Questions


J’aimerais qu’à l’école on me considère comme un garçon sans que tout le monde sache que je suis trans

Je vais rentrer l'année prochaine au Lycée dans une autre ville en internat Je suis trans et j'aimerais que à l'école on me considère comme un garçon et utilise le bon prénom pour moi mais je ne veux pas que tout le monde soit au courant que je sois trans et juste être considéré normalement J'ai pensé à envoyer un e-mail au lycée mais j'ai peur que le lycée soit transphobe et ayant une très mauvaise relation avec ma mère je ne veut pas qu'ils l'informent Donc je voulais savoir qu'est ce que je peux faire pour aller au lycée en tant que garçon ? (Je passe moyennement bien mais d'habitude lorsque je leur dit que je suis pas une fille on me prend juste pour un garçon efféminé et j'ai de bons résultats en cours donc je pourrais pour être jouer sur ça) Merci beaucoup d'avoir lu



J’ai juste envie de vivre une sexualité épanouie et lâcher-prise avec les filles, pourquoi ce rêve et fantasme du pénis?

Question : Je tombe sans cesse amoureux de filles/femmes, dans mes rêves, je suis assez souvent dominé (pénétré) par une apparence ou une forme avec un pénis. Cela me bloque dans mes initiatives avec les filles. Mes premières expériences sexuelles, j'étais anxieux et du coup, j'avais quelques problèmes et du coup, j'ai eu des érections un peu défaillantes, entendez par là, qui devenaient un peu molles par-moment et du coup je stressais, le cercle vicieux quoi... Je me sens toujours attiré par des filles, mais je ne me vois pas les pénétrer (dans mon imagination) lors de la rencontre. Par contre, j'ai envie d'être nu avec elles, les caresser, les toucher, sentir leur corps. J'ai l'impression que chez les soit-disant 100% hétéro, cette envie de pénétrer la fille est déjà là, peut-être je me trompe? Du coup, je me dis, qu'il y a truc qui cloche chez moi. Comme je suis très ouverts, je me suis dit, allez 'ce n'est pas si grave si t'aimes aussi le sexe masculin, teste toi'. En allant voir des corps humain d'hommes nus sur internet ou en regardant des hommes dans la vraie vie (pas nus), essaye de voir ce que ça te fait. Résultat: je ne me sens pas du tout attiré par le corps masculin, seul le pénis en érection est excitant pour moi. Je suis tombé sur le phénomène 'femme trans' ou 'shemale' qu'ils disent sur les sites pornographiques, je trouve ça terriblement excitant (l'idée d'une femme avec un sexe en érection) Mais, comme à la base, ce sont des hommes, ça bloque, je repère les formes masculines et je n'aime plus regarder d'images de trans, je cherche toujours un visuel où l'illusion serait parfaite, mais je me suis fait à l'idée que ça n'existe pas. En définitif, j'aime l'idée, mais dans les faits, je ne suis pas attiré... J'ai eu des relations sexuelles avec une dizaine de filles (tout mon passif est hétérosexuel), j'ai toujours été tendu. Récemment, j'ai eu une aventure avec une fille dépressive. Elle, qui n'avait pas de vrais amis a essayé je pense de me ranger dans la case de super ami. Sauf que moi, j'étais attiré tout autrement par elle. on s'est donné beaucoup de tendresses, et j'ai fini par faire basculer la relation vers beaucoup de sensualité (massages, puis masturbations). Elle finira même par me faire des fellations. A ce moment-là, mes doutes disparaissaient, et je me disais, "qu'est-ce que c'est le bonheur les relations sexuelles avec les femmes que j'ai choisi et qui me plaisent", sauf dés lors qu'elle allait atteindre l'orgasme, elle arrêtait, ou dés lors que je lui faisais comprendre que je voulais la pénétrer (tout en doutant dans ma tête que mon érection ramollirait), elle refusait, soit disant que ce n'est pas le genre de relations qu'elle désire avec moi. Elle finira par rencontrer un autre garçon et me dire qu'elle aurait aimé que notre relation évolue vers autre chose, mais sexuellement, qu'elle ne comprenait, que quand elle rencontre des mecs en soirée, elle ne se pose pas de questions, mais avec moi, elle était excité pendant nos relations (sensuelles, sexuelles appelez-les comme vous voulez), mais qu'après, elle se disait, 'non ce mec, c'est un pote'. Du coup, je me dis, 'hé mon coco, si tu rêves de pénis et te sens excité à la vue ou à la pensée de pénis en érection et que la fille te fait comprendre que tu ne l'as fait pas sentir sexuellement excité, et qu'en plus, je n'ai pas de pensées de pénétration (disons primaires ou incontrolables) envers les femmes quand je les rencontre. C'est peut-être que les femmes, ce n'est génétiquement pas fait pour toi? Or, il y a une nouvelle fille qui me plait et je n'ose pas l'inviter par peur que notre relation prenne la même route que la précédente. Ces interrogations prennent trop de place dans mon conscient, le cercle vicieux encore et toujours... PPFFFF Je rajouterai que le sexe féminin, je le trouve VISUELLEMENT moins excitant que le pénis masculin (en érection car sinon, franchement, je trouve pas ça excitant). Mais que j'ai adoré y mettre les doigts, jouer avec... Tellement d'interrogations ou plutôt d'incompréhensions... J'ai juste envie de vivre une sexualité épanouie et lacher-prise avec les filles, pourquoi ce rêve et fantasme du sexe masculin en érection qui me pénétrerait? Surtout que je trouve pas ça d'un point de vue extérieur, voir un homme pénétrer un autre... Je viens juste de me rappeler d'un truc, quand j'étais en primaire, je rêvais que mon amoureuse et ses copines m'attachait nue et me frappait chacun leur tour. Et j'aimais ça dans mes rêves, j'ai donc un penchant à me faire dominer, depuis tout jeune... Si vous pouvez m'aider à y voir un peu plus clair, merci beaucoup ! (mais tellement)



