Acceptation / coming-in


1

Notre bro est vraiment depressed… comment l’aider ?

Allo c nous encore! bcp de péripécies plus tard, notre bro a arrêter de faire l'aggressivité envers tt le monde ni d'attaquer tout ce qui a l'aire d'avoir rapport avec des gars gays et d'eceurer les filles 👍 Sauf que maintenant il est vrm vrm depressed 👎👎👎 depuis bcp de temps comme si être aggressif ca lui donnait de l'énergie et que passé sa il est transformé en limace. Ses parents pensent que c'est juste une phase ado végétal dans le sous sol pas de lumière mais les qq fois qu'il en a parler il étais juste vrm triste de faire l'attirance vers des gars et que sa marche pas son envie d'avoir envie des filles. Sa lui ressemble pas de rien faire couché tt le temps il est full actif quand il vas correcte et les autres fois avant qd il avait un gros prob il faisait pas la carpette dans son ss sol il faisait encore plus d'affaire au contraire. la cest grave et il est grave triste. Comment on peut laider? C'est tu mieux d essayer de le sortir et de le restarter a recommencer a faire des choses? De dire à sa famille qu'il est malheureux mais pas dire que c'est pcq aimer des gars? connauissez-vous des exemples de cool gars gays québécois dans le sport, l,humour ou la protection de la planète et antiraciste? pour lui montrer des modèles nice. Merci! bye bye Anton et Jérémie


Mon bro est vraiment weird ces temps-ci… je veux lui dire que c’est ok s’il est gay !

Salut! Je me pose une question à propos comment agir correct. En gros mon prob c'est pas vrm mon prob mais c'est par rapport a etre un bon bro. Mon ami il est nice mais ces temps si il est weird. Il fait le con auprès des filles de notre année. Il fait comme le mec trop sûre de lui qui séduit les filles et aavec de l'expérience mais en fait c'est que du vent je crois. Des filles qu'il a claimé avoir été avec sexuellement en fait je leur ai parlées et elles disent que ca c'est pas passé et qu'il est cocky juste en facade. Je les crois elle parce que j'en connait une depuis toujours et elle mentirait pas sur ca. Plus une fois mon ami il sait pas mais je suis tomber sur lui pendant qu'il se touchait l'intimiter devant le roi gay qui frenche son chevalier dans GoT. J'ai fait comme si j'avais rien vue et je suis revenu plus tard en faisant du bruit. Je veut pas le pressé mais qu'il me croit que je pense Bro c'est ok si tu aime mieux des gars que des femmes. pas besoin de nier. pas besoin de fake. Pas besoin de faire le mec macho et d'etre dog avec les filles ca sert arien sauf qu'elles vont juste t'haire. Tu va encore avec ta gang. Ta soeur va te backer si tes parents sont pas on board tt de suite. On nait pas au moyen age et meme si ca sera plus dur dins fois ca sera correct au finale et il sera pas tt seul. Cmt je peux faire? Je veux pas lui mettre de pression mais il s'en met lui mm je voudrait lui enlever ca. QU,il a pas besoin de fait semblent devant moi. j'ai essayer subtillement de lui parler de monde pas juste straight qu'on trouve nice comme de collegehumor, F Ocean et Cameron Esposito et Eugene Yang pour qu'il voie que c'est pas de m,alaise. Mais il devient super awkward sur ces gardes et fait des jokes poches et du stress, coupe tout. J,ai essayer qu'on aye un bro talk pour lui dire Tsé c'est ok. on est comme des frères pis on s'aime. pis qu'on peut parlé daffaires fragiles pis gènantes dins fois. on est des bro et tu va tjr pouvoir conter sur moi si tu a besoin. Mais chaque foie il retourne ca et me dit C'est ok si tes fif! Je le savais depuis long temps hahaha lol pas besoin de le dire a tout le monde ca nous interesse pas ses affaires la. et il fait comme si de rien. C'est f up parce qu'au fond yé comme sensible (pas dans le sense faible) et drôle quand il est normal mais il agit comme un gorille en essayant dans faire trop. C'est nulle de plus en plus. Je suis sûre que si il arrèterait de de faire comme si il est dans austin power ou american pie il pourrait se trouver un chum full nice. Mais la notre gang on trouve qu'il a juste l'aire de s'enfoncé de plus en plus dans une fake personnalité de douche. Un autre et moi on a essayer aussi de parler avec de comment il agit pas rapport aux fille mais il veut rien n'entendre fait des jokes et déétourne le sujet. Il dit des choses de plus en plus miso depuis que du monde a questionner son orientation ou a moqué de choses qu'il fait pas viriles. Il a l'aire de vouloir se prouvé mais en rabaissant des filles nice qui lui ont rien faite. Sauf que sa manière est laite et il fait des cheap shots sur plein de filles qui mérite pas de se faire traiter de meme. On sais pas quoi faire pour retrouver notre bro. On veut pas l'abandoner pendant qu'il ce cherche mais c'est de plus en plus plate comment il s'agit. En conclusion straight pas straight je m'en fous mais j'aimerais qu'il se referme pas sur lui mm et qu'il se sente ok. et qu'il arrète de mentir sur la réputation des filles (o pire dit rien sur toi mais mele pas tes amies a ca et qu'après elles doive s'expliquer et se faire juger slut ou facile c'est chien de faire ca). Pis assi que c'est plate que ca face des murs entre nous au lieu qu'on peut puisse se dire la vériter et qu'il y aille de la confiance. Merci Jeremie


Mon partenaire a vécu des expériences avec des hommes, mais il n’avoue pas sa bisexualité!

