peur d’être gay


Mon copain est persuadé qu’il refoule une homosexualité

Je vous envoie un message au nom de mon copain, ensemble depuis 1 an et demi, c'est un homme séduisant de 21 ans. Il a eu beaucoup de relations avec des femmes mais ce n'était pas du sérieux (des plan cul qui n'ont mené à rien). Je suis sa première copine avec qui c'est du sérieux, malgrès des débuts compliqués (il n'arrivait pas à savoir s'il était amoureux de moi) nous nous aimons follement. Cependant depuis Septembre, il n'a plus de boulot, et il déprime beaucoup. Et il se demande tout un tas de choses. Il n'a jamais douté d'être Hétéro. Et depuis Novembre il a commencé à avoir des sensations physique dans la régions anales, les analyses médicales ne révelant rien on en a déduit que c'était psychosomatique. Il voit une Hypnotérapeute depuis février et une Psychologue depuis janvier. Il est persuadé d'avoir un toc homo (il pense chaque jour être homosexuel alors qu'il n'a aucune attirance ni sentiment vers les hommes. Il me trouve très attirante et m'aime beaucoup). Je lui ais expliqué que le toc homo n'existait pas, et il répète qu'il aune peur bleu de se retrouver un 50 ans avec une révélation du type : en fait il aime les hommes et d'abandonner sa famille et de me perdre. Il en a beaucoup discuté et le fait de savoir que ses sensations annales ne pouvait pas être "un appel de l'homosexualité" l'ont rassuré un peu mais je ne comprend pas il est persuadé qu'il "refoule quelque chose". Ses parents se sont séparés quand il avait 9 ans et je sais que c'est un énorme chamboulement dont il ne se remet pas... Je reste attentive à ce qu'il me dit mais ça comment à être dur moralement pour moi, je ne sais plus quoi lui dire pour qu'il comprenne que s'il m'aime il n'a pas de raison d'être homosexuel. Et le fait que ça le dégoute d'imaginer qu'il puisse avoir des rapports avec des hommes prouve qu'il n'est pas homo. Mais ça ne lui suffit pas.. Il pense qu'il y a autre chose. Il a regardé bcp de porno pendant très longtemps et il fait une obsession sur la taille de son pénis. Et il m'a expliqué qu'il avait souvent eu des troubles de l'érection et il pense que c'est une preuve supplémentaire qu'il est homo. Je lui dis dit que non, la psy également.. Mais la psy ne sait lus quoi lui dire, et il pleure tous les jours en disant qu'il ne veut pas me perdre et qu'il a pas envie d'être homo parce qu'il aime trop mon corps qu'il ne pourrait pas avoir de rapport sexuel avec quelqu'un d'autres. Il a peur de tomber amoureux d'un homme un jour m'a t il avoué, il m'a dit que ça l'angoissé parce que ce serait un cauchemar.. Nous nous sommes beaucoup disputé et séparé pendant ces 9 mois. Nous nous aimons beaucoup mais sa peur d'être homo commence à être pesante et je ne sais plus quoi lui dire. Il a trouvé un emploi récemment et ça l'occupe un peu mais dès qu'il n'est plus actif ses pensées lui reprennent la tête, et ses sensations physiques annales aussi (décrites comme de petite brulures qui lui font mal) Pouvez vous l'aider ? Accadiadesbois



1

J’ai peur d’être homosexuel car je ne l’accepterais pas !

Bonjour à tous le monde je suis un adolescent de 17 ans. Je me pose beaucoup de questions sur moi et sur ma vie en générale.À l'heure d'aujourdhui j'ai une copine depuis un un moment et depuis quelque temps je me pose des questions sur une possible homosexualité.Mon incompréhension viens du faite que avant aujourd'hui j'étais une personne qui dragué beaucoup les filles et ça marché bien(j'ai eu des relations sexuelles avec certaines et d'autres que les préliminaires).Puis j'ai rencontré ma copine avec qui nous l'avons fait mais ça à mit beaucoup de temps à mais yeux comparé à mais autre relation.Pendant mon attente j'ai fait une grosse bêtise je l'ai trompé(et j'en n'ai honte même après quelle m'est pardonner) à mon anniversaire je me suis juré de la rendre heureuse et d'être un nouveau moi.Tous aller bien les 3 mois(8mois d'attente avant de le faire) après mon anniversaire et après j'ai commencé à douté de moi à me dire que je n'étais pas assez bien,qu'on n'allait jamais le faire ensemble après j'ai eu la haine contre elle mais je me suis calmé et accroché à elle puis après ça jai comme à regarder des garçons de mon âge à les regardé et pensé des histoires bizarre(moment sexuelle ect)mais sans être exister(je suis exister exclusivement par les femmes à l'heure d'aujourdhui).Mais voilà je suis perdus j'ai peur d'être homosexuel,car je ne l'accepterait pas et je ne veus pas de ça pour ma vie !Mais j'ai peur du monde et de la vie et si en plus je devienshomosexuel et bien je ne me le pardonnerez jamais.Voila bien d'avoir lus mon message,juste l'écrire ça me fait du bien



Fantasmer sur les femmes, vouloir plaire aux femmes seulement, est-ce que cela prouve l’hétérosexualité?

