identité de genre



Des désirs essentiellement sexuels me font questionner mon identité de genre

Bonjour, J’ai depuis l’adolescence des fantasmes travestis, plusieurs fois j’ai porté des vêtements de femmes et il m’est […]




Mes questionnements au sujet de mon identité m’affectent énormément…

Depuis quelques mois voir presque 1 ans ... je suis complétement perdu, je n'arrive plus à savoir qui je suis vraiment. "Une fille ? Un garçon ? autre ?", ça semble si facile d'y répondre, mais pour moi c'est impossible. Je suis née fille, mais je n'aime pas l'idée que je serais une femme plus tard. Pour le moment j'ai un look assez tomboy, j'ai les chevaux courts, je porte uniquement des vétements masculin. J'y pense tellement (chaque seconde, à chaque choses que je fait ...) que je ne profite absolument plus du moment présent, en cours je ne suis plus du tout, je perd l'envie de faire pliens de choses que je fessais habituellement (comme aller à la piscine ...), je n'écoute / ne fait plus attentions aux gens autours de moi. Sortir et vouloir absolument ne pas être vu, ressentir de la jalousie envers les garçons, ne pas comprendre ce que les fille trouve de bien de vivre en "fille". Mon corp ne me dérange pas vraiment et pourtant ... Y a t-il une posibilité que je sois trans ?


Homme ou femme?

Bonjour, pour faire simple je ne suis pas sûr de qui je suis, un homme ou une femme. Mais ce qui rend mon questionnement ardu c'est que j'ai l'impression que mon envie d'être une femme n'est qu'un fantasme, seulement sexuel. Même si c'est gênant à dire, quand je m'imagine en femme je suis exciter (et sa m'énerve) En plus de cela je suis d'une famille musulmane (je ne le suis pas) alors parler avec eux n'est pas une possibilité (j'en suis à 100% certains les connaissants). Bref j'ai l'impression que cette envie n'est pas légitime sachant qu'en plus que ça ne fait que 1 ou 2 ans que je me questionne. (le pire étant qu'il y a des moments où je n'y pense même pas)


Qui suis-je par rapport à mon passé?

Bonjour. Suite à un mal être qui me poursuit sans relâche ces derniers temps je voudrais vous poser une question. Ayant mal vécu mon enfance avec l'absence de mon père et ne vivant qu'avec ma mère il y'a eu une période de ma vie (8-12 ans) ou j'ai vraiment souhaité être une fille. Vers 12-13 ans j'ai même essayé des vêtements de ma soeur sur l'impulsion et ça m'a vraiment plu. Bref maintenant j'ai 19 ans et après une longue période de regrets sur ce que j'avais fait, car mon père s'est mis à s'occuper de moi quand j'avais 13 ans, je n'ai plus du tout envie de me travestir (depuis mes 13 ans) sauf qu'actuellement je travaille avec un psycologue pour des TOCs homo (j'ai ma copine que j'aime vraiment et une vie de mec plutôt bien). Suis-je homo refoulé ou même trans identitaire? Car j'ai découvert que les trans vivaient pas mal de passages à vide liés à un mal être inexplicable. J'ai vraiment de gros remords par rapport à ma situation de mes 8-12 ans. Qu'en pensez-vous? Merci d'avance!



