Inquiétudes face à l’internet


Je désire oublier mon côté gay et, si j’ai un TOC, le guérir…

Bonsoir, Tout d'abord merci pour votre reponse. Pour le momrnt, je sors avec une fille. J'ai des relations sexuel avec elle et la seul deception qud j'ai est due a ce probleme penien. Mon addiction au porno qui etait majoriterement gay a commencer quand des potes de classes ont voulu comparer les tailles des penis J'ai eu une seul experirnce homo, en tant que passif. Non seulement je n'est pas aimer l'effet que cela donnais dans mon ventre Comme si on fonnait des coups a l'interieur, mais en plus, le lendemain, j'ai preferer regarder les filles dans la rue et aussi au point de vue porno.Actuellement et depuis septembre 2017,  j'ai fortement reduis mon attrait pour le porno. Je dedire oublier mon cote gay, si j'ai un vote gay. Si, c'est le toc homo, me guerir. Je pense au toc car je suid hypocondriaque et pendznt au mpins quatre je ornsais etre seropo. Merci d'avance pour votre aide. Stéphane


1

Aie-je d’après vous une transidentité ? Tout cela a commencé alors que je jouais sur mon PC…

Bonjour/Bonsoir (Heya pour les intimes) Je m'appelle actuellement Lancelot, 14ans (15 dans deux mois), je suis en troisième. Je suis un garçon de naissance et après être sûr de vouloir devenir femme, je me repose encore des questions à nuit blanche. Afin que se soit plus facile pour moi niveau écriture instictive, je vais écrire au féminin. Tout à commencé en septembre 2016, j'avais 13 ans et comme chaque jour je suis sur mon pc et je joue avec mes meilleurs amis (Stitch et Skwallie), regarde des vidéos, dessine sur ma tablette graphique etc... sauf qu'un soir, mes amis me fis rencontré une personne d'on le pseudo est Sky, et se dernier me posa une question, qui fut logique du à ma voix fort aigüe, "Excuse moi mes tu es un garçon ou une fille". Cette questions fut vite répondue, car j'aime beaucoup faire tourné en bourique, et c'était "Je ne sais, on ne m'a jamais rien donné, ni nom ni âme ni corp". Lorsque Sky fut parti mangé, pour s'amuser, j'ai dis à mes amis "Venez on lui fait croire que je suis une filles". Vous le sentez venir non ? Bref, il fût revenut et lorsqu'il me reposa la question elle fût un fou rire naturelle et la confirmation que je suis une fille. Bref cette blague à durée 2/3 semaine. Puis une nuit, dans mon lit je me posa et me demandis... "Esque je continues ? J'éprouve un sentiment nouveau par cette blague, un sentiment que je n'avais nulle part, un sentiment de renaissance, je me sens bien dans cette identitée". Je voulais que ça continue, et une illumination mes venue, puis la reflexion "Esque je veux rester femme jusqu'a le devenir ?" Et là plein de questions me parrue en plus, suis-je une femme au fond de moi ? Pourquoi toute ses questions ? En soit j'ai toujours caché une féminité en moi depuis petite, mes soeurs avec qui je suis jalouse, preféré jouait des personnages féminins, regardé des dessins animés "pour filles" en cachette etc... Mais voila, quand j'étais petite, se fût aussi les "Tu dois êtres un hommes viriles qui aime les femmes, et qui fera comme papa", se fût aussi les "j'aime pas mes filles" afin d'éviter les discussions sur les femmes auquelles j'étais très génée. Mais revenons au présent. Il fût un moment ou je rencontris d'autres personnes, et le même dilemme se présentas à moi, "suis-je un garçon ou une fille ?", et là sans hésiter se fût la fille qui fût choisie, je voulais encore une fois me sentir bien comme ça, je parlais de moi au féminin instinctivement et il m'arrive de le faire parfois dans la vie courante sans faire exprès. Ça dura des mois, au fure et à mesure, je le féminisé aussi dans la vie de tous les jours, je porte les soutiens gorge de ma soeur quand il n'y a personne à la maison, deviens jalouse et en admiration devant ses personnes qui passe d'homme à femme etc... (bon, après je ne mes pas de maquillage parce que je ne sais pas en mettre et quand mes parents rentrerons ils veront les marques de maquillage et j'ai pas envie de me justifier par stress et timidité. J'ai commencer à en parlait à des amis de ça, dont un qui veux devenir une femme aussi (Skwallie) , et tous mes amis me comprennent et me soutiennent au point qu'il m'appel tous courament Alice. Mais voila, ma voix à changer et si je dis que je suis une femme à quelqu'un de l'ambda, même en essayant de féminiser ma voix, il le recalle et ne me crois pas, je ne sais que c'est pas bien de mentir, mais moi ça me vexe, grandement. Et se vide ma fais reposer les même question qu'il y a 1 ans au paravant. Sauf que là j'ai besoin d'avis, pas spécialement de réponse précise, mais au moins des avis sur ma situation. Alors voila. Ai-je d'après vous une transidentité ? Si oui, dois je attendre mes 16 ans pour le dire à mes parents et prendre des hormones dans la foulais etc... (je suis réellement sans patience donc je veux prendre mes hormones le plus vite possible) ou dois-je le dire maintenant comme ça c'est fait ? Ps: je suis quoi qu'il arrive attirée par les femmes et bordel je pleure de jalousie extrème devant des yuri ou oeuvres montrant deux lesbienne. Alice





J’ai toujours été très hypocondriaque dans la vie, j’ai peur d’être gai !

