Questions


Est-ce que le fait de définir de plus en plus de genres a un effet contraire au fait de vouloir réunir les gens ?

Bonjour,  Merci infiniment pour la réponse que vous m'avez envoyé. :-) Je commence a y voir un peu plus clair sur ce sujet grâce a vos réponses et aux recherches que je mène sur internet.  Une dernière question que je me demandais : est ce que le fait de définir de plus en plus de genre n'a pas un effet contraire au fait de vouloir reunir les gens ? Ne faudrait-il pas réunir les gens ensemble et apprendre aux gens que tout le monde est différent et que cela est normal comme vous le dite ? Est ce une vision un peu trop utopiste ? Je vous remercie infiniment pour votre patience et votre compréhension.  Benjamin. :-)





Je me questionne sur mon genre et j’ai des amis trans… est-ce qu’ils m’influencent ?

Bonjour je me nomme Megan, j'ai 16 ans et je suis complètement perdu. Ça fait quelque mois que je me pose des question sur mon identité de genre et que je n'arrive pas à trouver les réponse. Plus que le temps avance, plus mon propre corps me rend mal à l'aise. Je n'est jamais vraiment été féminine, quand j'était jeune je piquait toujours des crise parce que je ne voulait pas porter de robe ou de jupe et quand j'y était forcé j'avais cette boule dans le ventre et je n'avais envie que de pleurer. Quand je suis rentré au secondaire, j'ai commencé à m'habiller de façons un peu androgyne puis j'ai eu ce dédain soudain envers les garçons ce qui ma pousser à croire que j'était lesbienne même si je ne suis jamais vraiment tombé amoureux d'une personne quelconque. C'était correct j'avais ce semblant de bonheur sauf que tout a dérapé, on dirait que plus je m'habillait avec des vêtement de garçons plus les ''elle'' me faisait mal j'ai recommencer à être mal aisé des salle de bain comme quand j'était plus jeune car je n'est jamais vraiment eu l'impression que la madame en jupe était ma place. Je suis complètement perdu! J'ai toujours été tomboy mais maintenant c'est beaucoup plus que ça. J'ai deux amis trans qui me nomme avec des pronom masculin et des fois ils m'appelle par mon nom de garçon qu'on à choisit ensemble et ça me fait du bien sauf qu'ils sont les seul au courant et que je ne peux pas leurs parler ni les voir souvent. Puis après vient le temps des question sans réponse et le brouhaha dans ma tête. J'ai peur de me tromper et d'être seulement influencé par mes amis même si je me posait des question bien avant qu'il me le disent, j'ai peur de me mettre à dos ma famille qui ne m'accepte même pas totalement en temps de lesbienne alors imaginer en temps que trans! Puis ces tellement compliqué parce que je ne serai jamais considérer totalement comme un garçon puisque je suis pris dans la DPJ en foyer de groupe pour fille! Je sais pas si vous avez compris quelque chose de mon grand monologue désordoné mais j'espère que vous répondrait tout de même car je sait de moins en moins quoi faire et que je me sens de plus en plus pris au piège.



J’ai des genres de fantasmes homos qui apparaissent, qui reposent tous sur le fait que je sois une femme…

