Questions



J’ai des genres de fantasmes homos qui apparaissent, qui reposent tous sur le fait que je sois une femme…

Question : Bonjour, Alors voilà je suis un mec de 21 ans, je me pose des questions sur mon orientation sexuelle et ça me déprime complètement. J'ai toujours été très attiré par les filles, sentimentalement et physiquement, elles m'ont toujours fait rêver et fantasmer. C'est toujours le cas aujourd'hui, je le sais, je le sens, je l'observe. Je n'ai jamais aimé aucun homme, ils peuvent être pour moi des amis, des modèles sur lesquels prendre exemple, mais pas plus. De plus, je ne suis pas "capable" d'être ami avec une fille, je fini toujours par tomber amoureux et la désirer à un moment donné. En ce moment, d'ailleurs, j'ai un soucis de ce genre avec une fille en particulier, ça me perturbe beaucoup et me rend triste. Cependant, et bien, je me pose des questions sur mon orientation sexuelle parce que il se passe des choses dans ma tête que j'ai du mal à comprendre et qui me mettent mal à l'aise. En effet, depuis mes 18 ans à peu près, il m'arrive d'être stressé à l'idée d'être homosexuel (ou bisexuel), de temps à autres. Souvent, ça arrive quand je sors peu et que je rencontre peu de personne, hommes ou femmes. J'ai également constaté que ça m'arrivait quand ma consommation de porno augmentait. En fait, j'ai des genres de fantasmes homos qui apparaissent, qui reposent tous sur le fait que je sois une femme (moi mais en femme), et qu'un homme me fasse l'amour, ou de vivre quelque chose d'érotique avec un homme en tant que femme. Je ne sais pas si c'est le fait d'être féminisé ou de faire l'amour avec un homme qui m'excite. Par contre je suis sûr de ne pas désirer les hommes que je rencontre dans la vraie vie (amis ou inconnus), ça me dégoûte et ne m'excite pas du tout. Et du coup, je ne sais pas s'il s'agit d'une forme d'homosexualité, ou de travestisme peut être. Quoiqu'il en soit, quand ces fantasmes apparaissent, je perds confiance en moi (je suis de base très peu confiant), et ça me fait me poser des questions sur mon orientation sexuelle. C'est très épuisant et déprimant. Voilà, donc suis-je homo ? Suis-je bi ? Suis-je hétéro ? Un hétéro peut-il avoir des fantasmes gay quelquefois sans que se ne soient de réels désirs ? D'autant plus que pendant mon adolescence (jusqu'à mes 18 ans) ça ne m'arrivait jamais ! Je comprends plus rien. Je ne sais plus qui je suis, et en plus ça m'empêche de séduire les filles qui me plaisent parce que ça me paralyse complètement. J'ai peur de ne pas être à la hauteur. Je remet en cause mon attirance pour les filles et ça m'est très douloureux. Et une chose que je n'ai pas précisé, je suis puceau, car je suis assez solitaire et timide. Le porno gay et les contenus érotiques gay ne me font rien du tout. Je pense avoir tout dis, et je m'excuse d'avance si mon message est un peu désorganisé ou difficile à lire.. Merci. Paul


J’ai vécu des abus sexuels à l’enfance et je ne sais toujours pas où j’en suis question sexualité

Bonjour. J'ai maintenant 53 ans et je ne sais toujours pas ou j'en suis question relations sexuels. Voilà ..à l'âge de 10 à 14 ANS j'ai eu des sévices sexuels d'un de les frères qui me donnait des fessées et le sodomisait. ..dernier d'une fraterie de 10 enfants il me disait que je dois me taire sinon cela fera un scandale dans LA famille. ..moi je laissais faire...voilà qu'en rentrant dans mon âge sexuel j'avais l'impression que la vie était faite pour avoir des rapports avec des hommes...au collège j'ai eu des attouchements avec des copains..et plus tard j'ai eu des copines mais j'avais l'impression que ce n'était pas pour moi et pendant des années je suis resté seul..peur de ne pas assumer avec les femmes et peut d essayer avec un homme....je ne sais plus ou j'en suis...aidez moi svp...merci pour votre soutien ... Thierry



