! Mais pourtant…

Bonjour, je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je voulais te dire qu’en ce moment je vais mieux puisque de plus en plus d’indices montrent que je suis Hétérosexuel. La peur persiste mais elle est moins douloureuse. Ensuite tu m’as posé une question à propos du fait de sortir avec une fille pour avoir une satisfaction personnelle ou pour fonder quelque chose avec elle. Pour répondre à cela, je sors avec une fille car j’aime passer du temps avec elle, quand je la regarde je me sens bien, quand je pense à elle je me sens bien tout ça tout ça. Ce n’est pas par satisfaction personnelle. L’homosexualité était quelque chose que je trouvais horrible avant mon questionnement. Je les détestais a cause de leurs manières de leurs façons de parler ainsi que de leurs tenus. Après mon questionnement, j’ai appris à les respecter puisque j’ai compris que ce n’était pas eux qui décider de leur orientation. Dans ma vie je veux vivre avec une femme et non avec un homme. J’ai un meilleur ami dont je suis très proche, qui me fait très rire ou je passe toujours un bon moment quand je suis avec lui et j’essaye de voir si je l’aime sentimentalement quand on est ensemble mais je ne ressens rien malgré tout. Quand je regarde les fesses ou le corps des hommes, je ne ressens rien du tout. Mon voisin est gay, mais je le trouve horrible. (Pas car je suis homophobe du tout mais car son visage, son comportement et autre me dégoute). Les filles sont pour moi une des plus belles choses du monde, et je ne me vois vraiment pas sortir avec un homme dans ma vie. Tout de même, en ce moment, j’ai une perte d’attirance sexuelle(pas romantique) envers les filles et je ne comprends pas vraiment pourquoi. J’ai peur d’être gay aussi car ma vie changerait TOTALEMENT. Plus personne ne me verrait comme avant, ma famille ne l’accepterait pas et je ne m’aimerais plus moi même. Je pense que si un jour j’ai la révélation d’être vraiment gay, je resterai célibataire toute ma vie puisque je ne souhaite vraiment vraiment pas sortir avec un homme. La question me fait plus peur que le fait réellement. Je sais très bien que je n’aime pas les hommes, mais j’ai lu des choses sur des forums qui disait que les gens ne s’assumait juste pas d’être homosexuel alors qu’ils l’étaient. Ce problème que je rencontre dans ma vie sur l’orientation sexuelle est le plus dur qui pourrait arriver de toute la vie d’une personne comme moi. Pour vous dire, dès l’âge de 5 ou 6 ans j’allai sur YouTube pour voir des filles s’embrassaient entre elle ou des rapports sexuels entre garçons et filles. J’imaginais des rapports sexuels avec ma professeur lorsque j’étais en CP le soir dans mon lit. (Je sais que c’est assez bizarre de vous dire ça comme cela mais si cela peut être des preuves en plus de mon hétérosexualité.) Le fait d’être bisexuel ne me dérange pas mais dans ma vie, il faut que je sorte avec une femme. En ce moment comme je l’ai dit, j’apprécie une fille. Rien qu’un contact avec elle me fait du bien. Lui parler et à chaque fois qu’elle rigole à mes blagues je suis heureux. Quand je rentre chez moi après avoir parler a cette fille je me dis que ce questionnement ne devrait plus avoir lieu puisque cela est clair et net que je suis attiré par les filles et non par les hommes, mais la peur est là. Une question TRÈS IMPORTANTE que j’aimerai vous poser. Vous savez, cette question a pris beaucoup de place et m’a beaucoup terrifiée durant les anciennes grandes vacances( il y a 8 mois). Je me suis posé la question « est ce que je suis gay » m’a terrifié. Sauf que je NE ME suis pas poser la question « est ce que je suis attiré par les garçons ». La phrase m’a fait plus peur que le fait en réalité. Peut être que c’est du à ce traumatisme que la question persiste beaucoup dans ma tête ? J’ai lu aussi quelque chose qui disait qu’on ne devenait pas gay. Mais comme j’aimais les filles depuis mon plus jeune âge et que ce n’est pas la société qui m’a introduit à cela, ce serait une preuve définitive de mon hétérosexualité? Voilà, je suis désolé de vous déranger une seconde fois. Si vous ne voulez pas répondre à tout, les 2 dernières questions sont les plus importantes. Après avoir écrit cela je me rends compte à quel point c’est absurde de penser que je suis gay mais bon. Je vous remercie beaucoup !