Question : Bonjour, Alors voilà je suis un mec de 21 ans, je me pose des questions sur mon orientation sexuelle et ça me déprime complètement. J'ai toujours été très attiré par les filles, sentimentalement et physiquement, elles m'ont toujours fait rêver et fantasmer. C'est toujours le cas aujourd'hui, je le sais, je le sens, je l'observe. Je n'ai jamais aimé aucun homme, ils peuvent être pour moi des amis, des modèles sur lesquels prendre exemple, mais pas plus. De plus, je ne suis pas "capable" d'être ami avec une fille, je fini toujours par tomber amoureux et la désirer à un moment donné. En ce moment, d'ailleurs, j'ai un soucis de ce genre avec une fille en particulier, ça me perturbe beaucoup et me rend triste. Cependant, et bien, je me pose des questions sur mon orientation sexuelle parce que il se passe des choses dans ma tête que j'ai du mal à comprendre et qui me mettent mal à l'aise. En effet, depuis mes 18 ans à peu près, il m'arrive d'être stressé à l'idée d'être homosexuel (ou bisexuel), de temps à autres. Souvent, ça arrive quand je sors peu et que je rencontre peu de personne, hommes ou femmes. J'ai également constaté que ça m'arrivait quand ma consommation de porno augmentait. En fait, j'ai des genres de fantasmes homos qui apparaissent, qui reposent tous sur le fait que je sois une femme (moi mais en femme), et qu'un homme me fasse l'amour, ou de vivre quelque chose d'érotique avec un homme en tant que femme. Je ne sais pas si c'est le fait d'être féminisé ou de faire l'amour avec un homme qui m'excite. Par contre je suis sûr de ne pas désirer les hommes que je rencontre dans la vraie vie (amis ou inconnus), ça me dégoûte et ne m'excite pas du tout. Et du coup, je ne sais pas s'il s'agit d'une forme d'homosexualité, ou de travestisme peut être. Quoiqu'il en soit, quand ces fantasmes apparaissent, je perds confiance en moi (je suis de base très peu confiant), et ça me fait me poser des questions sur mon orientation sexuelle. C'est très épuisant et déprimant. Voilà, donc suis-je homo ? Suis-je bi ? Suis-je hétéro ? Un hétéro peut-il avoir des fantasmes gay quelquefois sans que se ne soient de réels désirs ? D'autant plus que pendant mon adolescence (jusqu'à mes 18 ans) ça ne m'arrivait jamais ! Je comprends plus rien. Je ne sais plus qui je suis, et en plus ça m'empêche de séduire les filles qui me plaisent parce que ça me paralyse complètement. J'ai peur de ne pas être à la hauteur. Je remet en cause mon attirance pour les filles et ça m'est très douloureux. Et une chose que je n'ai pas précisé, je suis puceau, car je suis assez solitaire et timide. Le porno gay et les contenus érotiques gay ne me font rien du tout. Je pense avoir tout dis, et je m'excuse d'avance si mon message est un peu désorganisé ou difficile à lire.. Merci. Paul



J’ai vécu des abus sexuels à l’enfance et je ne sais toujours pas où j’en suis question sexualité

Bonjour. J'ai maintenant 53 ans et je ne sais toujours pas ou j'en suis question relations sexuels. Voilà ..à l'âge de 10 à 14 ANS j'ai eu des sévices sexuels d'un de les frères qui me donnait des fessées et le sodomisait. ..dernier d'une fraterie de 10 enfants il me disait que je dois me taire sinon cela fera un scandale dans LA famille. ..moi je laissais faire...voilà qu'en rentrant dans mon âge sexuel j'avais l'impression que la vie était faite pour avoir des rapports avec des hommes...au collège j'ai eu des attouchements avec des copains..et plus tard j'ai eu des copines mais j'avais l'impression que ce n'était pas pour moi et pendant des années je suis resté seul..peur de ne pas assumer avec les femmes et peut d essayer avec un homme....je ne sais plus ou j'en suis...aidez moi svp...merci pour votre soutien ... Thierry


