Suis-je transsexuel(le), transgenre ou travesti(e)?








J’aime porter des vêtements féminins, j’aimerais être une femme… mais est-ce vraiment ce que je veux?

Bonjour Alterhéros ! J'ai 22 ans, je suis né homme, et j'ai généralement vécu en tant que tel. Il n'y a qu'une personne qui sache que je ne sais pas trop où j'en suis suis, un bon ami moi, qui est aussi mon colocataire. Quand j'étais assez jeune (11-12 ans) j'ai porté pour la première fois une culotte de femme, et ça m'a waouh, je m'étais rarement senti aussi bien. J'ai commencé à en avoir de plus en plus puis un jour mes parents sont tombés dessus j'ai inventé un bobard énorme et je m'en suis séparé. Pendant longtemps après j'ai un peu refoulé cette envie, j'ai rencontré une fille quand j'avais 17 ans (je suis purement hétéro), on s'est mis ensemble, puis on s'est séparé après un an et demi. Quelques temps après ça j'ai recommencé à avoir envie de me travestir, de me sentir femme, mais beaucoup plus fort qu'avant. Aujourd'hui ça fait trois ans que je m'achète parfois des habits, des sous-vêtements féminins et que je les porte, seulement chez moi en cachette ou rarement quand mon coloc est là, même si ça ne le dérange pas du tout (il est même plutôt curieux (dans le bon sens du terme) sur ça). Pour dormir je mets souvent une culotte et une nuisette, je me sens très à l'aise dedans. Dans la vie en général, comme j'ai dit je vis en tant qu'homme, mais je ne me sens pas entier en tant que tel, je me situerai un peu entre homme et femme sur le plan du genre, mais je ne le sais pas vraiment, j'ai trop de pressions extérieures qui m'empêchent de vraiment être moi-même, je ne sais pas vraiment qui je suis. J'aime vraiment me maquiller, porter des collants, des ballerines, des slims, soutien-gorge et autres, mais un beau costard c'est chouette aussi. Si on me disait que je pouvais changer de sexe, devenir une vraie femme en un claquement de doigt, sans personne dans mon entourage ou en général pour me juger, je sais que je le ferai sans hésiter. Mais est-ce que c'est vraiment ce que je veux ? Je pense que oui, mais est-ce que je serai suffisamment sûr de moi pour en parler aux autres, certainement pas, leur regard me ferait trop peur. Je sais vraiment pas où j'en suis, suis-je un homme, ou une femme refoulée dans un corps d'homme, ou un peu des deux, j'en sais rien et ça me travaille beaucoup, et j'ai peur d'en parler à ma famille, même si je sais que ma mère par exemple le prendrait très bien, mon père lui je doute déjà un peu plus à ce sujet. Si vous pouvez m'aider à y voir plus clair, ça serait bien. Peut-être que voir un psychologue pourrait aussi m'aider à me trouver, à savoir qui je suis ? En tout cas merci de prendre le temps de me lire, si vous voulez savoir quelque chose hésitez pas à demander je vous dirai ce que je peux :) Quentin



Je suis un étudiant en échange à Montréal et je ne sais pas qui je suis… que faire?

Bonjour! Je ne sais pas ce que je suis -ou je ne veux pas accepter ce que je suis...- Je suis certainement inquiété parce que j'évite de sortir, je n'ai pas d'amis et je n'ai jamais sorti en soirée (j'ai presque 22 ans). Je suis un étudiant espagnol en échange au Québec. Qu'est-ce que vous me conseillez de faire? Merci de votre action. Raúl


1

Aie-je d’après vous une transidentité ? Tout cela a commencé alors que je jouais sur mon PC…