1

Aie-je d’après vous une transidentité ? Tout cela a commencé alors que je jouais sur mon PC…

Bonjour/Bonsoir (Heya pour les intimes) Je m'appelle actuellement Lancelot, 14ans (15 dans deux mois), je suis en troisième. Je suis un garçon de naissance et après être sûr de vouloir devenir femme, je me repose encore des questions à nuit blanche. Afin que se soit plus facile pour moi niveau écriture instictive, je vais écrire au féminin. Tout à commencé en septembre 2016, j'avais 13 ans et comme chaque jour je suis sur mon pc et je joue avec mes meilleurs amis (Stitch et Skwallie), regarde des vidéos, dessine sur ma tablette graphique etc... sauf qu'un soir, mes amis me fis rencontré une personne d'on le pseudo est Sky, et se dernier me posa une question, qui fut logique du à ma voix fort aigüe, "Excuse moi mes tu es un garçon ou une fille". Cette questions fut vite répondue, car j'aime beaucoup faire tourné en bourique, et c'était "Je ne sais, on ne m'a jamais rien donné, ni nom ni âme ni corp". Lorsque Sky fut parti mangé, pour s'amuser, j'ai dis à mes amis "Venez on lui fait croire que je suis une filles". Vous le sentez venir non ? Bref, il fût revenut et lorsqu'il me reposa la question elle fût un fou rire naturelle et la confirmation que je suis une fille. Bref cette blague à durée 2/3 semaine. Puis une nuit, dans mon lit je me posa et me demandis... "Esque je continues ? J'éprouve un sentiment nouveau par cette blague, un sentiment que je n'avais nulle part, un sentiment de renaissance, je me sens bien dans cette identitée". Je voulais que ça continue, et une illumination mes venue, puis la reflexion "Esque je veux rester femme jusqu'a le devenir ?" Et là plein de questions me parrue en plus, suis-je une femme au fond de moi ? Pourquoi toute ses questions ? En soit j'ai toujours caché une féminité en moi depuis petite, mes soeurs avec qui je suis jalouse, preféré jouait des personnages féminins, regardé des dessins animés "pour filles" en cachette etc... Mais voila, quand j'étais petite, se fût aussi les "Tu dois êtres un hommes viriles qui aime les femmes, et qui fera comme papa", se fût aussi les "j'aime pas mes filles" afin d'éviter les discussions sur les femmes auquelles j'étais très génée. Mais revenons au présent. Il fût un moment ou je rencontris d'autres personnes, et le même dilemme se présentas à moi, "suis-je un garçon ou une fille ?", et là sans hésiter se fût la fille qui fût choisie, je voulais encore une fois me sentir bien comme ça, je parlais de moi au féminin instinctivement et il m'arrive de le faire parfois dans la vie courante sans faire exprès. Ça dura des mois, au fure et à mesure, je le féminisé aussi dans la vie de tous les jours, je porte les soutiens gorge de ma soeur quand il n'y a personne à la maison, deviens jalouse et en admiration devant ses personnes qui passe d'homme à femme etc... (bon, après je ne mes pas de maquillage parce que je ne sais pas en mettre et quand mes parents rentrerons ils veront les marques de maquillage et j'ai pas envie de me justifier par stress et timidité. J'ai commencer à en parlait à des amis de ça, dont un qui veux devenir une femme aussi (Skwallie) , et tous mes amis me comprennent et me soutiennent au point qu'il m'appel tous courament Alice. Mais voila, ma voix à changer et si je dis que je suis une femme à quelqu'un de l'ambda, même en essayant de féminiser ma voix, il le recalle et ne me crois pas, je ne sais que c'est pas bien de mentir, mais moi ça me vexe, grandement. Et se vide ma fais reposer les même question qu'il y a 1 ans au paravant. Sauf que là j'ai besoin d'avis, pas spécialement de réponse précise, mais au moins des avis sur ma situation. Alors voila. Ai-je d'après vous une transidentité ? Si oui, dois je attendre mes 16 ans pour le dire à mes parents et prendre des hormones dans la foulais etc... (je suis réellement sans patience donc je veux prendre mes hormones le plus vite possible) ou dois-je le dire maintenant comme ça c'est fait ? Ps: je suis quoi qu'il arrive attirée par les femmes et bordel je pleure de jalousie extrème devant des yuri ou oeuvres montrant deux lesbienne. Alice