3

J’ai beaucoup de questions en lien avec la transition…

Bonjour, j'ai 13 ans, j'aurais quelques questions à vous posez mais avant je me présente vite-fait. Je suis "tomboy" au cheveux court, mes parents l'accepte à peu près mais sans plus, je n'ai pas trop de problème avec mon corp sauf pour deux choses: la poitrine et la voix. Depuis que j'ai commencé à m'habiller "en mec" je me sent mieux mais ma poitrine à commencée à se développée de puis environ 2 ans et je me sens très mal, une obcession presque. Lorsque je me regarde dans le mirroir je ne vois que ça et il m'arrive de reffuser de mettre certain vêtement car d'après moi on la vois trop. J'ai beau avoir une "petite poitrine" ( d'après mon entourage), ça me pourrit la vie (d'autant plus que je met rarement des bracières, cela me serre et je deteste cela depuis toujours (les bracieres sont à ma taille je précise)). En été j'en ai honte, je ne vous parle mème pas au moment de choisir le maillot de bain et d'aller à la piscine, UNE HORREUR ! Pour ce qui est de ma voix, c'est pas aussi pénible mais disons que j'aimerais avoir une voix plus masculine... Étant donné que j'ai une visage assez féminin je trouve (grosse lèvres par exemple) j'aimerais que ma voix soit bien au moins. J'en profite pour parler prénom, je ne sais pas trop si je me sens plus garçon que fille, si je suis trans donc je ne sais pas si je tiens vraiment à changer de prénom. En revanche, si je venais à en changer, je choisirais probablement 《Jírka》 (prénom tchèque, je suis à moitié tchèque donc voila =D). Maintenant mes questions: -Est-ce possible de changer de prénom pour prendre un prénom non français (si on vit en france etc..), le choix est libre ? -Comment cacher sa poitrine (en été par exemple) sans avoir recourt au binder (que je ne pourrais probablement pas me procurer vu mon âge et que mème si je pouvaism je ne saurrais comment demander à mes parents) ? Y a t-il un moyen de reduire la taille de sa poitrine naturellement ? -Comment faire pour que cela ne soit plus une obsession ? -Est-ce possible d'arrêter la croissance de sa poitrine ? -Y a t-il un moyen de rendre sa voix plus grave ? J'aimerais bien voir un psy de temps en temps, pour me confier, comment demander/annoncer ça à mes parents ? Voilà je pense que j'ai à peu près tout dit pour l'instant, j'attends vôtre réponse avec impatiente =) !


J’aime porter des vêtements féminins, j’aimerais être une femme… mais est-ce vraiment ce que je veux?

Bonjour Alterhéros ! J'ai 22 ans, je suis né homme, et j'ai généralement vécu en tant que tel. Il n'y a qu'une personne qui sache que je ne sais pas trop où j'en suis suis, un bon ami moi, qui est aussi mon colocataire. Quand j'étais assez jeune (11-12 ans) j'ai porté pour la première fois une culotte de femme, et ça m'a waouh, je m'étais rarement senti aussi bien. J'ai commencé à en avoir de plus en plus puis un jour mes parents sont tombés dessus j'ai inventé un bobard énorme et je m'en suis séparé. Pendant longtemps après j'ai un peu refoulé cette envie, j'ai rencontré une fille quand j'avais 17 ans (je suis purement hétéro), on s'est mis ensemble, puis on s'est séparé après un an et demi. Quelques temps après ça j'ai recommencé à avoir envie de me travestir, de me sentir femme, mais beaucoup plus fort qu'avant. Aujourd'hui ça fait trois ans que je m'achète parfois des habits, des sous-vêtements féminins et que je les porte, seulement chez moi en cachette ou rarement quand mon coloc est là, même si ça ne le dérange pas du tout (il est même plutôt curieux (dans le bon sens du terme) sur ça). Pour dormir je mets souvent une culotte et une nuisette, je me sens très à l'aise dedans. Dans la vie en général, comme j'ai dit je vis en tant qu'homme, mais je ne me sens pas entier en tant que tel, je me situerai un peu entre homme et femme sur le plan du genre, mais je ne le sais pas vraiment, j'ai trop de pressions extérieures qui m'empêchent de vraiment être moi-même, je ne sais pas vraiment qui je suis. J'aime vraiment me maquiller, porter des collants, des ballerines, des slims, soutien-gorge et autres, mais un beau costard c'est chouette aussi. Si on me disait que je pouvais changer de sexe, devenir une vraie femme en un claquement de doigt, sans personne dans mon entourage ou en général pour me juger, je sais que je le ferai sans hésiter. Mais est-ce que c'est vraiment ce que je veux ? Je pense que oui, mais est-ce que je serai suffisamment sûr de moi pour en parler aux autres, certainement pas, leur regard me ferait trop peur. Je sais vraiment pas où j'en suis, suis-je un homme, ou une femme refoulée dans un corps d'homme, ou un peu des deux, j'en sais rien et ça me travaille beaucoup, et j'ai peur d'en parler à ma famille, même si je sais que ma mère par exemple le prendrait très bien, mon père lui je doute déjà un peu plus à ce sujet. Si vous pouvez m'aider à y voir plus clair, ça serait bien. Peut-être que voir un psychologue pourrait aussi m'aider à me trouver, à savoir qui je suis ? En tout cas merci de prendre le temps de me lire, si vous voulez savoir quelque chose hésitez pas à demander je vous dirai ce que je peux :) Quentin