Bonjour/Bonsoir (Heya pour les intimes) Je m'appelle actuellement Lancelot, 14ans (15 dans deux mois), je suis en troisième. Je suis un garçon de naissance et après être sûr de vouloir devenir femme, je me repose encore des questions à nuit blanche. Afin que se soit plus facile pour moi niveau écriture instictive, je vais écrire au féminin. Tout à commencé en septembre 2016, j'avais 13 ans et comme chaque jour je suis sur mon pc et je joue avec mes meilleurs amis (Stitch et Skwallie), regarde des vidéos, dessine sur ma tablette graphique etc... sauf qu'un soir, mes amis me fis rencontré une personne d'on le pseudo est Sky, et se dernier me posa une question, qui fut logique du à ma voix fort aigüe, "Excuse moi mes tu es un garçon ou une fille". Cette questions fut vite répondue, car j'aime beaucoup faire tourné en bourique, et c'était "Je ne sais, on ne m'a jamais rien donné, ni nom ni âme ni corp". Lorsque Sky fut parti mangé, pour s'amuser, j'ai dis à mes amis "Venez on lui fait croire que je suis une filles". Vous le sentez venir non ? Bref, il fût revenut et lorsqu'il me reposa la question elle fût un fou rire naturelle et la confirmation que je suis une fille. Bref cette blague à durée 2/3 semaine. Puis une nuit, dans mon lit je me posa et me demandis... "Esque je continues ? J'éprouve un sentiment nouveau par cette blague, un sentiment que je n'avais nulle part, un sentiment de renaissance, je me sens bien dans cette identitée". Je voulais que ça continue, et une illumination mes venue, puis la reflexion "Esque je veux rester femme jusqu'a le devenir ?" Et là plein de questions me parrue en plus, suis-je une femme au fond de moi ? Pourquoi toute ses questions ? En soit j'ai toujours caché une féminité en moi depuis petite, mes soeurs avec qui je suis jalouse, preféré jouait des personnages féminins, regardé des dessins animés "pour filles" en cachette etc... Mais voila, quand j'étais petite, se fût aussi les "Tu dois êtres un hommes viriles qui aime les femmes, et qui fera comme papa", se fût aussi les "j'aime pas mes filles" afin d'éviter les discussions sur les femmes auquelles j'étais très génée. Mais revenons au présent. Il fût un moment ou je rencontris d'autres personnes, et le même dilemme se présentas à moi, "suis-je un garçon ou une fille ?", et là sans hésiter se fût la fille qui fût choisie, je voulais encore une fois me sentir bien comme ça, je parlais de moi au féminin instinctivement et il m'arrive de le faire parfois dans la vie courante sans faire exprès. Ça dura des mois, au fure et à mesure, je le féminisé aussi dans la vie de tous les jours, je porte les soutiens gorge de ma soeur quand il n'y a personne à la maison, deviens jalouse et en admiration devant ses personnes qui passe d'homme à femme etc... (bon, après je ne mes pas de maquillage parce que je ne sais pas en mettre et quand mes parents rentrerons ils veront les marques de maquillage et j'ai pas envie de me justifier par stress et timidité. J'ai commencer à en parlait à des amis de ça, dont un qui veux devenir une femme aussi (Skwallie) , et tous mes amis me comprennent et me soutiennent au point qu'il m'appel tous courament Alice. Mais voila, ma voix à changer et si je dis que je suis une femme à quelqu'un de l'ambda, même en essayant de féminiser ma voix, il le recalle et ne me crois pas, je ne sais que c'est pas bien de mentir, mais moi ça me vexe, grandement. Et se vide ma fais reposer les même question qu'il y a 1 ans au paravant. Sauf que là j'ai besoin d'avis, pas spécialement de réponse précise, mais au moins des avis sur ma situation. Alors voila. Ai-je d'après vous une transidentité ? Si oui, dois je attendre mes 16 ans pour le dire à mes parents et prendre des hormones dans la foulais etc... (je suis réellement sans patience donc je veux prendre mes hormones le plus vite possible) ou dois-je le dire maintenant comme ça c'est fait ? Ps: je suis quoi qu'il arrive attirée par les femmes et bordel je pleure de jalousie extrème devant des yuri ou oeuvres montrant deux lesbienne. Alice