Merci encore de donner suite à mes réponses. Ca m’a fait enormement flipper de savoir qu’on peut découvrir son homosexualité sur le tard. J’ai pas envie de l’etre, je suis en couple avec quelqu’un, et jusqu’à ce que je me sois demandé si j’étais gay, c’était parfait, ma vie était parfaite. Cependant, j’ai eu une sorte de panne avec elle, le sexe, c’est cool mais ca m’a jamais passionné, et j’ai jamais vraiment ressenti un besoin de le pratiquer quand je n’en avais pas la possibilité. Depuis que j’ai cette peur en moi, je me demande si ma copine n’est pas en fait une meilleure amie, et le fait de plus etre avec elle parce que je suis gay me terrorise. Mes fantasmes ayant toujours porté sur des femmes, mes masturbations aussi, mon envie de plaire, que sur les filles, egalement, est ce que cela prouve une hétérosexualité ? Un gay qui se découvre sur le tard peut il avoir ressenti ces fantasmes ? Avant de m’etre posé la question, venant de nulle part, je ne m’étais jamais imaginé avec un mec, je n’ai jamais eu envie de sexe avec eux, mais maintenant, je me dis « et si ca se trouve, ce mec là, tu as envie de lui faire l’amour, mais tu le refoule. Plein de questions qui me terrorisent h24



J’ai toujours été très hypocondriaque dans la vie, j’ai peur d’être gai !

Bonjour, J’ai 29 ans, depuis février 2017, je me demande si je suis homosexuel. D’aussi loin que je […]



J’ai une copine que j’aime, mais j’ai des doutes sur mon orientation sexuelle…

Bonjours, j'ai 15 ans et je me pose des question sur mon orientation sexuelle.J'ai actuellement une copine depuis 8 mois et je l'aime.De plus, je ressens du désir pour elle. L'été dernier, j'ai eu des relations avec une fille mais il y a eu une perte d'erection.Ceci a déclenché, par la suite, mon questionnement.J'ai eu, dans ma jeunesse(8-9ans) des relation à deux reprises avec un garçon sous terme de jeux vérité conséquence.Sur le moment, ça ma plus et exité.Parcontre, quand j'y repense aujourd'hui j'en ai honte. Je me suis aussi déjà masturbé devant des vidéos x gaies. À chaque fois, je ressentais un inconfort au début et à la fin de ma masturbation et j'en avais honte.Je crois que j'éprouve quelque fantasme homosexuels et ça me préocupe et j'en ai plutôt honteJe me questionne depuis déjà deux mois et j'en ai assez! Ça me pourrit la vie. Dans ma tête, j'ai toujours été hétéro et à cause de tout ça j'ai très peur d'être en fait homo. Jai impression perdre interet pour filles Jai peur


Constamment en questionnement !

Il y a déjà environ un mois, une obsession qui me trouble énormément celle de la peur d'être /ou de devenir gay ou d'être refoulé depuis longtemps! Bref voici où j'en suis avec cette ''Merde'' qui me pourri la vie ! Je suis en couple avec ma copine de bientôt 4 ans, et je n'ai jamais eu de questionnement ou de problème érectile ou quoi que ce soit en lien avec ma sexualité ! Toujours très exité, érection instantané, plaisir lors de l'acte, bref le bonheur quoi... Et un jour mais venu l'idée que j'était peut être gay, que je n'aimait peut-être pas réellement ma copine et voilà les questions commence... Et depuis ce jour, une peur terrifiante d'être, ou de devenir gay et un questionnement constant sans arrêt! cela m'enlève carrément la joie de vivre ! Je doit vous mentionner qu'étant petit j'ai malheureusement fait des expérience homosexuelle que je n'ai pas aimer avec de mes petits amis (entre 7 ans et 11 ans). Et suite a cela aucun questionnement jusqu'à vers l'âge de 16 ou 17 ans ! Ce qui ma réconforté est ce que mon père ma dit lors de notre voyage en famille! Tous les gars ou presque ont déjà fait ça, cela est purement banale et n'a rien de définitif ! Il me répond ensuite moi je l'ait fait, ton frère aussi l'a fait, alors passe a autre chose ce n'est rien ! Et pouf! Plus de questionnement, convaincu totalement et effectivement, je trouvait sa banale également ! Ensuite la vie continu j'ai tomber amoureux 3 fois dans ma vie et solide a part de sa ! Encore une fois pas de problème tout va bien jusqu'à cette année 2012! Le questionnement revient et il me fait peur, je dépresse, me pose énormément de question, me voit dans plein de situation que je n'aime pas me voir, bref ! J' en parle a ma mère, mon frère, mon oncle gay, même ma copine et ceux-ci essaie tous de me rassurer ! Mais sans succès ! Petite précision en rapport avec moi, pour essayer de donner le plus d'information possible! Je suis ultra orgueilleux, perfectionniste, je déteste l'échec et je me masturbe sur les femmes depuis que j'ai environ 11 ans (ordinateur site pornos) Toujours eu des fantasmes hétéros, et absolument rien contre les homosexuelles. Je n'ai jamais eu mon père avec moi (père manquant laissant place a une peine) j'ai arrêter de le voir j'avais 14 ans, mes parent ce sont divorcés alors que j'avait 8 ans! Et depuis plus d'un ans tous ce que j'entreprend, je ne le réussit pas ! Bref me voici ! J'espère que vous pourrez m'aider ... P.S je vient de commencer a voir une psychothérapeute & sexologue mais je la trouve un peu trop jolie pour être capable de m'ouvrir sentimentalement !!! Merci