affection


Ma meilleure amie a des sentiments pour moi, mais moi je ne sais pas.

Pendant les grandes vacances, je suis allée 1 mois et demi chez ma meilleure amie à cause de conflits avec mes parents. Au début, on passait juste nos journées à partager nos passions et à discuter mais petit à petit, nous nous sommes fortement rapprochée. Nous nous faisions tout le temps des câlins, des bisous, on s'échangeait des gentillesses. Cela arrivait à un tel point que nous n'avions plus envie de dormir chacune dans notre chambre et on a finit par dormir ensemble. Un jour elle m'a demandé si j'avais déjà eu une attirance pour une fille et je lui ai répondu que je ne pensais pas. À la fin de la soirée, elle m'a demandé si je voulais sortir avec elle et sans doute par peur de lui faire du mal et avec hésitant beaucoup, je lui ai dit oui. On a passé une bonne partie de la nuit à s'embrasser mais le lendemain je lui ai dit que ce n'était pas possible et j'ai tout arrêté.Nous sommes toujours BFF.elle a toujours des sentiments et je me pose la question si moi aussi je n'en avais pas


Je ne suis pas sûre de mon orientation sexuelle…

Je ne suis pas sur de mon identité sexuelle. J'ai eu des petits amis en primaire, mais je n'ai jamais embrassé quelqu'un. Je ne me sens pas du tout attirée par les hommes et souvent je me doigte en pensant à des femmes nues. En plus, on me l'a déjà reproché, je suis très physique: j'aime les câlins et les marques d'affection. Ca ne me gênerai pas d'être lesbienne ou bisexuel, mais comment vont le prendre mes amies? Mes proches? Et comment savoir si mes amies aussi sont lesbiennes? A l'aide!


Recherche de soi ou passion amoureuse ?

Recherche de soi, d'amour maternel ou passion amoureuse? Merci de m'avoir répondue. Il est vrai qu'une véritable réponse je ne trouve pas. Ma prof n'a pas l'habitude de manifester de l'affection, elle est stricte mais juste avec ceux qui travaillent dur. Je sais que notre tendresse est mutuelle, même si pour le moment nous pouvons que nous regarder et nous saluer. Elle doit avoir plus de 50 ans, nous avons des points communs, mais je fais tout pour lui ressembler. Parfois je pense que c'est elle ma vraie mère. Tellement je l'aime et je l'admire. Il est vrai que je manque d'affection et que j'ai éprouvé cela très souvent pour des femmes plus âgées. Ma tendresse est sans bornes, je rêve d'un jour pouvoir la serrer dans mes bras, même s'il me faudra attendre des années. Mais je m'imagine tout seulement, je ne peux rien vivre en ce moment avec elle, parfois cela me fait très mal, cette envie est si grande et ne peut être comblée, elle me manque terriblement, je ne peux étiqu