1

Mon genre perdu

Voilà, il y a quelques mois j'ai commencé à m'identifier au genre masculin. Je ne comprends même pas pourquoi la société a inventé l’homme et la femme et pas l’humain tout simplement. Enfin pour venir à l’essentiel, cela faisait déjà un ou deux ans que je fondais dans la dépression de l’adolescence et j’écrivais à mes amis que tout aurait été plus facile si j’avais été un homme. Je ne sais même pas pourquoi, je ne me considérais pas comme un garçon. Mon confident m’avait demandé pourquoi, être un garçon ne résoudrait rien, ils peuvent aussi tomber en dépression, ils ont les même les problèmes. Je n’avais pas su quoi répondre. Puis j’ai commencé à chercher des indices dans le passé et figurez-vous que j’en ai trouvé. Je n’ai jamais pris goût au shopping et aux vêtements, mes parents choisissaient pour moi des vêtements à caractère féminin et je n’osais pas dire ‘’non’’ lorsqu’ils ne me plaisaient pas. Je jouais toujours les garçons lorsque je jouais aux barbies avec ma sœur ou aux Playmobils. Il y en a eu des dizaines et des dizaines. Seulement, on trouvait aussi des indices dans l’autre sens, je n’ai jamais été masculin et j’avais toujours voulu avoir mes règles et ma poitrine dut à une puberté retardée par rapport à mes fausses amies qui se moquaient de moi et faisaient presque un concours. Puis est venu le trouble, la recherche de moi-même que j’avais déjà expérimenté lors de la recherche de mon orientation sexuelle, deux choses complètement différentes. Je n’aime pas cette sensation de ne pas savoir qui je suis, je veux tout savoir, maintenant, tout-de-suite. Puis j’ai commencé à adopter le nom que j’utilisais pour mes barbies garçon pendant mon enfance et celui que j’étais sensé donné à mon futur fils. Mon meilleur ami, loin de moi, a commencé à m’appeler Gaspard, à utiliser des pronoms masculins pour me définir et je me suis créé un nouveau compte twitter en m’inscrivant comme un homme et en dupant tout le monde sur mon identité. Ça me plaisait, je ne ressemblais pas vraiment à un garçon, enfin sur certaines photos oui mais en réalité j’étais plus une fille coincée qui faisait 12 ans, qui avait fait coupé ses cheveux n’importe comment entre à la garçonne et féminine. Mais le fait que les gens me voient comme un garçon, me remplissait de plaisir. Je n’assumais pas. Puis il est venu la fois ou des gars impolis se demandaient à voix haute si j’étais un garçon ou une fille dans le bus et aussi quand une fille de ma classe m’a annoncé « ‘mon nom’ tu ressembles vraiment à un garçon ! Où sont tes seins ? » et malgré la circonstance un peu malsaine, cela m’a fait un très grand bien. Mais maintenant j’ai 16 ans et ce doute perpétuel est toujours très présent et très récent. J’ai peur parce que parfois je me surprends à me croire homme et parfois fille et je refuse catégoriquement à être agenre ou bigenre. Pas que je sois contre eux ou que je leur trouve quelque chose de mal, je suis le gars le plus tolérant qu’il existe. Mais je ne me vois pas vivre tel que. J’ai peur, très peur. J’ai peur de la réaction de ma famille, de mes sœurs, d’une perte de complicité déjà très faible. J’ai peur de vouloir détransissioner si je passe le cap. J’ai peur de ne pas me plaire dans un corps de garçon, des effets définitifs et irréversibles. J’ai peur d’aller dans le rayon homme dans les magasins. J’ai peur que ce soit un fantasme, en fait j’ai envie d’avoir un torse de garçon mais le sexe me « branche » moins. J’ai peur de ne jamais être en couple. J’ai peur, tout simplement. Je suis perdu (je n’ai pas toujours écrit au masculin, il m’a fallu du temps) et je compte sur vous pour m’éclairer un peu plus. D’ailleurs une de mes amis vient de découvrir mon prénom masculin et je redoute le pire. Merci d’avance, Gaspard.


Je me sens garçon. Est-ce permanent? Comment en parler?

Bonjour, moi c'est Jordan. Ou Audrey, de nom de naissance. J'ai 15 ans et comme vous voyez je suis né dans le corps d'une fille à mon plus grand regret. Depuis tout petit je ne me sens pas moi même, j'ai toujours été considéré comme un "garçon manqué" ou pour ma mère une fille qui aime les jeux de garçon. Je parle de moi au masculin, bien sûr en me rectifiant directement pour que personne ne remarque... Un jour j'en ai justement parlé à ma mère qui m'a très bien écouter, et le lendemain rejeter en disant que c'était un passage. Et donc croit aujourd'hui que c'était une mauvaise blague. Elle m'autorise au moins à m'habiller comme je le souhaite et avoir la coiffure de mon choix, et encore bref. Je suis en 3ème et je ne sais vraiment pas comment faire, est-ce que ça va me passé un jour ? Comment en parler ? J'ai une copine qui je ne sais pas si elle comprendrait... Aidez-moi, je vous en supplie. Merci bonne journée.


C’est comme si mon cerveau n’était pas du même genre que mon sexe…

Je suis une fille de 17 ans et voilà je pense avoir un problème avec mon corps, ses comme si mon cerveau n'est pas du même genre que mon sexe. Depuis l'âge de 5 ans je me sens différent des autre fille, pour moi je suis un garçon mais mon corps non. Peut-être vous allez me trouver bizarre mais à l'intérieure de moi je me sens gay et je voudrais être le côté masculin du couple mais je suis une fille, ses un peu difficile à décrire. Depuis que j'ai commencer mes menstruation et mon adolescence je trouve sa dur de sortir dehors j ai honte de mon corps. Est-ce que ses normal?