Bonjour, J’ai 29 ans, depuis février 2017, je me demande si je suis homosexuel. D’aussi loin que je […]


J’ai une phobie de devenir homosexuel depuis un an

Bonjour, je suis un homme hétéro de 25 ans j'ai été traité pour anxiété généralisé. J'ai une phobie à devenir homo depuis 1 an, jamais eu de fantasme homo ni sortie avec un homme, je suis en couple depuis 5 ans et je suis très heureux avec elle. Je vais bientôt m'installer avec elle et cela me fait peur. Un cercle vicieux s'est installé en moi, ma copine n'est pas porté sexe et consulte un sexologue. De mon coté j'ai déjà eu de longue relations avec des femmes avant, ou j'avais des rapports sexuels agréables et autant que je le voulais. Je me suis enfermé dans la pornographie hétéro sur internet pour combler mes pulsions et fantasmes, allant jusqu'à 5 fois par jours ou même y passer des heures. J'ai peur de foutre mon couple en l'air, peur d'être homo alors que mon attirance sexuelle et mentale profonde est hétéro. je m'imagine faire des choses qui ne me plaise pas avec un homme, vu que j'y pense, je me dis, si tu y pense c'est que tu aime ça, et j'angoisse du coup. Que faire ? Merci



2

Suis-je en train de devenir homo et accro à la porno?

Bonjour chers experts. Bon je regarde des films pornos depuis mon adolescence et je pense d'être devenu accro. De plus les scènes hommes femmes ne me font plus jouir comme avant et je suis plus attiré par des scènes transexuelles femmes ou des hommes qui se font sodomiser par des femmes Cependant Je tiens à souligner que je ne suis pas attiré par des hommes et que je ne voudrais pas avoir non plus de relations sexuelles avec une transexuelle, par contre j'aimerais avoir des relations sexuelles avec des lesbiennes. Suis je entrain de devenir homo ? Ou ce fantasme est normal pour un hétéro ?? Franck


Je me questionne sur ma sexualité. La pornographie et la masturbation sont-elles suffisantes pour moi?

Bonjour Je me pose des questions sur ma vie et ma sexualité qui a deux facettes : l'une virtuelle où je suis obsédé par la pornographie, et l'une réelle où je suis asexuel ; C'est simple, à 28 ans, je suis toujours puceau. Donc depuis l'adolescence je consomme beaucoup de pornographie, je me masturbe énormément quelquefois plusieurs fois par jour, je vois des images plus ou moins hard, je n'arrive pas à m'en passer alors que dans la vraie vie je suis timide, sentimental et je ne me vois pas faire l'amour en vrai avec une fille . Mais je ressens un vrai manque depuis quelques années mais je ne fais rien de sérieux pour aborder une fille et je suis de plus en plus complexé d'être encore puceau. Peut être que les images pornographiques me contentent sexuellement et me font ressentir une infériorité masculine vis à vis des hommes des films qui sont surs d'eux sans complexes avec leur énorme verge et qui font l'amour avec des tas de filles ; merci je n'ose pas aborder ces sujets.


1

Fantasmes, attirances, pornographie… où en suis-je?

Bjr, je vous avait écrit il y a 3/4 ans au sujet de l'O.S. J'ai commencé à regarder du porno gay avt. Dps je regarde + ce porno que l'hétéro (lassant). J'aime l'interdit et la bestialité. J'ai tjrs aimé les F, attiré/elles, envie d'être ds leurs bras d'avoir de la sensualité, de la sentir, lui manger le sexe (désolé), d'être en symbiose plutôt que sucer le sexe d'un ho. Ms j'ai fini par trouver de la beauté ds le physique des hommes. La bouche, les mains; fantasme de me faire sucer par un ho. et de me faire masturber. J'imagine ressentir + de plaisir/sensat. au vu de la "grosseur" + importante de ces parties du corps. Fantasme car associé au plaisir? La -/- entre fantasme et attirance c'est l'envie de passer à l'acte? Qu'est-ce que l'attirance sexuelle; l'envie de faire l'A.?L'attirance esthétique/physique est de trouver beau ou belle?J'ai lu que c'est normal pr les F.de trouver les F.+belles?Je rgarde svt les ho.et parfois erection car pas de jeunes F. à mon goût. comme le net. Merci.