effet


J’ai commencé une thérapie hormonale, mais je ne perçois pas encore beaucoup d’effets…

Bonjour. Début du mois de mars je vous écrivais, inquiet de trouver autant de plaisir à me travestir et à me sentir de plus en plus féminine. Vous avez dissipé mon angoisse par vos gentilles réponse et n'êtes pas totalement étranger à ma décision d'aller de l'avant... En effet, cela fait maintenant 8 mois que je poursuis (sous contrôle médical strict) un traitement hormonal à base d'Androcur. Et depuis peu une prise d'oestrgènes (17-bêta-oestradiol percutané) en association avec l'Androcur. Je suis cependant psychologiquement inquiète! En effet, si la diminution de de ma pilosité, du volume de mon penis, ainsi qu'une réduction de la libido et une absence quasi totale d'érection sont les signes évidents de mon hormonothérapie, je ne perçois encore qu'une perte de masculinité et malheureusement aucune action féminisante. Ni poitrine naissante ni féminisation de la voix (pourtant si important!). A cours de caractères, je vous pose la question abruptement: suis-je folle ?


Pourquoi pas la greffe de pénis pour les hommes transsexuels ?

Bonjour, Je voudrais savoir pourquoi au lieu de la phalloplastie ils ne font pas de greffe de pénis comme en chine en 2006 vous en avez surement déjà entendu parler. L'opération s'est bien passée et il n'y a pas eu de rejet mais 2 semaines après l'opération le patient s'est senti mal à l'idée d'avoir le sexe d'un autre il a donc demandé l'ablation de son nouveau sexe. A la suite de ca on a plus du tout entendu parler de greffe de pénis et je trouve ca injuste pour tous les autres qui préfèreraient se faire greffer un pénis au lieu de la phalloplastie qui je trouve fais encore plus peur ca ressemble a de la charcuterie je n'apprécie personnellement pas l'idée d'avoir un corps étranger en moi (sonde pompe...). Moi je voudrais un vrai pénis une greffe, je voudrais savoir où je pourais trouver un bon chirurgien qui pourrais me faire ca et le prix aussi je suis sûr que ca peut marcher je trouve qu'une greffe est une intervention plus facile ac un meilleur résultat merci


Je recherche un psychiatre à travers le net…

bonsoir je voulais savoir si vous pourriez m'aider parce que je cherche à consulter un psychiatre à travers le net mais je ne sais pas comment le faire puisque je voudrai avoir un avis d'un professionnel concernant un problème de santé qui me concerne puisque dans mon pays il n'y a pas vraiment d'institut sur ça, et je ne sais pas comment faire s'il vous plaît aidez moi




J’ai d’autres questions sur l’hormonothérapie…

Bonjour, je vous contacte ( à nouveaux) car une question me turlupine ( décidément). L'hormonothérapie (MtF) inclut-elle obligatoirement des anti-androgénes de type androcur, finasteride, etc...? J'aimerai le savoir car je ne souhaite pas risquer d'abimer mon foie ou autre organe par ces traitements. Ne voulant pas d'opération génitale, j'ai peur que le long terme soit nocif si jamais je n'ai pas le choix ( ce qui m'ennuierait.) J'ai entendu dire ( mais je vérifie) que les oetrogénes pouvaient tenir rôle d'anti-androgéne naturellement et en ce cas cela m'aiderait à penser au mieux.


J’aimerais rencontrer une transsexuelle, mais je ne sais pas comment…

Je me cherche. J'aime les femmes en général et ne suis pas attiré par les hommes. Mais j'ai le goût de goûter a un pénis et de le prendre dans mes fesses. J'ai vu plusieurs films de transexuelles et ca m'excite beaucoup. Je sais que c'est normal et que tous les goûts sont dans la nature, tant et aussi longtemps que l'on ne blesse personne. Ce que je voudrais savoir, c'est s'il y a des places ou on peut rencontrer des transexuelles sans pour autant avoir affaire a de la prostitution. J'aimerais en rencontrer une et discuter avec et me faire une meilleure idée là-dessus. Merci de vos conseils




Je n’arrive pas à me définir sexuellement, donc je n’arrive pas à avoir de relations sexuelles !

Bonjour, je vous écris car à 26 ans je n'arrive toujours pas à me définir sexuellement ! En effet, les premières relations que j'ai eues étaient avec des filles (jusqu'à 18 ans) mais je ne me sentais pas à l'aise dans ce type de relations, sachant que physiquement les hommes m'attiraient et que je n'ai jamais fait l'amour à aucune de mes copines. J'ai donc franchi le cap à 18 ans et ai eu diverses aventures homosexuelles mais là, insatisfaction : impossible d'aller plus loin que la fellation, ne voulant ni être sodomisé, ni sodomiser. S'installe donc une lassitude, tant pour moi que pour le partenaire. Toutes mes tentatives (il y en a eu une bonne dizaine) ont été un échec. Finalement, je n'ai plus aucune relation depuis 4 ans. Les hommes m'attirent, mais pas la réalisation concrète de l'acte sexuel. Que peut-il se passer ? Ma seule activité est désormais la masturbation, c'est quand même triste ! Merci de vos conseils.


Que faire par rapport à ma bisexualité ?

Bonjour c’est Kévin je vous avais confier mon problème il y a une semaine et demi, tout d’abord merci d’avoir répondu à ma question, j’avais vraiment besoin d’éclaircissement et bien voilà j’ai réfléchis et voici ma liste des raisons pourquoi je n’arrive plus à aborder en étant bisexuel, tout d’abord avec les femmes : beaucoup acceptent difficilement la bisexualité ou l’homosexualité de leurs compagnons ne voulant pas être en compétition avec un homme ; avec les hommes j’ai un peu peur de passer à l’acte avec des hommes parce que par rapport à avant ou je le faisais sans savoir que je serai attirer définitivement par les hommes ça ne ferait que confirmer que je suis vraiment bi et j'avoue que bizarrement ça m’effraie ; concernant la réaction de mes parents par rapport à ma bisexualité, disons qu’ils régiraient comme des catholiques fermement pratiquant et comme des congolais vu qu’au Congo l’attirance envers les personnes du même sexe est une abomination ; et j’ai aussi été attiré par un ami proche que je connais depuis qu'on était en secondaire il est hétéro et il ne sait pas que je suis bisexuel étant donné qu'il est très homophobe mais depuis que je le connais je ressens envers lui un sentiment amoureux et sexuel souvent d'ailleurs je n'arrive pas à m'en défaire, bien que ça marche mais au moins une ou deux fois par an ça reviens, je me disais d'abandonner qu'il ne sera jamais bi ou gay mais un jour il m'avait confié qu'il se faisait payer 50$ par des gays pour qu'ils le fassent une fellation, ça m'avait choqué mais j'avais laissé couler et je me suis dis qu'il était responsable bien que je ne comprenais pas ça soi-disant homophobie et ces derniers temps à ces allusions en me demandant si j'accepterai de faire ce qu'il faisait j'avais dis non et à son envie de voir mon pénis dans les toilettes me poussent à dire qu'il est refoulé mais j'ai peur de me trompé aidez moi, que faire ?