1

J’ai beaucoup de questions en lien avec la transition…

Bonjour, j'ai 13 ans, j'aurais quelques questions à vous posez mais avant je me présente vite-fait. Je suis "tomboy" au cheveux court, mes parents l'accepte à peu près mais sans plus, je n'ai pas trop de problème avec mon corp sauf pour deux choses: la poitrine et la voix. Depuis que j'ai commencé à m'habiller "en mec" je me sent mieux mais ma poitrine à commencée à se développée de puis environ 2 ans et je me sens très mal, une obcession presque. Lorsque je me regarde dans le mirroir je ne vois que ça et il m'arrive de reffuser de mettre certain vêtement car d'après moi on la vois trop. J'ai beau avoir une "petite poitrine" ( d'après mon entourage), ça me pourrit la vie (d'autant plus que je met rarement des bracières, cela me serre et je deteste cela depuis toujours (les bracieres sont à ma taille je précise)). En été j'en ai honte, je ne vous parle mème pas au moment de choisir le maillot de bain et d'aller à la piscine, UNE HORREUR ! Pour ce qui est de ma voix, c'est pas aussi pénible mais disons que j'aimerais avoir une voix plus masculine... Étant donné que j'ai une visage assez féminin je trouve (grosse lèvres par exemple) j'aimerais que ma voix soit bien au moins. J'en profite pour parler prénom, je ne sais pas trop si je me sens plus garçon que fille, si je suis trans donc je ne sais pas si je tiens vraiment à changer de prénom. En revanche, si je venais à en changer, je choisirais probablement 《Jírka》 (prénom tchèque, je suis à moitié tchèque donc voila =D). Maintenant mes questions: -Est-ce possible de changer de prénom pour prendre un prénom non français (si on vit en france etc..), le choix est libre ? -Comment cacher sa poitrine (en été par exemple) sans avoir recourt au binder (que je ne pourrais probablement pas me procurer vu mon âge et que mème si je pouvaism je ne saurrais comment demander à mes parents) ? Y a t-il un moyen de reduire la taille de sa poitrine naturellement ? -Comment faire pour que cela ne soit plus une obsession ? -Est-ce possible d'arrêter la croissance de sa poitrine ? -Y a t-il un moyen de rendre sa voix plus grave ? J'aimerais bien voir un psy de temps en temps, pour me confier, comment demander/annoncer ça à mes parents ? Voilà je pense que j'ai à peu près tout dit pour l'instant, j'attends vôtre réponse avec impatiente =) !


J’aime porter des vêtements féminins, j’aimerais être une femme… mais est-ce vraiment ce que je veux?

Bonjour Alterhéros ! J'ai 22 ans, je suis né homme, et j'ai généralement vécu en tant que tel. Il n'y a qu'une personne qui sache que je ne sais pas trop où j'en suis suis, un bon ami moi, qui est aussi mon colocataire. Quand j'étais assez jeune (11-12 ans) j'ai porté pour la première fois une culotte de femme, et ça m'a waouh, je m'étais rarement senti aussi bien. J'ai commencé à en avoir de plus en plus puis un jour mes parents sont tombés dessus j'ai inventé un bobard énorme et je m'en suis séparé. Pendant longtemps après j'ai un peu refoulé cette envie, j'ai rencontré une fille quand j'avais 17 ans (je suis purement hétéro), on s'est mis ensemble, puis on s'est séparé après un an et demi. Quelques temps après ça j'ai recommencé à avoir envie de me travestir, de me sentir femme, mais beaucoup plus fort qu'avant. Aujourd'hui ça fait trois ans que je m'achète parfois des habits, des sous-vêtements féminins et que je les porte, seulement chez moi en cachette ou rarement quand mon coloc est là, même si ça ne le dérange pas du tout (il est même plutôt curieux (dans le bon sens du terme) sur ça). Pour dormir je mets souvent une culotte et une nuisette, je me sens très à l'aise dedans. Dans la vie en général, comme j'ai dit je vis en tant qu'homme, mais je ne me sens pas entier en tant que tel, je me situerai un peu entre homme et femme sur le plan du genre, mais je ne le sais pas vraiment, j'ai trop de pressions extérieures qui m'empêchent de vraiment être moi-même, je ne sais pas vraiment qui je suis. J'aime vraiment me maquiller, porter des collants, des ballerines, des slims, soutien-gorge et autres, mais un beau costard c'est chouette aussi. Si on me disait que je pouvais changer de sexe, devenir une vraie femme en un claquement de doigt, sans personne dans mon entourage ou en général pour me juger, je sais que je le ferai sans hésiter. Mais est-ce que c'est vraiment ce que je veux ? Je pense que oui, mais est-ce que je serai suffisamment sûr de moi pour en parler aux autres, certainement pas, leur regard me ferait trop peur. Je sais vraiment pas où j'en suis, suis-je un homme, ou une femme refoulée dans un corps d'homme, ou un peu des deux, j'en sais rien et ça me travaille beaucoup, et j'ai peur d'en parler à ma famille, même si je sais que ma mère par exemple le prendrait très bien, mon père lui je doute déjà un peu plus à ce sujet. Si vous pouvez m'aider à y voir plus clair, ça serait bien. Peut-être que voir un psychologue pourrait aussi m'aider à me trouver, à savoir qui je suis ? En tout cas merci de prendre le temps de me lire, si vous voulez savoir quelque chose hésitez pas à demander je vous dirai ce que je peux :) Quentin