Je me pose des questions sur l’érotomanie

Bonjour , j'ai un probléme je me pose des questions sur l'érotomanie, en effet j'ai lu ce qu'il y avait la dessu sur votre site mais je n'ai pas trouver de réponse concréte a mon probléme et je suis tombée par hasard sur se téme en regardant le jour ou tout a basculer et j avoue que j ai des doutes qui pérsiste(je ne savais meme pas que ça existait). je lui plait ou pas) (genre il ma envoyer une photo de lui devant un sapin a noel et je me suis demander pourquoi il fait ça est ce que c'est pcq il ets narcissique ou peut etre je lui plait un peu?) par contre moi j'ai complétement flasher sur lui je ne dit pas que ma vie c'est arrêter mais je pense tout les jours au moment qu'il va venir et je lui ai même acheter un cadeau (je fait ça généralement quand je suis amoureuse de quelqu'un) et je suis vraiment dans une phase "d'éspoir" parce que j'espére que le gars va re sentir la meme chose que moi avec le temps ou que une alchimie peux se crée entre nous.Je reve meme de lui la nuit parfois je m'imagine avec lui et je pense à lui,par contre je ne l'harcéle pas de messages sur Facebook ( je parle de temp en temps avec lui on s'échange une ou deux phrases sans plus)et je ne regarde pas ses photos non plus tte la journée.Mais je me demande quand meme quoi est ce que je serais en plein délire? Ausecour est En fait il y a quelques mois alors que j'étais encore en couple( je ne le suis plus j'ai quitter mon compagnon car ça n'allais plus et en plus de ça je pensais trop à cette personne de qui je parle dans le texte) j'ai rencontrer un artiste de face painting americain qui travail pour universal studio(il est célibataire et il n'a pas d'enfants ni rien du tout) dans le cadre de son travail qui est une personne trés connue dans le milieu je ne pensais pas du tout qu'il allais me plaire j'étais plutôt heureuse de le rencontrer car je suis très admirative de son travail et la premiére fois que je l'ai vu je n'ai pas eu de coup de foudre ni rien mais j'étais plutôt dans un état second comme de joie intense cette personne me provoque bcp de joie quand je suis a ses cotés pour sa maniére d'etre et je le trouvais très interessant.La premiere nuit quand je l ai rencontrée je n'ai pas dormi de la nuit car il avait dit devant toute les filles que mon travail etais celui qu'il preferais j'étais vraiment très exitée.Ensuite je l'ai revue et quand je l'ai revue mon cœur a battu à 100 à l'heure comme dans une montagne russe, je lui ai proposer de faire un workshop chez moi et il a tout de suite accepter, je devais le rejoindre pour une formation a montpellier en avril et il le savais, il a même choisi la date du workshop chez moi deux jours avant montpellier pour que l' on prennent l'avion ensemble il ma dit " on prendra l'avion ensemble". je ne suis pas en train de dire que il m'aime ni quoi que se soit j ai vraiment des gros doute je pense même que c'est impossible car il ne me connaît pas plus que ça on c'ai vu que deux fois. peut être il me trouve juste mignonne mais sans plus, mais par contre je cherche quand meme des signes dans son attitude(sice que je suis en pleins délire d'érotomane ou qu'est ce qui m'arrive , j'ai peur c'est la premiére fois que cela m'arrive pour une personne connue?J'ai vraiment besoin d'aide svp parceque je doute.... Wendy





J’étais en couple avec une transgenre, est-ce que ça fait de moi un homosexuel?

Bonjour je me nomme bero je suis un africain du Cameroun. Voilà moi je suis hétéro mais j'aime les transgenres. D'ailleurs je viens de rompre avec une. Ma question est celle-ci est-ce que ça fait de moi un homosexuel ? Vu que ici chez nous au Cameroun ca reste encore tabou. Si possible pourriez vous m'aider à trouver un site où je pourrais rencontrer des trans pour pouvoir discuter? Merci