doutes


Mes ruptures m’ont changé. Suis-je en dépression?

Bonjour, je fais suite à la réponse apporter à mon témoignage et je vous en remercie d'avance. Je n'ai jamais ressenti vraiment d'attirance pour un homme ni même de désir, hors mon cerveau me m'inonde de pensées qui me pousse à constamment vérifier si je suis sur de moi. Je ne sais pourquoi, cela est source actuellement d'anxiété en société, je me suis un peu coupé gens. Je dispose d'un désir débordant habituellement pour les femmes tout cela s'est déréglé après 2 ruptures consécutives sérieuses, là ou j'ai pris conscience ce que c'était de ne plus être un gamin peut être? du coup à l'heure actuelle, je vois une fille avec qui j'ai des relations sexuelles et cela me plait. Je n'irai pas plus loin car je n'ai pas plus d'affinités hormis le sexe. J'ai l'impression de retrouver le désir mais j'ai toujours ce poids au coeur qui m'angoisse, est ce la depression encore?? Je vie un peu dans le doute et j 'ai peur de l'avenir à tous les niveaux, que soit pro ou sentimental. merci bcp


Ces petits détails me font douter de l’orientation sexuelle de mon conjoint…

Bonjour. Cela fait 2ans que je suis en couple avec un homme (divorcé, 2enfants) beau qui fait attention a lui. Notre vie sexuelle est satisfaisante malgré qu'il souhaiterait tenter la sodomie avec moi (ce que je refuse). Le problème c'est qu'il se fait constamment draguer par des hommes (pour lui il est beau ce n'est pas de sa faute c'est eux). C'est un ancien gogodanseur, qui a toujours pris soin de son corps (épilation, musculation). Il aime les films de gladiateurs, adore la chanson "Ziggy" et d'autres chanteurs "gays". Je sais que cela ne veut rien dire mais tous ces petits détails me font douter. De plus, j'ai surpris une fois sur l'historique de ses recherches "policier avec un gros zizi". Je ne lui en ai jamais parlé. Mais cela m'inquiète vraiment. Il dit détester les "pd", mais déteste également les femmes (sauf moi d'après ces dires) car son ex femme l'a beaucoup fait souffrir. Il a eu une enfance très difficile (manque d'affection, violence...). Que dois-je en penser?




Ma meilleure amie a mal réagi à mon coming-out. Que faire?

Je crois que je suis bisexuelle en fait, sure je l'ai déja dit a une amie elle l'a tres bien pris . Mais une jour ma meilleure amie m'a forcée de lui dire je ne voulais pas mais elle est tres controlante . Disons qu'elle ne l'a pas tres bien pris. Donc pour ne pas que sa vire encore plus au cauchemar je lui ai dit que j'avais réféchli et que je ne l'étais plus mais si ce n'était pas tres vrai . Apres sa Il y avait des périodes ou je ne l'étais vraiment plus des périodes ou je l'étais mais sa revenait tout le temps . Depuis plusieurs mois ont passés et e le suis finalement et je suis sure mais je ne sais plus quoi faire . Je dois faire quoi?