Je suis un étudiant en échange à Montréal et je ne sais pas qui je suis… que faire?

Bonjour! Je ne sais pas ce que je suis -ou je ne veux pas accepter ce que je suis...- Je suis certainement inquiété parce que j'évite de sortir, je n'ai pas d'amis et je n'ai jamais sorti en soirée (j'ai presque 22 ans). Je suis un étudiant espagnol en échange au Québec. Qu'est-ce que vous me conseillez de faire? Merci de votre action. Raúl




1

Aie-je d’après vous une transidentité ? Tout cela a commencé alors que je jouais sur mon PC…

Bonjour/Bonsoir (Heya pour les intimes) Je m'appelle actuellement Lancelot, 14ans (15 dans deux mois), je suis en troisième. Je suis un garçon de naissance et après être sûr de vouloir devenir femme, je me repose encore des questions à nuit blanche. Afin que se soit plus facile pour moi niveau écriture instictive, je vais écrire au féminin. Tout à commencé en septembre 2016, j'avais 13 ans et comme chaque jour je suis sur mon pc et je joue avec mes meilleurs amis (Stitch et Skwallie), regarde des vidéos, dessine sur ma tablette graphique etc... sauf qu'un soir, mes amis me fis rencontré une personne d'on le pseudo est Sky, et se dernier me posa une question, qui fut logique du à ma voix fort aigüe, "Excuse moi mes tu es un garçon ou une fille". Cette questions fut vite répondue, car j'aime beaucoup faire tourné en bourique, et c'était "Je ne sais, on ne m'a jamais rien donné, ni nom ni âme ni corp". Lorsque Sky fut parti mangé, pour s'amuser, j'ai dis à mes amis "Venez on lui fait croire que je suis une filles". Vous le sentez venir non ? Bref, il fût revenut et lorsqu'il me reposa la question elle fût un fou rire naturelle et la confirmation que je suis une fille. Bref cette blague à durée 2/3 semaine. Puis une nuit, dans mon lit je me posa et me demandis... "Esque je continues ? J'éprouve un sentiment nouveau par cette blague, un sentiment que je n'avais nulle part, un sentiment de renaissance, je me sens bien dans cette identitée". Je voulais que ça continue, et une illumination mes venue, puis la reflexion "Esque je veux rester femme jusqu'a le devenir ?" Et là plein de questions me parrue en plus, suis-je une femme au fond de moi ? Pourquoi toute ses questions ? En soit j'ai toujours caché une féminité en moi depuis petite, mes soeurs avec qui je suis jalouse, preféré jouait des personnages féminins, regardé des dessins animés "pour filles" en cachette etc... Mais voila, quand j'étais petite, se fût aussi les "Tu dois êtres un hommes viriles qui aime les femmes, et qui fera comme papa", se fût aussi les "j'aime pas mes filles" afin d'éviter les discussions sur les femmes auquelles j'étais très génée. Mais revenons au présent. Il fût un moment ou je rencontris d'autres personnes, et le même dilemme se présentas à moi, "suis-je un garçon ou une fille ?", et là sans hésiter se fût la fille qui fût choisie, je voulais encore une fois me sentir bien comme ça, je parlais de moi au féminin instinctivement et il m'arrive de le faire parfois dans la vie courante sans faire exprès. Ça dura des mois, au fure et à mesure, je le féminisé aussi dans la vie de tous les jours, je porte les soutiens gorge de ma soeur quand il n'y a personne à la maison, deviens jalouse et en admiration devant ses personnes qui passe d'homme à femme etc... (bon, après je ne mes pas de maquillage parce que je ne sais pas en mettre et quand mes parents rentrerons ils veront les marques de maquillage et j'ai pas envie de me justifier par stress et timidité. J'ai commencer à en parlait à des amis de ça, dont un qui veux devenir une femme aussi (Skwallie) , et tous mes amis me comprennent et me soutiennent au point qu'il m'appel tous courament Alice. Mais voila, ma voix à changer et si je dis que je suis une femme à quelqu'un de l'ambda, même en essayant de féminiser ma voix, il le recalle et ne me crois pas, je ne sais que c'est pas bien de mentir, mais moi ça me vexe, grandement. Et se vide ma fais reposer les même question qu'il y a 1 ans au paravant. Sauf que là j'ai besoin d'avis, pas spécialement de réponse précise, mais au moins des avis sur ma situation. Alors voila. Ai-je d'après vous une transidentité ? Si oui, dois je attendre mes 16 ans pour le dire à mes parents et prendre des hormones dans la foulais etc... (je suis réellement sans patience donc je veux prendre mes hormones le plus vite possible) ou dois-je le dire maintenant comme ça c'est fait ? Ps: je suis quoi qu'il arrive attirée par les femmes et bordel je pleure de jalousie extrème devant des yuri ou oeuvres montrant deux lesbienne. Alice