Pourquoi les bi veulent faire partie de la Pride et tout? Elles ont le straight privilège !

Salut! Savez-vous pourquoi les bi veulent faire partie de la pride et tout? Elles ont le straight privilège. Elles savent pas c'est quoi être lesbienne, elles aiment des hommes et leur pénis. Elles peuvent choisir de sortir avec un homme et jamais se faire harcelées. Avoir des enfants facilement. Passer incognito. Pourquoi elles se victimisent et demandent un traitement spécial? Elles ont le meilleur des mondes, peuvent être straight avec les straight et gaies avec les gaies. Ou pourquoi ne pas se faire des événements et lieux spéciaux pour les bi au lieu qu'elles fassent de la fausse représentation dans les party de femmes aux femmes, se fâchent quand on n'est pas intéressée parce qu'elles sont bi ou chialent qu'elles sont si à part des lesbiennes que ca leur prend des mots différents? Si tu sors avec une fille, c'est quoi le problème de te dire lesbienne, à part si tu t'assumes pas pis que tu veux pouvoir garder ton privilège straight? Tannée


Mon partenaire a vécu des expériences avec des hommes, mais il n’avoue pas sa bisexualité!

Bonjour, mon compagnon a eu des expériences avec d’autres hommes et m’affirme qu’il est hétéro. Il l’a mentionné […]




J’ai une phobie de devenir homosexuel depuis un an

Bonjour, je suis un homme hétéro de 25 ans j'ai été traité pour anxiété généralisé. J'ai une phobie à devenir homo depuis 1 an, jamais eu de fantasme homo ni sortie avec un homme, je suis en couple depuis 5 ans et je suis très heureux avec elle. Je vais bientôt m'installer avec elle et cela me fait peur. Un cercle vicieux s'est installé en moi, ma copine n'est pas porté sexe et consulte un sexologue. De mon coté j'ai déjà eu de longue relations avec des femmes avant, ou j'avais des rapports sexuels agréables et autant que je le voulais. Je me suis enfermé dans la pornographie hétéro sur internet pour combler mes pulsions et fantasmes, allant jusqu'à 5 fois par jours ou même y passer des heures. J'ai peur de foutre mon couple en l'air, peur d'être homo alors que mon attirance sexuelle et mentale profonde est hétéro. je m'imagine faire des choses qui ne me plaise pas avec un homme, vu que j'y pense, je me dis, si tu y pense c'est que tu aime ça, et j'angoisse du coup. Que faire ? Merci


Pensées sexuelles intrusives et insupportables

NOTE: Ce témoignage fait état d’une grande homophobie et nous tenons à déboulonner certains mythes qui s’y cachent […]


Ma copine est-elle une bisexuelle refoulée?

bonjour, ma copine (31 ans) a toujours regarder régulièrement du porno lesbien ou filles se masturbant. elle a été attirée et embrassé plusieurs fois/touché une fille à 17 ans , puis a couché avec une lesbienne (embrassé/touché) sans aller jusq'au sexe oral d'après elle, a 30 ans. elle me dit qu'elle etait un peu embarassée le lendemain car elle etait ivre et n'a jamais fait ca autrement. Est elle bi "refoulée" ? elle est fidele mais peut elle etre encore attirée par les filles dans l'avenir car elle veut me marier et je ne supporterais pas ce genre de truc je crois.....merci!