Bonjour, mon compagnon a eu des expériences avec d’autres hommes et m’affirme qu’il est hétéro. Il l’a mentionné […]




Je m’avoue être lesbienne et la suite m’effraie !

Bonjour,  Ce message est un petit appel à l'aide et aux conseils. J'ai besoin d'en parler, j'ai un peu besoin de savoir quoi faire pour avancer vers une acceptation et une vie plus épanouie. J'ai 26 ans et depuis 2-3 mois je m'avoue intérieurement à moi même être lesbienne. Je n'ai jamais eu de chums et je suis même vierge... J'ai du embrasser 4 gars dans ma vie et j'ai été un peu plus loin avec 2 d'entres-eux.  J'ai réalisé depuis quelques années et plus sérieusement depuis quelques mois que les femmes m'attirent beaucoup plus que les hommes. J'apprécie la beauté d'un homme, mais le désir se déclenche lorsque je vois une belle femme. J'ai même réalisée qu'en regardant des films je m'imaginais embrasser la femme et non l'inverse.  Je le sais, je le sens, mais tout le reste m'effraie. Que Dois-je faire ensuite ... déjà que je n'ai pas d'expérience en général je me sens devant un grand vide effrayant.  J'aimerais avoir une première expérience avec une femme mais je me sens comme une jeune fille de 15 ans devant son premier french... et à l'habitude dans la vie je suis assée tête forte et je sais où je m'en vais... god c'est un sécurisant. Comment en parler, à qui en parler ? Comment accepter et vivre avec soi.   J'espère que vous saurez m'éclairer.  Merci.


Je trouve les filles attirantes, mais je n’en ai jamais aimé une, suis-je hétérosexuelle, bisexuelle, homosexuelle ou simplement ouverte d’esprit?

Bonjour, j'ai 16 ans, je n'ai jamais été en couple, j'ai déjà été amoureuse d'un garçon mais jamais d'une fille. Malgré tout, je trouve que les filles sont attirantes, par exemple dans un magasine, dans la rue ou autre je vais regarder les femmes plutôt que les hommes. Je trouve que les courbes des femmes sont plus attirantes comme si elles avaient un truc en plus... Alors je me demande si je suis hétéro, homo ou bi...ou simplement ouverte d'esprit ?



Est-il possible que je me sois trompé en pensant être un garçon?

Je suis "une fille masculine". Depuis quelques mois (environ 8 mois), je me considère du genre masculin mais pas à 100%. Je porte uniquement des vêtements destinés aux "hommes", quand je les porte, je me sens mieux et plus moi-même. J'envie beaucoup les hommes (leurs parties masculines, leurs rôles dans la société, je veux leur ressembler, les gays ...) J'aurais préféré en être un moi aussi. Malgré ça, même si je n'aime pas ma poitrine, je ne déteste pas mon corps ni quand on me genre au féminin ... on ne m'a malheureusement jamais genre au masculin, ni même pris pour un garçon ... Je n'ai jamais vraiment aimé la "féminité", enfant ne je ne trainais souvent qu'avec des garçons. Je ne me suis jamais posé la question sur mon genre avant cela alors que les personnes transgenres se sentent dans le mauvais corps alors que je n'ai pas ses sentiments, je ne suis pas dysphorique non plus par rapport à mon genre. Et - il possible que je me soi tromper en pensant être un garçon


Si je veux attirer des hommes gays, est-ce que je dois en devenir un?

Je suis une fille et sure à 100% d'être hétéro. Mais, je me sens beaucoup plus garçon, depuis petite on me présente comme garçon manqué. Et depuis peu je me pose énormément de question, j'agis comme un garçon, je m'habille en général comme tel, et même si je ne l'est dit à personne pour l'instant, je préfère qu'on me prenne pour un présence masculine plûtot que féminine. Sachant que je n'est pas envie de me trantionner/ de prendre des testostérone (j'aime mon corps comme il est) j'ai peur qu'on ne me prenne pas au sérieux. Si je suis hétéro, est ce qu'un garçon (efféminé comme un gay) m'aimera ? En fait c'est comme si je voudrais être un homme gay. Si je veux attirer des gays, je dois devenir complètement un mec, ou rester comme je suis, sachant que je m'aime ? Aussi à tout les coups si je me coupe les cheveux comme un garçon, on va me prendre pour une lesbienne. J'ai juste peur de n'attirer que des lesbiennes, alors que je veux juste être moi même. J'ai besoin de conseils ! :)


Qui suis-je par rapport à mon passé?

Bonjour. Suite à un mal être qui me poursuit sans relâche ces derniers temps je voudrais vous poser une question. Ayant mal vécu mon enfance avec l'absence de mon père et ne vivant qu'avec ma mère il y'a eu une période de ma vie (8-12 ans) ou j'ai vraiment souhaité être une fille. Vers 12-13 ans j'ai même essayé des vêtements de ma soeur sur l'impulsion et ça m'a vraiment plu. Bref maintenant j'ai 19 ans et après une longue période de regrets sur ce que j'avais fait, car mon père s'est mis à s'occuper de moi quand j'avais 13 ans, je n'ai plus du tout envie de me travestir (depuis mes 13 ans) sauf qu'actuellement je travaille avec un psycologue pour des TOCs homo (j'ai ma copine que j'aime vraiment et une vie de mec plutôt bien). Suis-je homo refoulé ou même trans identitaire? Car j'ai découvert que les trans vivaient pas mal de passages à vide liés à un mal être inexplicable. J'ai vraiment de gros remords par rapport à ma situation de mes 8-12 ans. Qu'en pensez-vous? Merci d'avance!