Je me pose des questions sur l’érotomanie

Bonjour , j'ai un probléme je me pose des questions sur l'érotomanie, en effet j'ai lu ce qu'il y avait la dessu sur votre site mais je n'ai pas trouver de réponse concréte a mon probléme et je suis tombée par hasard sur se téme en regardant le jour ou tout a basculer et j avoue que j ai des doutes qui pérsiste(je ne savais meme pas que ça existait). je lui plait ou pas) (genre il ma envoyer une photo de lui devant un sapin a noel et je me suis demander pourquoi il fait ça est ce que c'est pcq il ets narcissique ou peut etre je lui plait un peu?) par contre moi j'ai complétement flasher sur lui je ne dit pas que ma vie c'est arrêter mais je pense tout les jours au moment qu'il va venir et je lui ai même acheter un cadeau (je fait ça généralement quand je suis amoureuse de quelqu'un) et je suis vraiment dans une phase "d'éspoir" parce que j'espére que le gars va re sentir la meme chose que moi avec le temps ou que une alchimie peux se crée entre nous.Je reve meme de lui la nuit parfois je m'imagine avec lui et je pense à lui,par contre je ne l'harcéle pas de messages sur Facebook ( je parle de temp en temps avec lui on s'échange une ou deux phrases sans plus)et je ne regarde pas ses photos non plus tte la journée.Mais je me demande quand meme quoi est ce que je serais en plein délire? Ausecour est En fait il y a quelques mois alors que j'étais encore en couple( je ne le suis plus j'ai quitter mon compagnon car ça n'allais plus et en plus de ça je pensais trop à cette personne de qui je parle dans le texte) j'ai rencontrer un artiste de face painting americain qui travail pour universal studio(il est célibataire et il n'a pas d'enfants ni rien du tout) dans le cadre de son travail qui est une personne trés connue dans le milieu je ne pensais pas du tout qu'il allais me plaire j'étais plutôt heureuse de le rencontrer car je suis très admirative de son travail et la premiére fois que je l'ai vu je n'ai pas eu de coup de foudre ni rien mais j'étais plutôt dans un état second comme de joie intense cette personne me provoque bcp de joie quand je suis a ses cotés pour sa maniére d'etre et je le trouvais très interessant.La premiere nuit quand je l ai rencontrée je n'ai pas dormi de la nuit car il avait dit devant toute les filles que mon travail etais celui qu'il preferais j'étais vraiment très exitée.Ensuite je l'ai revue et quand je l'ai revue mon cœur a battu à 100 à l'heure comme dans une montagne russe, je lui ai proposer de faire un workshop chez moi et il a tout de suite accepter, je devais le rejoindre pour une formation a montpellier en avril et il le savais, il a même choisi la date du workshop chez moi deux jours avant montpellier pour que l' on prennent l'avion ensemble il ma dit " on prendra l'avion ensemble". je ne suis pas en train de dire que il m'aime ni quoi que se soit j ai vraiment des gros doute je pense même que c'est impossible car il ne me connaît pas plus que ça on c'ai vu que deux fois. peut être il me trouve juste mignonne mais sans plus, mais par contre je cherche quand meme des signes dans son attitude(sice que je suis en pleins délire d'érotomane ou qu'est ce qui m'arrive , j'ai peur c'est la premiére fois que cela m'arrive pour une personne connue?J'ai vraiment besoin d'aide svp parceque je doute.... Wendy