haine




Refusons la transphobie, respectons l’identité de genre !

Partout dans le monde, les personnes qui vivent leur identité de genre en dehors des normes en vigueur sont confrontées aux violences, abus, viols, tortures et crimes de haine, aussi bien dans leur vie privée que dans la sphère publique. Cette année a déjà été marquée par plusieurs meurtres de femmes transsexuelles, assassinées au Honduras, en Serbie et aux Etats-Unis. Les hommes d'origine transsexuelle, eux aussi, sont victimes de crimes de haine, de préjugés et de discriminations, bien qu'ils soient souvent "invisibles" aux yeux de la société.



1

Se souvenir de Matthew Shepard

Il y a cinq ans, la mort d'un jeune homme qui a été battu violemment et qui a succombé par le suite de ses blessures a marqué un autre jour triste de l'histoire - un exemple d'un crime violent motivé par la haine contre une victime basée sur son orientation sexuelle. Le 7 octobre 1998, Matthew Wayne Shepard, un étudiant universitaire âgé de 21 ans a été leurré dans un bar de son campus par deux jeunes hommes.



9

L’école-cauchemar pour de nombreux garçons

Le magazine RG a reproduit une lettre authentique que son auteur a expédiée à un Collège de la région de Montréal. Nous avons retranché le nom du Collège visé, puisque ces situations ont été vécues un peu partout à travers le Québec... et le sont peut-être encore aujourd'hui.